Tous les messages créés par N_75

Passant devant le clavier, je me permets de répondre à la place d'Arluk.
Cette conversation est partie d'ici

@mrmts… :
les as-tu contacté finalement…et réussis à avoir une amorce de réponse ?
Modifié il y a 5 ans
Visiteur Skieur ! a écrit :

Chez "Opale Paramodels", tu trouveras une varieté de spi, (spinnaker), du "porcher skytex", très en vogue chez les MULS.
Le prendre en 36g/m.
Très bon rapport poids/prix

http://www.opale-paramodels.com/index.php/fr/shop/90/40/fabrics-nylon/fabrics/skytex-36-orange-t2-detail

c'est de ce produit ?

HS : ça fait deux fois en peu de temps que des personnes se transforment en "visiteur skieur" !
quelqu'un a l'explication ?
Modifié il y a 5 ans
sancho a écrit :

le ski de fond classique, qui au passage est plus technique que le skating.

quand je dis un truc comme ça aux collants-pipette que je connais qui tournent en rond comme les écureuils sur une roue, je passe pour un fou !

En attendant ça me fait bien chier de payer tous les ans une part de redevance via mes impôts, pour des centaines de km de piste où il n'y a quasi personne.

et là je m'enfuis avant l'arrivée de l'ambulance !

Modifié il y a 5 ans
lepiero a écrit :
N'oubliez pas la petite poussette salvatrice pour affronter la neige collante…!!

Pour moi, poussette est synonyme de fart de retenue !
L'emploies-tu d'une manière dérivée en te disant que ce ne sera jamais pire que 20 cm de neige sous les semelles ?
Et tu choisis quelle couleur dans ce cas précis, s'il te plaît ?
…j'en ai un stock dans un placard !
Modifié il y a 5 ans
Bienvenue au club ced !
Modifié il y a 5 ans
Ah, c'était donc toi, Damien, le SRNiste qui descend les corniches comme un dieu (reconnu aux traces) !
Je m'demandait qui ça pouvait bien être !
Ouaip, qu'elle était bonne la neige, surtout le matin !

Sinon, pour moi aujourd'hui à midi, ce fût terrasse au soleil avec vue sur l'île de Monthiallier. On s'refuse rien ! Elles sont chères ces places là !
Au menu, une entrecôte, des pâtes fraîches, le tout arrosé d'un Côtes du Rhône Chavanay cépage Syrah, qu'on avait goulument fait chambré au soleil. Et on a fini sur une Tome de Savoie.
Ah,ah,ah, j'vous en bouche un coin !
Bon, je sais, c'est pas très couleur locale ! mais à ma défense, j'ai été invité !

J'vous explique.
Avec Damien on aurait pu se croiser sur le parking, mais je suis arrivé à peine plus tard…et vu le monde, nous serions-nous trouvé ?
Les jours de beaux temps, ça devient un véritable parc d'attraction là-haut.
Heureusement que comme le disait Forez la semaine dernière, on s'écarte à peine et la montagne est pour nous.

Je tais volontairement à l'antenne où je suis allé circuler.
Disons que sur le coup de midi, en cherchant une jasserie qui m'abriterait du vent pour manger, j'en ai atteint une en même temps qu'un autre skieur, qui m'apprend en être le propriétaire…et me propose illico de partager son repas, après visite des lieux, comme de bien entendu.
Gêné, sur le coup je refuse, mais me reprends aussitôt car malgré mon côté sauvage, j'adore les rencontres avec d'autres randonneurs, qui se révèlent souvent enrichissantes (c'est quand que tu viens Robert… maintenant que je sais que tu es Ciel et Grenat, tu n'es pas loin !).
Aucune importance que la balade soit raccourcie, mais partager le morceau de gras avec un proprio du quartier, et discuter le coup, ça s'refuse pas.
Il a donc installé table et chaises au soleil, et nous avons fait connaissance, tout heureux qu'il était de pouvoir discuter de "notre" montagne à quelqu'un qui l'a connaît bien.
Et puis, l'horloge tournant, j'ai repris mon cheminement, et c'est là que j'ai croisé les traces de Damien.




Modifié il y a 5 ans
Et bien, à mon tour !
@Benbois
As-tu un tonneau de rhum autour du cou quand tu joues les Saint Bernard par là-haut ?
Il te doit une sacrée chandelle, le type !

@Forez
Je vois que tu t'es pris un bon bol de solitude ! Pour sûr que tu en auras besoin dans les jours qui viennent …

Pour moi, cette après-midi, ce fût le Forez Sud ! Je voulais aller tourner du côté des Pradeaux Oriental ! (y'a déjà les Pradeaux Sud !) Je trouve vraiment tout ce coin que domine le Rocher Y fabuleux.
Si on fait abstraction de la piste raquettes que l'on peut quitter au bout d'1/4 heure, je n'y ai jamais croisé la moindre trace de passage d'un autre hominidé. Et pourtant le domaine nordique est à deux pas.
Comme le dit si poétiquement Sancho, l'homme est un animal grégaire qui se complaît lorsque d'autres lui ont montré le chemin. A croire que les SRNistes, on est né avec un chromosome de traviolle !
En plus, personnellement, je crois que chez moi, ce chromosome est tellement tordu, que je suis incapable d'aller tout droit pour relier un point A à un point B. Le plus à l'Est où je suis allé, ce sont les deux maisons de Piroux, et je vous raconte pas par où je suis passé, car je crois que ma nuit va être trop courte. C'est que demain, j'y remonte !
Comment, de là, ne pas aller faire un pèlerinage dans le Beauvallon, qui de la Tuile descend au barrage. Là dedans j'ai pensé à "l'île de Monthiallier"; je ne me souviens pas de qui l'a sorti en premier, mais l'expression est bien révélatrice de l'ambiance de ce bout de montagne.
Arrivé à la piste raquettes, j'aperçois deux personnes ! Nom de bleu, c'est la foule, tant pis je remonte, et comme ça je me suis retrouvé au réservoir, puis la voiture.
Mais qu'est-ce que ça peut vider la tête quand même !
Un coup (quand on est seul, on pense beaucoup !), je me suis même dit : mais qu'est-ce que les canadiens doivent nous envier !!! vous voyez la déconnection !
Et dire que pendant tout ce temps, d'autres étaient coincés dans les bouchons. L'homme est un animal grégaire…

forez a écrit :
On a quand même une sacré chance de pouvoir vivre des "petites aventures" à notre porte … Ceux qui ne sont jamais montés là-haut en hiver ne peuvent même pas imaginer … :-D

o^k
Modifié il y a 5 ans
Lundi boulot, mais après je peux m'organiser pour libérer une journée !
Modifié il y a 5 ans
Dans le Massif Central je ne vois pas trop à quel bonhomme en rouge ferait du tord un AMM spécialisé SRN !
Et pourtant ici, ça a un côté sacrément nordique.
Modifié il y a 5 ans
forez a écrit :
il y a une superbe descente sous le rocher de la Fromagère, jusqu'au nez de la vallée de Billeyre, vers la ruine. On a 150 à 200 m de dénivelé.

Achtung !
neige fraîche sur fond dur !…(on me l'a soufflé)
Modifié il y a 5 ans