Tous les messages créés par N_75

fourinas
le bon vieux chasse neige pour amorcer les virages…
Je vais également me faire évangéliste… smile
On peut comprendre la frustration pour quelqu'un qui vient de l'alpin de se revoir débutant, mais pour un fondeur c'est le sentiment de ramer qui s'empare de lui. La satisfaction est à chercher ailleurs que dans la technique ou la performance, comme dans l'environnement, d'autant plus pour toi qui semble apprécier la nature.
Mais parfois quand les conditions s'y prêtent, on se régale de pouvoir par exemple enquiller un passage en pas alternatif, puis après faire une partie en skating parce que le vent aura durcit la neige, enchaîner par un bout de descente en alpin, et finir cette descente en Telemark parce qu'à l'abri du vent la neige sera restée douce.
Et d'autres fois, il faut faire avec la neige qui n'est pas dans son bon jour smile et chercher satisfaction ailleurs.
Modifié il y a 2 mois
Benbois
une en initiation talon libre
Benbois en évangélisation smile

Benbois
cm après cm la couche va s se faire
Vu la situation géographique à l'opposé des vents, nous récupérons la neige quand les autres sont repus, mais bouts de chandelle après bouts de chandelle, on va bien finir par en avoir une belle… smile
Benbois
La loc SRN et raquette au béal est ouverte
Dommage que côté 42 la route soit encore fermée ! Pas pu monter (pas essayé non plus), je me suis rabattu sur la station…aussi blindée de monde que le col de la Loge dimanche. Je croyais naïvement qu'il y avait un problème sanitaire smile , mais ma radio est probablement daubée et du coup mes nouvelles plus trop fraîches… smile.
Sinon de tout ce monde à pieds dans la neige ou en raquettes, quelques uns auraient pu s'initier au SRN…et se nettoyer par l'occasion les voies respiratoires car ça devait bien souffler là-haut smile
Mais au final j'ai été agréablement surpris dans ma quête de sauvagerie une fois pris mes distances avec ce foutoir, et une neige correcte malgré la faible altitude du départ.
Pour passer les barbelés, faut encore bien lever les gambettes, mais ça remplace les séances en salles de sport smile
Allez, quelques photos désormais que je fais suivre l'appareil à tout faire (…sauf le café, dommage, faut trimballer le réchaud pour ça smile )


Si toutes ces photos posent un problème de stockage, merci de le signaler smile

Ajout
Bien vu Fourinas !
Modifié il y a 2 mois
Damien63
vive le ski rural
Je plussoie smile
Et c'est encore meilleur quand on a la chance de pouvoir pousser la porte d'un bistrot pour s'enfiler un bon vin chaud smile (ou plusieurs… smile).
Continue d'en profiter…
Espérons que toute cette neige fonde lentement, les terres en ont bien besoin.
Modifié il y a 2 mois
Ah ben v'là un autre trappeur, un au nord et un au sud, chacun votre territoire ! smile
La photo du renard de ton pseudo est peut-être de toi ? Je trouve qu'on en voit de moins en moins, dommage smile


fourinas
sur la switchback, je vois pas comment la pointe de chaussure est fixé
le bec de canard glisse sous "le pontet" à l'avant (expression perso, j'ignore si cette partie à un nom). Tu remarqueras l'arrondi qui correspond à l'avant de la chaussure.

