Tous les messages créés par N_75

Heureux d'avoir servi à quelque chose ! smile
Modifié il y a 4 ans
Tout en mangeant ma soupe, je réfléchissais au vin chaud, pour montrer que le vin chauffe ! smile
Mettre la marmite à chauffer dans l'atelier !
Ou alors, sur un feu de bois pendant la diots-party ! smile
Je verrais bien un quil de rouge qui dépasse d'une musette, ou d'un sac à dos d'époque smile
Et pour trouver un Dodge Ram  ! …voir même une Fiat 126, il vous en reste encore !

Ce qui me chagrine (avec mes excuses), c'est la façon de manger les diots en le découpant avec les dents dans un sandwich !
Ce ne serait pas plus typique avec un Opinel (ben ouais :angelsmile une bonne tourte de pain bien en vue posée quelque part (sur une serviette à carreaux rouge et blanc par exemple), pour faire baver les ricains smile, et dans l'autre main le diot découpé amoureusement par le fil de l'Opinel smile.

Vous allez pas taper le Conseil Général de la Savoie pour ramasser des thunes !  Tome des Bauges, Opinel, vin de Savoie…enfin manque Salomonsmile
Un film destiné au public US, ça se monnaye ! smilesmilesmile
Modifié il y a 4 ans
Si pour le casting vous avez besoin d'un vieux, je peux proposer mes services…et éviter les frais de maquilleuse smile
Par contre, suivant ce qu'il y aura à faire sur les skis, faudra p'têt prévoir une doublure :'(
Et pour ceux qui ne sont pas allés à l'école trop longtemps, un court résumé de ce qui est dit dans la vidéo, siouplè !smile
…juste pour recadrer, et te remercier Sancho de t'être relu smile
N_75 : …et ceux qui sillonnent les espaces du Massif Central (peut-être les plus partagés entre skis à bords semi-parallèles et skis larges)
.Sancho : ..dès lors que la neige n'est pas homogénément béton

C'est bien là le problème !
 j'ai déjà vu un Eon (http://www.skirandonneenordique.com/forums/sujet/2512/),  jamais skié dessus, et c'est ce que je classe en semi-parallèle (entre E99 et SB 98 )


N_75 : On se situe en terrain "nordique", donc il n'y a pas de risque lié à la pente

…par opposition au SRA, où une gamelle enverra plus vite en bas car les pentes y sont plus importantes (logiquement) . 
Après, j'ai un copain, skieur de fond chevronné, qui s'est luxé une hanche, sur le plat, et à l'arrêt !



Modifié il y a 4 ans

talonlibre
Votre avis et partage d'expérience est important et serait apprécié pour faire avancer efficacement le sujet.
puisqu'on peut donner notre avis…
Désolé de plomber un peu l'ambiance, mais personnellement, et à des fins personnelles, je ne vois pas trop où se trouve l'intérêt de faire allusion à une échelle de difficultés en descente pour décrire une randonnée nordique !
Déjà la difficulté d'une descente est tellement inhérente à la qualité de la neige, qu'il me paraît impossible de la transcrire de manière mathématique.
On se situe en terrain "nordique", donc il n'y a pas de risque lié à la pente. Quand un débutant débarque sur le forum, combien de fois ne lui a-t-on pas dit (ou alors je , mais je pense également Robert ?) que le système D est une arme infaillible en SRN ! Ce n'est évidemment pas académique, c'est terriblement efficace. 
Je viens de rouvrir le livre de Marc Breuil, et les difficultés des descentes ne sont pas cotées . J'ai recherché certains coins du Massif Central que je connais et où ça penche un peu, et il est fait mention par exemple de "plusieurs passages raides en forêt". Et cela n'enlève rien à l'attrait de ce livre.
Quand quelqu'un part en montagne, le minimum requis est de savoir lire une carte, sur laquelle il est facile d'évaluer la difficulté d'une randonnée en terrain "nordique".

Comme souvent sur le forum, et je pense que c'est lié à notre activité nordique qui se pratique sur plusieurs territoires, je trouve qu'il y a des points de vue différents, mais des plaisirs partagés, entre ceux qui évoluent autour des sommets alpins (les plus nombreux), ceux qui parcourent les étendues scandinaves (les plus discrets), et ceux qui sillonnent les espaces du Massif Central (peut-être les plus partagés entre skis à bords semi-parallèles et skis larges).

Donc pour être concret, faire mention par exemple de :
- plusieurs passages raides en forêt entre point A et point B
- possibilité de conversions car il y a de la place
- bonne maîtrise du chasse-neige pour descendre cette piste si la neige est gelée
me semble suffisant.
Après, nous n'avons pas tous la même pratique…
Modifié il y a 4 ans
S'il vous prend l'idée de remplacer les étoiles de la bannière par les multiples fromages de nos montagnes, c'est l'incident diplomatique assuré, le soutient des producteurs, et la Une du Journal de 20 h ! smile
Un sacré coup de pub pour le SRN…smile et un embargo sur les Vector smile
La fourme pourrait s'apparenter à un bleu dur…donc pour des neiges déjà froides !
Et comme pour les farts de retenue, il y a différentes types de bleu. Là celle d'Ambert, et celle de Montbrison smile
La première pour les après-midi (expo soleil couchant), la deuxième pour les matins (expo soleil levant)

Et pour les neiges très froides, je pencherais pour du brünost, un fromage norvégien à en mettre un Opinel à genoux ! smile

On s'égare, on s'égare, nous voilà bien loin des Baujus et des Bauges, dont les ricains en verraient bien une étoile de plus sur leur bannière smile 
Baujus de tous pays, unissez-vous !
Modifié il y a 4 ans
talonlibre
Le fartage à la Tome, c'est pour la retenue dans les montées
Du Comté pour les neiges froides, du Bleu de Bresse pour les neiges plus chaudes ! smile
talonlibre
Je sens que je vais manger tout le fart môa
Une fois au sommet, c'est une bonne idée qui évite de porter le fromage dans le sac ! Ensuite; plus de retenue, que de la glisse smile
Génial l'idée pour côtoyer les renards ! smile
Il n'y a qu'à faire une trace, et attendre…:'(