Tous les messages créés par N_75

Salut voisin
Je possède moi-même une paire de Tua Transalp, des skis de Telemark du milieu des années 90 avec 83mm en spatule et 63mm au patin, 20cm de plus que moi et donc une semelle "lisse".
Je les avais équipé de Rottefella 412, une fixation à câble.
Je me souviens aussi qu'il existait des Tua Montets dans le même registre.

A l'époque je crois que c'était des bons skis (enfin on me les a vendu comme tels !), et j'ai fait pas mal de station (1 visite à Super Besse et 1 au Lioran, miam miam !) avec et pas mal de randonnées où on côtoyait les randonneurs alpins. Je me régalais en poudreuse avec (quand on en trouvait !). Et sans le départ de mes problèmes de dos à cette époque, j'aurais effectué Chamonix-Zermatt avec. Je les ai toujours, et je me suis éclaté jeudi à Chalmazel (j'imagine que tu situes cette station), malgré des cotes complètement "has been". Maintenant je les utilise les quelques fois d'une décennie où je vais en station…

Voilà ce que je peux te dire de la marque Tua; je crois que c'était italien, et qu'ils étaient un peu spécialisé dans le matériel Telemark (mais quelle est la différence avec du matériel alpin ???). Je ne sais ce que c'est devenu, mais pour moi leur matériel tenait la route (mais je n'ai connu que çà) malgré la sérigraphie qui part en lambeaux, mais çà c'est un détail. Les skis d'aujourd'hui sont sûrement mieux, mais c'est plus chers !

En début d'hiver il y eu une discussion sur le forum où j'ai appris que Vandel dans le Jura possédait une machine à défoncer des écailles dans les semelles lisses…
Modifié il y a 6 ans
Oui Régis ! sur "la page d'à côté" tu écris qu'il va falloir un certain temps pour user les peaux.
Je ne sais si tu connais les étendues de glaces que le Massif Central nous réserve parfois, mais il m'est d'avis qu'en quelques descentes répétées là-dessus, elles doivent bien fumer !
C'est étonnant que ce concept n'est pas été développé avec des écailles, sur lesquelles il est facile de coller des peaux si besoin (quitte à commercialiser une peau ajustée aux cotes de l'engin). Peut-être que les concepteurs voulaient coller au plus prêt à l'authenticité, ou n'est-ce simplement pas dans la culture américaine ?
Modifié il y a 6 ans
@Damien63
Benbois trop absorbé à savourer le panorama, n'ayant pas eu la délicatesse de nous présenter au Rocher de la Fromagère (je déconne !), je me fais le plaisir de t'annoncer que le sommet que nous regardions est certainement" le Truc de Fortunio " (et derrière ce sont les Causses de Sauveterre et Méjean). Ma boussole m'a indiqué un décalage de 1 ou 2 degrés vers l'ouest, il y en a peut-être bien 1 ou 2 de plus, j'ai quand même pris l'azimut à la course, et il m'a fallu un grand bout de parquet pour le découvrir; et à cette distance çà devient très fin.
Plein sud c'est le Mourre de la Gardille (source le l'Allier) et derrière le Mont Lozère.
Tu écrivais précédemment que de là-haut on voyait le Dévoluy…es-tu sûr de ton coup ?

Au retour au Béal on est monté savourer le coucher de soleil près de la table d'orientation qui surplombe le col; là j'ai pu vérifier qu'ils indiquaient bien le Grand Paradis en Italie.

Modifié il y a 6 ans
geoff a écrit :
Je réactive un peu le sujet, si on veut dépasser le Forez

Avant de songer à le dépasser, il faudrait déjà le rattraper !

(c'est comment qu'on insère le GuGus qui se fend la poire ?)

Voilà, je vous fais cadeau d'un message !!!
Modifié il y a 6 ans
Benbois a écrit :
dès que j'ai le temps je prépare un de mes montage parce que ça le mérite.
Je remonte par la haut ce dimanche, avec un pote, on peux se caler un RDV.

Salut Benbois
Oh que oui çà le mérite !

J'ignore la météo de dimanche, mais si çà va, je suis prêt à faire un rallye par le col de la Loge, la Chamba, le Brugeron, Saint Pierre la Bourlhonne, voir direct le Béal suivant les conditions pour caler au RV.
De préférence sur la journée pour amortir le déplacement…mais tu connais bien le chemin !

