Tous les messages créés par N_75

forez
je suis remonté par un pré et j’ai vu de belles traces descendantes peut-être de la veille ou l’avant-veille dans une belle poudre
Tels des gamins avec leur luge, j'ai pas mal joué samedi entre la dernière maison sur le chemin qui remonte à Praboué (et qui part de la maison habitée à l'année par un couple d'octogénaires, et devant laquelle tu as dû passer si je comprends bien ton parcours !) et une ruine au-dessus, qui tente encore d'exister sous l'épaisseur de neige. smile 
Sur les côtés exposés sud ou sud-est, la croûte avait bien ramollie sous les rayons du soleil, et c'était bien agréable. smile Mais je ne suis pas descendu jusqu'à la rivière, une pu*ain de nième plantation empêchant le pré de voir le soleil pour ramollir la surface de la neige.
Pas mal aussi de l'autre côté, plein ouest, vers les jasseries au-dessus de la route des Supeyres dont les ruines sont remontées une à une (je serais d'ailleurs curieux de connaître le budget requis pour de telles entreprises). Je crois qu'il ne reste plus désormais qu'une seule ruine…
Et la partie la plus infâme de mon tour des Allebasses fût la descente de Prabouré sur la glace. J'ai eu le sentiment de m'être gouré, et d'avoir attrapé le marteau-piqueur par les pieds. Là, je ne sais toujours pas comment faire pour négocier ces champs de glace…peut-être des chaussures en plastique, ou me décider un jour à apprendre le ski alpin ……ce serait le moment……smile 

J'en profite d'ailleurs pour remercier une nouvelle fois Damien de nous faire profiter de toute sa connaissance sur l'histoire, et les histoires de la montagne. A quand un livre ? smile

Modifié il y a 4 ans
Benbois
oui ce serais bien d'aller voir le sud
Avec Forez, on va te faire une farce !…
…dommage que le 1er avril soit dans un mois, sinon on cherchait un moyen pour t'informer que la chouette chevêchette était présente dans le Sud Forez, pour te faire bouger !  smile

Hier, j'ai bougé ! je crois que c'est la première fois que je partais de Prabouré….
J'ai mis la journée pour faire en gros le tour de la plantation des Allebasses smile
Ben ouais, dans les pentes la neige était tellement extra que j'en ai pris une multitude de tournées, et que je suis revenu bien cuit en haut des pistes de la station pour regagner la voiture.
Descente le pied sur le frein, tellement la neige, oh pardon la glace, ne fût pas aisée à négocier.
Si dans les pentes la neige était extra, abondante, ramollie par le soleil, ce n'était vraiment pas le cas des crêtes où la poudreuse balayée par le vent alternait avec de longs passages de glace. Et j'ai envie de dire "trop" longs, car les skis larges et leur taille de guêpe trouvent quand même leur limite sur ces zones où le moindre dévers devient un chemin de croix à se forger des triceps d'acier. Par contre, sur bonne neige, ça nous envoie au Nirvana…smile
Modifié il y a 4 ans
Cela fait quelques jours que j'ouvre cet Openrunner, et j'ai compris qu'il faut créer un compte pour pouvoir s'en servir efficacement !
Mais je suis toujours hésitant à créer des comptes dans tous les azimuts ! c'est quoi la contre-partie, car il doit bien y en avoir une, sinon, ce serait en accès libre ?
merci ! smile
Benbois
et c'est vrai que ca fait ch….. de voir ce genre d'abruti emprunter de tel itinéraire en hiver, ce soir il avait prolongé sa put….. de trace jusqu’au chalet.
Ce genre de comportement est légion depuis des lustres de l'autre côté de la montagne, et encore amplifié depuis l'arrivée des quads !
Ce n'est en fait que le prolongement hivernal des engins tout-terrain qui détruisent les chemins ligériens sous l'œil complaisant des municipalités et de la maréchaussée.
Pour avoir vu ces individus tourner à l'automne du côté du barrage des Pradeaux et du Rocher Y, il est à supposer que l'épidémie se propage sur l'autre versant, freinée jusqu'à présent par l'appellation "Parc", mais voyant l'impunité qui leur est faite, étendent leur destruction du patrimoine des chemins et sentiers .smile
 
En plus réjouissant, il y eu hier le baptême des neiges foréziennes d'un membre plus habitué à fréquenter la rubrique Vercors smile
Faut croire que les dieux s'étaient penchés sur le massif, car les conditions de neige étaient divines.
On a tourné du côté de Colleigne, …. après que je lui ai fait déguster la délicieuse fourme du SRNiste rencontré jeudi au Mont Chouvé smile
Modifié il y a 4 ans
Benbois
Et sur le Forez avec un collègue du Parc on démarre une étude sur ces deux espèces cette année, et ca y est la tengmalm chante depuis quelques jours pour la chevechette on attend début ou mi mars.
Bientôt un jumelage Forez-Vercors autour du SRN et de la chouette chevêchette ? smile
Merci Forez63 pour cette information administrative. C'est vrai que l'on va se retrouver en plein cœur de cette immense région Auvergne Rhône Alpes !

