Tous les messages créés par N_75

Désolé si je parais un peu (beaucoup ? non !) arriéré, mais ça fait belle lurette que je ne vais plus en station, et je n'habite pas les Alpes pour pouvoir pratiquer le lèche-vitrines :lol: .
Qu'apportent toutes ces fixations par rapport à la fixation à câble que j'emploie depuis de 20 ans.
La sécurité ? mais si on ne descend pas comme une balle, le talon libre suffit à ne pas martyriser le genou il me semble !
Un meilleur maintien du pied peut-être ?
Modifié il y a 5 ans
Bonjour Sandrine
Tu habites le Queyras et ses longues vallées pas trop pentues, tu as fait beaucoup de ski de fond, j'ai envie de te dire, fonce dans le nordique !
Le ski de fond fera que tu ne seras pas tétanisée d'avoir le talon libre, et le relief du Queyras t'offriras de bons terrains d'apprentissage.
Car il y aura évidemment un apprentissage, mais comme tu as déjà le compagnon qui va se faire un plaisir de t'initier, tu pars gagnante à coup sûr !

Tu parles de niveau !
Ce n'est que mon avis, mais je pense que tu fais fausse route en cherchant à t'évaluer d'un côté ou de l'autre.
Le SRN, c'est du ski, donc de l'équilibre sur deux planches, et peu importe si cet équilibre provient du fond ou de l'alpin.

Une dernière chose…il ne faut pas faire l'amalgame entre SRN et Telemark. Il y a probablement plein de gens qui sillonnent le Queyras en ski nordique (enfin j'en ai connu), et qui ne connaissent pas le Telemark. Le Telemark est un plus, une arme supplémentaire dans les pièges que la neige nous tend, mais tu peux très bien t'en sortir sans maîtriser le Telemark. En gros c'est la cerise sur le gâteau, mais le gâteau peut être excellent même sans la cerise.

Et même réponse que Gedryq à propos de la question SRN / ski de randonnée alpine.
Pour avoir fait du SRN en terrain alpin, je disais l'autre jour à une copine qui ne connaît pas le talon libre, que les terrains peuvent être les mêmes, mais la philosophie est différente S^i
Sancho avait fait un bel exposé là-dessus l'hiver dernier…
Modifié il y a 5 ans
You a écrit :
On envisage la même traversée en mode "MUL"
You

Il y eut la MUL, puis la BUL, il faudra inventer le SRNUL !
Modifié il y a 5 ans
ici

C'était à propos d'une norme 75, mais le principe doit être le même !
C'est quelque part au milieu du reste. Ouvre les liens mentionnés.
Modifié il y a 5 ans
Il me semble que quelqu'un avait expliqué comment opérer sans gabarit de pose, mais où ???
As-tu essayé avec la "recherche" ?
Modifié il y a 5 ans
Bonjour à tous !
Perso, je n'ai jamais lu le moindre itinéraire sur un magazine ou sur la toile, donc je ne sais absolument pas s'il existe des codes ! (je me contente de lire les cartes IGN)

J'ai envie de dire que facile, moyen, difficile ne veut pas dire grand chose, si on ne tient pas compte de la longueur, du relief, des difficultés techniques…et de la météo.
Et si la classification est trop complexe, ça doit être assez lourd à lire….
Bref, pas facile de répondre en ce qui me concerne, désolé !

Je rajoute qu'en plus se greffe les difficultés d'orientation !
Ouaip, c'est vachement complexe l'affaire !

Faire des catégories en fonction des critères (longueur du parcours, relief, bagage technique sur les skis, orientation, beauté du parcours, etc…et mettre de 1 à 5 étoiles
Modifié il y a 5 ans
C'est à mon avis dû au fait que les dernières interventions de forumeurs concernaient des achats/ventes ?
C'est comme sur SRN.com, si dans la foulée quelqu'un vendait ses Epoch, puis un autre ses S-Bound, puis un troisième son sac de couchage, un quatrième sa belle-mère, etc…

