Tous les messages créés par N_75

Merci bien Geoff pour cette découverte.
Oh, qu'elle est bonne cette neige, que les images sont belles, et que ça démange les guibolles !

Question "d'actualité" : quelqu'un saurait-il s'ils ont des sécurités à leur fixations, parce que quand ils se vautrent ça tape quand même pas mal !
Et on apprend que Roteffella a sorti une fixation destinée à la rando, plus légère…mais combien pèse-t-elle encore, parce que leur matériel, c'est quand même une sacrée artillerie !
Ce qui m'a fait sourire, c'est le p'tit jeune qui parle de nouvelle technique, de même que leur appellation "ski" pour ski alpin.
Par contre on se prend des piqûres de pub plein la tronche !
Modifié il y a 6 ans
ducky63 a écrit :
Enfin il manque deux accessoires au matériel SRN qui seraient très utiles pour taquiner les itinéraires haute montagne : la cale de montée et surtout les couteaux.

les cales de montées : je pense que ça existe, en tout cas ça existait car mes antiquités en sont équipées.
les couteaux : il faudrait regarder du côté du matériel typé Telemark ?
Modifié il y a 6 ans
sancho a écrit :
sans être perturbé par un pack matériel qui le prive de tout ses repères liés à sa motricité naturelle.

Toujours les bons mots, sacré Sancho !
Je ne pense pas avoir plus d'une huitaine de demies journées de ski alpin sur mon CV, mais cette entrave d'avoir les talons rivés aux planches m'a toujours perturbé, pour moi qui ai commencé par le fond pistes et hors pistes.
De mémoire, il me semble même que c'était galère pour se relever suite à une chute (par rapport à une pratique talon libéré).
Modifié il y a 6 ans
Question :
les SRN "gras" (= Fat soit >10cm en spatules) sont-ils moins solides ou moins performants que les skis de rando alpine à largeur équivalente ?
Il ne me semble pas que la question se pose pour le SRA (mais que je ne connais pas).
Et si la réponse est non, c'est la technique du skieur qui trouvera une limite mais pas son matériel. Et si son niveau est élevé, pourquoi n'accompagnerait-il pas des potes à lui qui sont en SRA avec des skis de même largeur… voir les mêmes skis mais avec des fixations différentes !
Modifié il y a 6 ans
Vous m'invitez ?
Modifié il y a 6 ans
Salut à toi, Volcan du Cantal , et bienvenue !

Les chaussures cuir auxquelles tu fais allusion sont peut-être celles-ci .
J'ai un peu le sentiment que l'homme qui a écrit cette page fréquente également le forum !

le Cantal…2 heures de chez moi…vous m'invitez ?
Modifié il y a 6 ans
Enlever la dragonne pour les descentes limite bien le problème.
Talon libre et mains libres !
Modifié il y a 6 ans
( HS @Geoff
Tu dis que le skating ça travaille, mais c'est peut-être bien parce que tu ne t'y es mis que depuis 15 jours.
Pour en avoir pas mal fait quand j'étais plus jeune, je ne trouvais pas ça plus dur que du vélo ou VTT que je pratiquais également à l'époque, avec la possibilité en plat ou faux plat montant de jouer uniquement sur la glisse.
Après, pour viser un marathon en 2 heures (ce qui n'est pas ton cas je suppose), bien sûr ça travaille ! )

Mais pour en revenir à nos genoux cassés suite à la pratique de libérer le talon, la réponse ne pourrait-elle pas se trouver du côté du "Telemark pur".
Je ne suis plus au courant de ce qui s'y fait côté matos de nos jours, mais il y a au moins une demie génération qui a dévalé les pentes aux côtés des skieurs alpins et des "snowboardeurs", avec des coques rigides et des fixations sans sécurité.
Et le pourcentage de flinguages de genoux était-il supérieur chez les Talons Libres ?
Désolé de ne pas avoir la réponse !
Modifié il y a 6 ans
Merci beaucoup pour ce retour Forez, par les temps qui courent c'est fort utile.

Dimanche il m'en est arrivé une, une première en plus de 35 ans à sillonner notre beau massif : je traversais un ruisseau entièrement recouvert d'un pont de neige, et sous le passage d'un ski, il a cédé (pas le ski, le pont !). Heureusement que je suis tombé côté rive, un ski dans le trou, l'autre qui gesticulait en l'air, le buste côté bruyère, les bras avec heureusement, et qui m'ont été bien utile pour me sortir de ce merdier !
Sinon, en haut, c'était glace au nord (les baguettes auraient encore été bien utiles !) et croûte ramollie au sud.
C'est pour bientôt, les skis à géométrie variable, m'sieurs dames les fabricants ?

Pas de Fata Morgana, mais toujours des sommets à profil alpin autour de 70°.
Modifié il y a 6 ans
Quand j'ai vu la photo tout à l'heure, j'aurais dit au-dessus du lac de Guéry.
Mais Praentiton s'avance encore plus, je laisse les Auvergnats s'expliquer…

J'ai récupéré un sac de couchage…- 40°C, et pas trop volumineux, enfin moins que je craignais.
Trop chaud en ce moment, fait c***r !
Modifié il y a 6 ans