Tous les messages créés par N_75

stofdefou
que la Fente soit avec vous !
smile
Sur la première photo, on distingue nettement ce que je pense Gervais appelle
gervais
déhanché du bassin
Il me semble que c'est cette position qui accroît la stabilité à laquelle fait allusion Talon Libre.
Et dans mes sensations, ce que j'appelle, et qu'on devine nettement toujours sur la même photo,
N_75
rotation du buste vers l'aval
 facilite grandement le virage.

Quant à
talonlibre
l'acceptation de la prise de vitesse
cela a été pour moi le plus difficile, n'étant pas passé par la case ski alpin. C'est con, mais j'en avais découvert qu'en ski de fond, on ne tourne que pour éviter les sapins, pas pour ralentir smile
On m'avait filé l'astuce de garder les avant-bras en avant, et de ne pas regarder ses spatules mais loin devant, manière que la tête accepte la pente et la vitesse ! Mais je pense que c'est valable pour toute forme de glisse.

Je viens de mesurer la ligne de cotes de mes antiquités italiennes que je trouvais agréables en rando : 83 / 64 / 73 et 192 cm alors que mes SB 98 sont en 169 
Modifié il y a 4 ans
Tu fais c*ier Gervais avec tes messages à la c** smile
gervais
L'épaule opposée va chercher le ski aval . Les bras envoie le mouvement.
Je pense que tu parles d'une rotation du buste vers l'aval ! Il me semble avoir vu qu'en ski alpin ça se fait aussi. Je trouve que ça permet d'amorcer le virage…un peu comme si on ne balançait pas tout le corps en même temps, mais progressivement.
gervais
Le télémark c'est de la marchlite nordique!
Moi je trouvais (pu*ain, v'là que je parle à l'imparfait ! ) que ça avait les mêmes sensations que le pas alternatif du ski de fond !

Tu skies avec un seul bâton ? …et tu mets un chapeau…smile
Modifié il y a 4 ans
Idée saugrenue à l'image de cet hiver, mais qui m'avait traversé l'esprit pour mes antiques Tua de TK rando :
remplacer les écailles par du fart de retenu sans prise de tête et que j'avais testé à une époque
http://www.croque-montagne.fr/fart-fartage-farteur-classique-classic__p1660.html
Et comme ça ne doit pas faire très bon ménage avec les peaux, supprimer la colle à l'emplacement du fart (çà doit bien le faire, non ?)
Modifié il y a 4 ans
Oh là, bande d'Auvergnats, les Fourinas vont tout vous dire…
https://www.youtube.com/watch?v=z4Ppsb8OsqU
Modifié il y a 4 ans
vincent
je réactive le fil des auvergnats
idem !
ça roupille à l'ouest…smile
A l'est ça sent la fin ! et chez vous ?
Conditions de neige infâmes dans le secteur Béal-Puy Gros. Même le mouvement des bâtons étaient pénibles car ils restaient accrochés sous l'épaisse couche de croûte, et il fallait tirer pour les en sortir smile
Si vous avez un bon plan pour demain, je prends !

Je crois bien qu'on a mangé notre pain blanc en premier ! en novembre, telle la cigale, on faisait les beaux, et maintenant on envie les autres.smile
Par contre pourquoi pas un coup de chien dans la première huitaine de mars qui en pose une bonne couche permettant de pousser jusqu'à Pâques se passant aux tisons… 
Modifié il y a 4 ans
Ah oui, j'oubliais…
Un village du coin commence à songer à la location possible de matériel de SRN smile
Benbois
…pour la journée de la raquette au Supeyre
Vu le temps qu'on a passé en discours, je doute que les parcours soient bien bouclés !  Moi, je serais toi, je prendrais carte et boussole…smile


C'est bien connu, les absents ont toujours tord, et hier il fallait monter à Supeyres-land. Bonne pioche qu'on fit avec un copain !
Brouillard et absence totale de vent dès 9h30, le site nous était rendu comme au temps d'avant l'ère actuelle de la société de consommation qui colonise désormais le site. Le parking était quasiment vide, à part un ou deux skieurs de fond qui s'appêtaient à partir sur les pistes.
On part au sud ou au nord ?
Dilemne de courte durée avec l'arrivée des potes à Benbois par le versant auvergnat, qui nous apprirent que P/H et le K2 étaient arrosés de soleil.
Nous abandonnâmes donc l'idée de partir au sud, idée qui nous aurait peut-être permi de croiser forez, ayant tous les deux complètement les mêmes goûts pour les coins secrets du massif.

L'azimut fût donc nord ! Si au départ le brouillard était limite engageant pour s'aventurer dans ces espaces ouverts, le fait qu'on sentait l'envie du soleil de percer, nous a poussé à faire glisser nos spatules au beau milieu de la pampa.
Et à force d'avancer quasi plein nord dans ce nuage de brume qui enveloppait la montagne, une éclaircie apparu, puis une autre, et encore une autre, et à chaque fois elles nous dévoilaient le décor un peu irréel de la masse bleue du ciel qui chapeautait la masse blanche d'un relief.
Le peu de neige laissait dépasser les plus haute herbes gainées de blanc, et qui nous apparaissaient tels des blocs de glace qu'une banquise aurait comprimé. 
Le brouillard et l'absence totale de vent nous offrait le plateau pour nous seuls, sentiments renforcés par la neige fraîche de la nuit qui avait recouvert toutes traces, à l'exception de celles des renards et des lièvres, maîtres des lieux, et qui enveloppait les quelques arbres jalonnants le massif.
Bref, on découvrait une nouvelle planète, la planète Forez ! smilesmile

Déjeuner à la Cx du Fossat sous le soleil ayant gagner la partie contres les brumes smile, seuls comme au temps d'avant l'ère de la Reine Raquette, et retour par les vallons du flanc est du plateau, devenus le temps d'une journée de solitude, et avec l'appui des brumes à l'humeur vagabonde nous offrant un nouveau décor à chaque minute, les longues vallées des 66° de latitude nord.

Quelle douceur ! Et toujours pas un brin de vent, chose on ne peut plus rarissime là-haut. Fallait bien quelque chose pour nous consoler du maigre manteau de neige délicatement étalé sur la lande, qui nous faisait ramer tels des galériens sur les espaces de bruyère. L'issue fût de viser les rares chemins, et les zones où paturent l'été les bovins.
Comme d'hab, pas de photos, faudra vous contentez des mots. smile…désolé…(j'avoue avoir aujourd'hui les boules de ne pas avoir le réflexe appareil photographique quand je pars en rando)
Avec plusieurs décennies de sorties ski là-haut derrière moi, je mettrais assurément celle d'hier  dans le Top 10 des plus belles question décor ! smile
Ben oui, les absents ont encore tord…smile

Et chose bizarre, seules les crêtes étant au soleil, on voyait dessous les masses nuageuses qui plombaient les ciels du Livradois et du Forez. Côté Auvergne, les nuages étaient blancs, côté Forez, ils étaient noirs…???
Modifié il y a 4 ans
Il y a eu aussi un début de conversation les jours derniers
http://www.skirandonneenordique.com/forums/c/ski-de-randonnee-nordique-srn-backcountry/vos-sorties-conditions-de-neige-enneigement/des-itineraires-srn-autour-des-monts-du-cantal-et-cezallier-fil-de-discussion-collaboratif/?page=1#post-20100

…mais on s'éloigne du Vercors !
Modifié il y a 4 ans