Sais-tu que le gîte des Supeyres loue du matos SRN ? mais la partie location est-elle ouverte en ce moment ? Par contre j'ignore ce qu'ils ont choisi comme matériel…mais au moins une personne du forum sait…
Idem au col du Béal, ils ont des Fischer S-Bound 112 avec fixations NNNBC de mémoire (en location, les gens bousilleraient les chaussures de la norme 75 en rien de temps). Par contre essai en bonne neige ( chez nous = pas gelée, pas tôlée smile) impératif, sinon tu passeras ton chemin et retourneras te coincer le talon smile .
Modifié il y a 2 mois
fourinas
Pour les fixations j'ai vu un model intéressant de chez voilé
A moins de n'envisager le SRN que dans sa version Haute Vallée ou Chalmazel-P/H, ou alors les Alpes, il te faut une fixation avec laquelle le câble n'est pas indispensable, ce qui n'est pas le cas à mon avis avec la Switchback , sinon tu vas ramer dès que ça va monter ou te trouver au plat.
Même la Hardwire qui permet de laisser le câble sur les skis  sans le bloquer au talon pour autant, est trop contraignante pour chez nous où on monte et descend sans cesse à cause de ses ressorts trop raides.
De mon point de vue, dans une optique SRN passe-partout Monts du Forez, en norme 75, la fixation la plus adaptée est la Voilé 3 Pin Câble Traverse. De plus, avec mes chaussures cuir, je n'ai jamais trouvé l'utilité des cales de montée (qui ne sont d'ailleurs pas montées sur les skis).

Pour ce qui est des fix SRA sur des skis SRN, ça revient souvent sur le forum de la part de gens qui viennent du ski alpin, mais sans jamais voir de solution apparaître. Peut-être un jour…
Modifié il y a 2 mois
Quelques nouvelles du nord, et quelques photos d'un nord pas souvent vu sur le forum. Peut-être un peu plus de neige qu'au sud, mais ce n'est probablement skiable qu'à partir du col de la Loge, mais assurément pas en-dessous. Passé là-haut quand le jour était encore à peine levé, j'ai filé mon chemin afin de fuir le gros barnum qui s'y installe au fil du temps. Manquent plus que les tourniquets vus aux Saisies il y a quelques années pour que les citadins en villégiature dans le coin se sentent comme à la maison smile.
Encore quelques kilomètres et j'ai retrouvé ma sauvagerie familière. Skis à oublier, j'ai chaussé les raquettes, fait pas commun pour moi, mais avec néanmoins mes normes 75 aux pieds pour ne pas me sentir trop perdu smile. Quelque chose m'échappe que je ne parviens pas à maitriser dans cette activité, mais la neige toute belle et toute légère compensa la frustration de ne pouvoir skier. Et puis la forêt sous la neige a quelques choses de magique smile

photo floue au départ le temps de me réchauffer car je ne suis pas adepte des gants, mais effet pas mal, non ? smile

Modifié il y a 2 mois
fourinas
C'est vrai que les skis large aux patins(>80) ont l'air maniable & passe partout mais il faut les trainés sans doute…
je reviens…smile
Encore une fois, j'y connais que dalle en ski alpin, rando ou station ! Mais dans mon esprit ça se résume à descendre pour l'un, et monter - se faire le sommet - descendre sans possibilité de remonter quelques mètres pour choper une meilleure neige ou s'approcher d'une ruine pour s'abriter le temps du casse-croûte pour l'autre (en caricaturant).
Les écailles donnent accès à un autre monde, c'est celui de la rando "nordique" (j'ai mis des guillemets… ), qui avec le matériel actuel et la technique qui va avec, va du ski de fond hors traces aux pentes alpines. Donc deux mondes se rencontrent, et c'est là tout le débat sans fin qui amène plein de conversations du forum initiées par des gens  perdus dans le choix qui s'est bien élargi depuis quelques années (surtout côté skis) et qui s'inscrivent (…et disparaissent sans nous faire part de leur choix final et de leurs impressions).
Mon point de vue pour profiter du massif dans sa totalité est de faire un compromis en ayant conscience qu'on aura un matériel qui n'ira jamais mal, mais n'ira très bien nulle part. Mais avec le même matériel il sera possible de faire le tour de la plantation des Allebasses en s'éloignant des pistes de fond comme de faire Chalmazel-P/H- le Mont Thiallier - le Mont Chouvé et retour (à quoi bon des SRA comme on voit très souvent smile ?). Et avec la banane au lèvres, à condition de changer d'approche dans son esprit par rapport au ski de fond ou au ski alpinisme (nouveau nom plus dans l'air du temps du ski de rando alpine).
En aparté j'ai pu essayer une journée les skis Voilé Objective et j'ai vraiment découvert un monde que j'ignorai totalement tellement les descentes étaient rendues faciles  sans pour autant constater un surpoids du ski. Bluffant ! qu'est-ce que ça doit être avec les Vector ? (mais notre montagne est trop vieille et trop érodée pour profiter de leurs qualités smile ).

