Tous les messages créés par N_75

Cantalon-nous dans le Cantal ?
Modifié il y a 5 ans
Merci pour vos conseils.
C'est marrant, mais de mémoire (c'est vieux), à l'époque où je montais des fixations de ski de fond, il me semble qu'on m'avait déconseillé l'araldite, au profit de la colle à bois.
Une histoire de chimie ?
J'imagine le noyau de nos skis en bois, et je n'ai jamais écouté dire que l'araldite bouffait le bois.
Peut-être que les skis de fond étaient fait d'une autre matière ???
Modifié il y a 5 ans
Salut à toi Damien
Heureux que tu sembles trouver ton bonheur dans cette magnifique partie du Massif Central.

J'avais réalisé un tour de l'Aubrac à ski, il y a, euhhhhh, il va y avoir 20 ans en février. Ben on n'avais pas été gêné par la foule !
Un bon souvenir, des tartes aux fruits rouges/myrtilles chez Germaine, à Aubrac; cette adresse existe-elle encore ?
Et puis un bal musette, à Nasbinals, sans déconner !
Ben oui, je randonne sans montre, ni chronomètre, ni totaliseur de km.

Pas plus tard qu'hier soir, je relisais la fin de la saison dernière, et le chassé-croisé des SRN.com autour de Monthiallier !
Par ici, c'est déjà tout blanc.

Porte toi bien, et surtout, garde toujours un œil sur ta boussole, par là-bas, ça craint !
Modifié il y a 5 ans
Merci pour la réponse, Sancho.
Même si mes antiques Tua sont équipés de fixations à câbles (des Rotteffella 412, avec une petite cale de réhausse !) , j'ignorais la différence de comportement avec les cartouches.
Quand à la cale de réhausse, lorsque j'ai découvert le Telemark, les maîtres de la discipline coinçaient déjà une cale en bois sous la fixation et sous la talonnette…
J'ai le sentiment que plus le ski est large, plus la cale de réhausse a son importance…une histoire similaire à l'intérêt du pied de biche !
Modifié il y a 5 ans
Maître Talon Libre est passé par !

et merci également à Geoff

Je continue à m'inviter au milieu de tes messages…
…il y a un aspect qui me semble n'a pas été soulevé, c'est la facilité ou pas à la pose, de bien axer les trous de fixations, de façon à ce que la chaussure soit bien dans l'axe du ski ?
Modifié il y a 5 ans
On m'en a scanné quelques pages…une tente bulle orange, avec ce qui semble être un lac en contrebas et un volcan juste en face…ça doit me rappeler quelques chose, non ?

Modifié il y a 5 ans
Docteur Sancho et de Maître Talon Libre, le Jura est dans vos traces !
Modifié il y a 5 ans
Salut à vous
Je me permets de m'immiscer dans la conversation pour poser une question, dont la réponse pourrait d'ailleurs être utile à Slequedois :
hormis la plaque de réhausse, y-a-t-il une différence sur le terrain entre la Voilé 3 pins Hardwire, et la Voilé 3 pins câbles ?
…je ne connais que Rotteffella, snif !
Modifié il y a 5 ans
leucos a écrit :
il vaut mieux savoir réparer une fix et avoir de quoi pourvoir le faire

On est au XXième siècle, on ne répare plus, on change !!!
Je déconne, mais dans ma tête, la fixation que je me trimballais, c'était dans l'idée de la changer, c'est à dire, dévisser l'ancienne, et mettre celle de secours à la place (comme une roue de bagnole…quoique de nos jours la roue de secours est en option, comme la clim !!!).
En cas d'arrachement (est-ce déjà arrivé si les skis sont conçus pour le terrain pratiqué ?), dans ma tête je me débrouillais avec des inserts (j'entends des sortes de chevilles qui m'auraient servi à "remplacer" de la matière de ski de façon à pouvoir faire tenir des vis.
Si plus grave, j'aurais choisi entre faire trois nouveaux trous dans mes skis (je devais en plus avoir une pointe, ou un couteau avec poinçon) et déplacer la fixation, …ou attendre le dégel !

Quant aux normes 75-gros fil de fer, elles sont contemporaines de la préhistoire du ski à écailles (je crois d'ailleurs en avoir toujours une paire qui traîne).
J'avais cassé une semblable en norme 50, à un col où tu es passé cet hiver avec ton gamin; heureusement que je n'avais pas basculé chez les Auv…
A l'époque la route du col n'était pas déneigée, et j'avais fait toute la descente avec simplement le pied posé dans l'étrier,… tout avec le talon !
Modifié il y a 6 ans
leucos a écrit :
EDIT : Sinon coté usage, je vois plus ça comme un secours en cas de casse de fix. Ça aurait bien été utile lors de ma dernière traversée du Vercors…

J'imagine que tu fais allusion à une casse de fixation de ski.
Tu crois pas qu'il serait plus simple, moins encombrant et moins lourd d'emporter une fixation norme 75 de secours, un tournevis et quelques vis, voir inserts !
Il fût un temps où j'emportais même un peu de fil de fer et une petite pince, histoire de faire une bricole sur place.
Et puis j'ai laissé toute cette quincaillerie à la maison…(mais là je ne parle pas de randonnée au long court !)
Question: ça peut casser une fixation norme 75 ?

Sinon, rapport au sujet proprement dit, je possède d'antiques raquettes Tubbs avec cadre métallique, et c'est le même problème que sur la photo de Leucos.
(vieilles, mais quasi neuves…smile
Modifié il y a 6 ans