Tous les messages créés par N_75

ced
Effectivement vos sorties récentes font envie
Vu de la région parisienne, j'imagine malheureusement bien pour toi…

Je me rends compte que j'ai oublié d'écrire que le JOUR était lundi dernier, lendemain de la dernière vraie chute de neige, et veille du début du réchauffement. Décidément tout va très vite de nos jours, le monde comme la transformation de la neige smile
J'ai souvenir qu'il y a deux ans, le mois de mars avait été génial pour skier ! Espérons que le cru 2019 soit semblable…smile






Modifié il y a 7 mois
Damien63
Etienne et Cécile qui depuis Grenoble vient chercher la neige auvergnate
oui, oui, le Vercors, ce n'est plus que que c'était, c'est devenu surfait…smile  smile
talonlibre
Pour le lisser, cela peut se faire avec la paume de la main
C'est la méthode que j'appliquais pour le fart de retenue, puisqu'il me fallait attendre d'être sur place pour connaitre la neige et sa température.
Avec quelques jours de retard pour cause de grippe m'ayant cloué au lit, (la ga*ce ayant utilisé des pointes crantées pour être certaine que j'y reste smile) ,
quelques photos du JOUR où il fallait en profiter.
Ciel bleu et neige légère au menu de la rencontre sur la Montagnette avec Pierrot en itinérance au nord. Chiotte et Baloo bien heureux qu'on leur fasse la trace…smile

gatesquiro
Néanmoins c'est le seul, à ma connaissance, qui ai parlé du SRN dans un bouquin de rando concernant les Pyrénées à ce jour.
Dans ce livre de 1989
http://www.masse-fr.com/critiques/ski_breuil.html
il y a un chapitre consacré au Capcir. Mais le livre n'est pas entièrement consacré aux Pyrénées.
talonlibre
On peut aussi  monter des parois de neige, creuser une tranchée, la recouvrir d'un tarp ou d'une couverture de survie posés sur une charpente constituée des skis et des bâtons. Le tout sera ensuite recouvert de neige.
Pour illustrer les propos de Talon Libre, j'ai cette photo dans mes archives. Le problème est le temps que ça prend à fabriquer, en comparaison de dresser une toile de tente.
…et merci de ne pas se moquer des lignes de cotes des skis smile, s'il nous avait fallu attendre que les fabricants se réveillent, nous aurions perdu 2 à 3 décennies de pratique ! 
Magnifique petit vallon que tu as pris en photo,   je vois très bien où il se situe, et tout proche en aval il s'encaisse un peu proposant une belle pente pour y dérouiller ses genoux smile, avant de plonger en forêt.

Quant à moi, je suis allé trainer mes atypiques spatules de 68 qui s'avèrent bien adaptées au massif, dans les pentes boisées du nord, où les quelques espaces dégagés qui résistent encore à la colonisation de la forêt proposaient de belles échappées sur le Puy de Dôme et le Puy Pariou, pour ne citer que les plus célèbres d'entre eux.

photo 1 et 6 : les ruines sont légion dans le secteur…et dire que j'en ai vues avec le toit, ça fait malice. Z'auraient dû m'en donner une plutôt que de les laisser s'écrouler…!

photo 2 et 3 : @stofdefou : Ce plaidoyer en faveur du virage telemark, n'est pas un dogme en soi (quoi que smile ) et le talon libre ne peut s'enfermer dans une pratique, mais ose franchir le pas, toi skieur de randonnée nordique, ne te prive pas de la cerise sur le gâteau…
j'applique le conseil : séquences de free ride smile réalisées sans trucage Vin Jaune smile
monter et descendre toute une journée, ça fait bien mal aux cuisses, et m'est venue l'idée d'emporter la prochaine fois une corde, puis de siffler mes potes les sangliers pour réinventer le ski-joëring sous forme de remonte pentes version rando nordique. Avec quelques châtaignes dans le sac à dos, ça pourrait marcher, non…? smile

photo 5 : même les arbres m'imitent, ce truc est un virus  smile
photo 4 : omniprésence de l'eau sur le massif ! Pour cette raison le SRN s'avère un formidable outil permettant d'arpenter des zones d'accès très difficile hors neige


Modifié il y a 7 mois
Benbois
direction le col de la Loge
Pour préciser les choses, suite à mon précédent message et aux interventions des "forez" qui ont suivi,  je tiens à dire que contrairement à une époque où on tombait sur un contrôleur avec lequel il fallait s'engueuler, pour ne pas dire s'affronter, il m'a simplement fallu "parlementer" comme j'ai écrit, dans le sens expliquer ma position. Mais c'est réellement pénible de devoir se justifier afin de ne pas être assimilé à un resquilleur, alors qu'on ne demande rien, juste de la neige !
La géographie du site et la manière dont il a été aménagé font qu'on est obligé de passer devant la billetterie, et à un moment où un autre sur un espace entretenu, les forêts étant parfois trop épaisses ou manquant de neige, et certains sentiers en demandant beaucoup pour recouvrir les pierres.
une ancienne discussion
https://www.skirandonneenordique.com/forums/c/ski-de-randonnee-nordique-srn-backcountry/pratique-du-ski-de-randonnee-nordique/srn-et-paiement-de-redevance-ski-de-fond/?page=1







Modifié il y a 7 mois
En aparté de cette ode à la démesure (smile), juste un mot pour faire remarquer que lors du week-end SRN dans les Monts du Forez le week-end dernier,  j'ai eu le plaisir de retrouver certains membres du forum qui arpentent régulièrement les grands  espaces du Massif Central, et que j'avais quittés sur S-Bound112, mais qui depuis ont bien réduit la voilure jusqu'aux BC90, Eon, voire, heuuu… Outback68. Il y avait même un membre venu des Alpes skiant avec une spatule fine et plutôt étroite smile.
Choisir un ski, ou une combinaison ski-chaussure, c'est quand même  privilégier un terrain de jeu, et je ne pense pas que les spatules larges soient les plus adaptées sur les plateaux ventés et dans les forêts soumises à l'influence océanique du Massif Central, voire du Vercors qui reçoit bien ce qui vient du sud. Par contre, les rares jours de poudreuse de l'hiver, un SBound112, un Annum, ou n'importe quel Voilé participerait à plein à la magie qui se dégage.


Modifié il y a 7 mois
talonlibre
Te voilà devenu un authentique WaldGänger, grand amateur du recours aux forêts et aux espaces encore libres…
Me faire traiter de WaldGänger  (http://www.lerecoursauxforets.org/spip.php?article48)  par quelqu'un qui a écrit cette lettre  (http://montagn.com/lappel-de-la-foret-et-le-ski-sauvage/) , est un bien bel hommage smile


talonlibre
le ski sauvage l'est de moins en moins… à moins qu'il ne soit déjà devenu prisonnier des marchands et autres vendeurs de sensations authentiques.
Je crois qu'on a bien malheureusement atteint un stade où le silence et la simplicité font peur aux gens.
De quoi avoir envie de transformer les 3 S du célèbre "Sea, Sex and Sun" en Ski, Silence, et Simplicité smile




Modifié il y a 7 mois