Modifié il y a 2 mois
Hello gens du Forez
@Fourinas, je t'ai répondu comme si tu voulais pratiquer par chez nous, notamment pour la cote des skis. Plus à l'Est les conditions ne sont pas les mêmes, la neige est plus abondante et de meilleure qualité, et le terrain se redresse bien.

fourinas
j'ai vu que Fisher faisait des ski avec des acccroches spéciales pour rajouter des petite peaux (en + des écailles), je sais pas si Madshus a le même principe…
Toujours pour chez nous, choisis un ski sans te soucier de comment on fixe les peaux. Trouvant du plaisir dans la pratique du Telemark, j'aime bien vadrouiller du côté de P/H ou de la Haute Vallée, et bien je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai mis les peaux.
Monter avec les écailles requiert une certaine finesse qui contraste avec la méthode bourrin, mais ça vaut vraiment le coup de comprendre comment ça fonctionne. Peut-être n'ai-je pas de bonnes peaux, mais pour moi, peauter équivaut à me poser des chaînes aux pieds, à réserver à des montées en poudreuse profonde ou les jours où tout est glacé, voire les fins de longues journées sur les skis. Donc au final, fais le compte…


fourinas
Pour les chaussures venant du SRA, j'avoue que les Scarpa T4 me fond de l'oeil…après tout je fais bien du SRA sur les pentes du Forez….
J'ai mis les pieds quelques secondes dans des Scarpa T4 (je possède également des chaussures de Telemark station) pour comprendre que ce n'était pas pour moi. Toujours pour chez nous, pourquoi se priver de la souplesse du cuir, et apprendre à faire avec ? Sauf à te cantonner dans la Haute Vallée, où est l'intérêt (hormis l'usage du chausson pour des bivouacs).
J'ai une question évidemment sans réponse (@ JC ou d'autres… ), est-ce que le cuir et sa finesse de sensation ne permettrait pas une meilleure utilisation des écailles ?
Un compromis serait peut-être du côté des Alico Double (je les ai eues une fois dans les mains, ça commence à peser, mais pour qui le poids n'est pas un critère il  y a le chausson et l'apport de rigidité)…


fourinas
D'ailleurs, es ce que les 3 pins sont présentes sur tous les fixations N75?
Il a existé des fixations norme 75 sans 3 pins, mais elles ne se font plus depuis pas mal d'années (les fabricants n'aiment bizarrement pas ce qui est simple et va bien, en automobile et dans le vélo c'est pareil smile).
A voir du côté du Telemark station dont je n'ai pas suivi l'évolution, mais ce sera lourd pour du SRN Forez.


forez
Car en poids de chaussure, entre mes SRA et mes SRN, il faudra que je les pèse à la maison mais pas sûr que celle de nordique soit moins lourde, pourtant des Fischer en norme NNN.
J'ai eu une ou deux fois du matos SRA dans les mains, c'est vrai que le SRN est complètement à la rue question poids dans le sens où il se situe quelque part un peu entre ski de fond et ski de randonnée alpine. Actuellement TSL ne parvient pas à fournir la demande malgré une usine qui tourne à plein régime, et je doute que ce soit le cas pour les fabricants de SRN. L'explication est probablement là (je raisonne en européen du sud et ignore la tendance dans le nord).