Par contre, en tant qu'ancien cycliste j'ai un peu parcouru le forum des tandems Pino, et je trouve que sur la page à l'écran, les différents messages question/réponse des intervenants ne sont pas séparés (par des couleurs différentes, des case, des caractères différents, du surlignage, etc..) ce qui fait que c'est pénible à lire et à suivre (faut pas mal le prendre car j'imagine que ça demande une sacrée somme de travail, mais ça fait un peu "fouilli"smile
Actuellement, pour moi, sur SRN.com, les conversations sont agréables pour l'oeil à suivre.
Modifié il y a 5 ans
Le clairon a peut-être bien sonné la fin de la guerre, mais bon, je ne l'ai pas entendu…
Juste en regardant la page d'accueil, sans même réfléchir (sortie de sieste !) : pourquoi ne pas consacrer une page entière aux "dernières contributions" ?
En effet, dans la page actuelle, ce sont les messages qui disposent du moins de place, à l'écart des "derniers tests matos", des "videos star", des "derniers topos", de "l'actu de la semaine", alors que ce sont visiblement eux qui remportent le plus de succès, au vu du nombre des messages qui y sont laissés. Quant à facebook, twitter et google+, personnellement je n'y ai jamais fait le moindre clic (j'avoue que je ne sais même pas comment fonctionnent ces "réseaux" ), mais s'il y a des choses intéressantes accessibles à tout le monde, pourquoi ne pas les mettre en évidence.

Modifié il y a 5 ans
Elle a une belle gueule cette tunique Morgedal !
Avec un nom pareil (le nom du village de Sondre Norheim), la clientèle visée est clairement les SRNistes.
Elle doit être certainement plus barbelés-proof que tous les Gore Shell bidules de la planète marketing, et du coup un peu dans le même esprit que ma Swanndri Shirt.
Modifié il y a 5 ans
Pour les produits de la marque Buffalo, ce que j'en ai compris, c'est que l'eau de pluie, de neige ou de crachin qui va parvenir à pénétrer, sera séchée par la chaleur du corps, et ce jusqu'à une certaine limite, à mon avis pas atteinte en ski l'hiver (les grosses pluies en altitude n'ont pas lieu en cette période), qui va nécessiter une véritable veste de pluie.
Et le problème de gérer les différentes couches de vêtements que l'on porte sur soi l'hiver, est résolu par des aérations sous forme de zip que l'on ouvre ou ferme suivant la température extérieure. On part avec un seul vêtement sur soi, et rien dans le sac.
J'ai l'impression que tout ce gère de façon mécanique ! (le séchage par le radiateur interne dont on dispose, et la climatisation par les zip).
Mais au repos, rien ne va sécher ! il faut bouger pour que ça sèche. (prends-tu beaucoup de pluie en skiant ?)
Mais je n'en sais pas plus que la toile a bien voulu m'en apprendre.

A propos du pull que j'utilise (le mien est vert), il me fait penser aux tuniques (gris-bleues) dont disposaient les soldats (vues quelque part dans des musées). C'est tissé tellement serré que rien ne passe, sauf bien sûr la transpiration, mais dans le sens inverse.
Ce n'est pas un choix délibéré de porter un vêtement un peu à part, mais c'est le tarif des Goretex, trucshelll ou machinschell qui ne me parlent absolument pas et qui m'a fait me tourner sur des trucs "rustiques", mais efficaces.
C'est un peu comme l'histoire de nos chaussures en cuir; perso , ce n'est pas le look qui est recherché, mais la performance (à tous niveaux) dans un contexte précis.
La personne qui me l'a vendu m'a affirmé qu'un client l'avait porté 3 jours sous la flotte avant de sentir l'humidité traverser. Donc, à mon sens, même pour se rouler dans la neige, si le dimanche soir on rentre à la maison, il n'y a pas de problème.

Et pour le pantalon, s'il fait chaud il y a de bonnes écoutilles, et je le pense suffisamment imperméable pour se rouler dans la neige.
Cet hiver je lui ai fait une entaille d'un centimètre sur un barbelé. Et bien ça m'a fait autrement moins mal au coeur que si son tarif avait comporté un zéro de plus. C'est le prix d'une paire de guêtres, il ne faut pas l'oublier ! et c'est fabriqué au même endroit que tout le reste.
Modifié il y a 5 ans