Et pour confirmer que les SRNistes n'ont pas de frontières, on est monté aujourd'hui à Domas.
7h30 de SRN
Vu 5 SRNistes, je n'en suis pas encore revenu, et bien évidemment des traces de raquettes la pleine montagne !
Toujours autant de monde à la Cx du Fossat les jours de beau temps
La qualité de la neige alterne suivant les expositions, et entre les Nerces (cette fois on la devine à peine, le navire a sombré …quel gâchis quand même smile) et le sommet le vent a bien mis la bruyère à nu.
Le haut des Reblats jusqu'au Bechou est une neige aussi lisse et douce qu'un terrain de golf 
Une descente d'anthologie en face sud du K2…heuuuu du Monthiallier !
Belle descente également vers la Font du Blanc
Et retour merdique sur une neige qui regelait par la piste complètement ravagée par les passages des raquetteurs…mais pourquoi donc en mettent-ils dans toute la largeur de la piste ? smile
forez63
et sans doute le "grand" tour de France un jour
Il y eu récemment un article dans le Progrès où il était écrit que les villes d'Ambert, de Montbrison, et le Pays d'Olliergues voulaient s'associer pour recevoir le Tour de France pour une durée de 3 jours, avec une arrivée entre autre au col du Béal.
Et ces clowns du Progrès le situaient dans le Puy de Dôme, mais pas en frontalier.
Faut dire que pour ces branques, le tourisme se limite à la station de Chalmazel et le sport à 22 gars qui donnent des coups de pieds dans un ballon à Lyon et Saint Etienne !

Cet après-midi, sortie mémorable vers la Petite Laponie ! une neige d'anthologie, un ciel tout bleu, et pouf, d'un coup, brouillard et black-out total. Il a fallu se résoudre à sortir la boussole pour regagner la voiture. Il y a des coins sur cette pampa où il n'y a vraiment aucun point de repère.
Demain, la Montagne Sacrée !
Modifié il y a 4 ans
ToneTrooper
En TK les appuis sont équitablement répartis sur les 2 skis
J'ai un peu le sentiment que chacun skie un peu avec la cuisine qui lui est propre, mais dans mon cas (mais je ne dis pas que je détiens la vérité), les appuis sont équitables sur les deux skis que durant le laps de temps où je "cisaille" avec les jambes pour effectuer un virage de l'autre côté que celui que je viens de terminer. Soit le moment où j'inverse la répartition des appuis aval-arrière.
jmc63
avancée ET l'ouverture d'un stem par le ski amont
génuflexion sur l'autre ski
J'arrive de me faire une séance sur une neige comme on n'en voit que dans les publi-reportages, et dans mon cas,  j'ouvre d'abord (un peu comme un chasse-neige), j'avance le ski aval, et je génufléchis.
Et quand les neiges s'enfoncent un peu trop à mon goût, je feinte cette ouverture en la faisant en l'air, c'est à dire en décollant le ski du sol, et en le reposant en aval, une fois ouvert dans la bonne direction.
Et je crois avoir vraiment capté le principe du Telemark le jour où j'ai percuté que ces trois choses se font dans l'instantané. C'est plus facile à écrire qu'à mettre en pratique sur une neige pourrie, mais si on hésite à se baisser, et ben ça va mal tourner. Je crois que c'est aussi simple que cela, mais c'est pas simple à réaliser sur une neige qui va mal
Plus haut quelqu'un parlait de l'état de fatigue, et c'est justement là où on se ramasse des gamelles d'anthologie, car on n'a plus assez de force et de lucidité pour se baisser immédiatement après avoir ouvert le virage.
En résumé je dirais que dans un virage réussi, il n'y a aucune place pour l'hésitation !
Modifié il y a 4 ans
Purée, j'étais du côté des Bazannes, et je n'a rien vu, perdu dans le brouillard ! smile
Au moins toi tu as un tissu aux couleurs pas trop agressives. Dans les tons gris ou bleu, c'est pas mal, ça fait pas tâche dans le ciel !
Salut ToneTrooper
Je ne connais pas les Esbit !
Mais j'ai eu testé à l'arrache, comme ça pour voir, des allume-feu de poêles à bois (j'imagine que ce sont les mêmes que les BBQ ?)
ceux qui sont à base de bois + huile, soit disant écolos, : bof pour faire chauffer de l'eau
ceux qui sont blancs, qui puent, m'avaient fait bouillir une ration d'eau (genre pâtes ) de mémoire en rien de temps. mais la gamelle était toute noire d'une suie qui s'enlevait au chiffon. C'étaient de vrais chalumeaux ces trucs, mais je n'en ai plus.
Et emporter de l'alcool à brûler et te fabriquer un réchaud à base de canettes (voir le site Randonner Léger) ?