Modifié il y a 2 mois
fourinas
mais pourquoi pas sur le@net
Si tu veux avoir un peu de choix et de conseils hors zones de montagne (Alpes et Jura), c'est à mon avis  le passage obligé
fourinas
reste à choisir la norme (sur les 3)
2 non ? NNNBC et norme 75
fourinas
y a t'il eu des innovations intéressantes ?
le SRN est un marché de niche, donc les fabricants sont plutôt frileux à faire fonctionner les neurones.

Aucune innovation majeure depuis une bonne quinzaine d'années où le SRN s'est débarrassé de son ADN de ski de fond pour évoluer vers du matériel plus ludique.


fourinas
Ayant déjà casser une paire de rossignol classique, je m'orienterai plus vers la marque MADSHUS ou fisher, quelle est la marque réputée solide & avec du nerf?
J'ai cru comprendre que la norme N75 était plus axé pour le télémark ?(que j'aimerai essayé)….& les chaussure dans tout ça? on t-il amélioré la rigidité pour la descente,mais je suppose que c 1 compromis avec la montée…?
C'est très délicat de conseiller si on n'est pas un vendeur (…qui connaît ses rayons… ) ou quelqu'un qui a eu la chance de pouvoir comparer. Mais il y a les faits !

A suivre le forum depuis pas mal d'années maintenant, Madshus semble une valeur sûre.
On est deux du forum et du coin à avoir eu des Fischer S bound 112 (+/- = Madshus Annum) et à avoir depuis réduit les spatules. Les jours où on a pu profiter de la couche de poudreuse décennale, c'était le Nirvana, mais le reste du temps du poids et une largeur inutile sur notre massif raboté par les glaciers.
Les jours derniers dans le triangle Supeyres-Prabouré-Pradeaux, j'ai apprécié mes Fischer Outback68, joueurs en terrain facile, ils passaient dans les vieilles traces de ski de fond, et leur légèreté me rappelait les années où  nous arpentions le massif avec nos skis de fond (on n'avait que ça smile… ), mais  sur une neige transformée et sans appuis francs, mes Epoch auraient probablement été plus amusants pour descendre sur le Coq Noir. C'est bien là tout le problème du SRN et de ses vastes possibilités !

Question norme, avec des NNNBC, forez fait du saut à ski par-dessus le ruisseau des Reblats, Jacou se fait tracter par sa voile, et forez l'ancien continue de nous épater. Tous les trois viennent du fond. Pour pister le chat forestier et compter les chouettes chevêchette, je crois que Benbois a viré NNNBC à norme 75, et personnellement après une chronologie SRN, ski de fond, Telemark puis SRN, je suis fidèle à la norme 75 (sinon je devrais changer de pseudo smile).

Tu fais allusion au Telemark, les chaussures dédiées à une pratique station sont en norme 75 (sauf peut-être évolution relativement récente). Mais par chez nous oublie les coques plastiques et choisis du cuir dont la souplesse te permettra de profiter à merveille des écailles si spécifiques au SRN. La valeur sûre (au moins sur le forum) ce sont les Crispi Svartisen.  Au vu du stock tu arrives probablement un peu tard, mais l'amie qui m'accompagnait ces jours était ravie de ses Alico Telemark dans lesquelles j'avais déjà glissé les pieds (+/- = Svartisen), et je flashe depuis longtemps sur les Alfa Quest et leur laçage qui me semble pertinent (mais vues seulement en image).

Je n’y connais absolument rien en ski alpin station ou rando, mais j’ai cru comprendre que le matériel de rando alpine était devenu extrêmement léger pour répondre à l'engouement actuel. Le développement du SRN étant resté embryonnaire avec l'engouement de la raquette dans les années 90 (smile hideuses et dangereuses traces de sanglier) , tu risques peut-être de trouver lourd le matériel. Mais la souplesse du cuir des chaussures et la praticité des écailles font que ce choix est merveilleux et passe-partout pour notre massif.


Modifié il y a 2 mois
Hello Fourinas
fourinas
ma pôsition (1100m)
Peut-être une panoplie de rando nordique devant la cheminée ce matin ? smile