(je t'ai envoyé mon n° tel. par message privé)
Modifié il y a 6 ans
forez a écrit :
L'Auvergne est un grand plateau de fromage …

à consommer sans modération !

J'ai déjà parcouru la crête entre Thiezac et le Puy Gros, ainsi que le Cézallier (Chamaroux, Montagne des Huides, Rocherousse), mais chaque fois à la journée ou alors un gîte le soir avec charcutailles, pounti, truffade…
Avec l'âge j'arrive à me dégager du temps libre, mais ce qui coince c'est le bivouac.
Si vous connaissez une formation accélérée, je suis preneur !
Le pote avec qui j'ai télémarké hier possède une vieille pulka, mais vu qu'il s'agit de celle qu'il avait utilisé pour sa traversée Ouest-Est de la Laponie, j'imagine que c'est un gros truc.
Mais faudra que je lui l'emprunte pour un essai sur le Forez, même à la journée, pour voir les effets sur le dos et les épaules que j'ai de déglingués !

Sinon, bien vu le nouveau sujet pour fédérer plus de candidats.
Mais si je peux me permettre, je dirais une remarque de voisin, il me semble que vous en avez déjà deux, et il serait judicieux à mon avis de tout regrouper. Je l'ai vu sur d'autres forum, faudrait en causer à l'administration ! Mais bon, je veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, ce n'est pas mon affaire !
Modifié il y a 6 ans
@Mouchomchik
J'ai envoyé le lien de ta vente de skis à un pote…mais il doit dépasser 1,75 cm, et à mon avis ils sont un peu courts pour lui. De plus j'ai une bonne connaissance sur Villard, et çà aurait bien pu le faire.
J'avais repéré la coïncidence de la vente des Madshus et l'arrivée sur le marché des Hok (c'est comme çà qu'on les appelle alors ?) associée à ta demeure dans les Coulmes…
Régale toi bien !
Modifié il y a 6 ans
Et bien désolé Praentiton de remuer le couteau dans la plaie, les copains qui sortent et moi qui reste au boulot, j'ai bien connu, et je compatis en connaissance de cause ! Bon courage (sans ironie) !

Donc cet après-midi, j'ai accompagné un copain "oué Chameziau" (à la station).
Son beau-frère avait suivi, eux deux en alpin et moi en Telemark. Avec mes antiquités de 20 cm de plus que moi et de 83mm en spatule et 63mm au patin je faisais un peu tâche, mais le ridicule ne tue point, et je me suis bien régalé.
Au début la pluie avait dû mouiller la neige qui n'était pas aussi excellente qu'on aurait pu l'imaginer, mais çà c'est vite transformé en gros flocons, et on a quasiment passé le reste de l'après-midi dans Banban. Que c'était booooooooooon !
Tant pis si vous vous accordez pour mettre un contrat sur ma tête, j'assume. Un petit peu de tire-cul de temps en temps, çà fait pas de mal. Surtout qu'à un moment j'ai voulu les imiter (et me reposer !) et j'ai poursuivi mon apprentissage du ski alpin…çà peut toujours servir, et je pense là à la tôle ondulée qu'on rencontre des fois en rando.

Au village de Chalmazel la neige était déjà de la pluie, mais j'ai l'impression qu'à partir de 1200m, c'est bien parti pour en déposer encore une belle couche…
Modifié il y a 6 ans
Comme l'a écrit Damien63, il n'y en a pas beaucoup dans une saison, et comme je le dis, c'est pas quand je serai dans la caisse, qu'il faudra y penser !
Donc, cette après-midi, objectif le Vimont, le sommet du Jura Forézien !
Grand ciel bleu côté plaine du Forez, mais des nuages qui barrent la crête. Même si le Vimont est dans la Loire, l'air y est Auvergnat, et sur le coup je fût bien déçu; pensez, voir ENFIN le soleil après tous ces mois de grisaille !

Après une montée en peaux de phoque par la piste j'ai atteins le sommet et de là-haut une couronne de nuages bouchait même la Crête du Forez, mais bizarrement seuls les deux villages en-dessous et les prés des alentours étaient visibles. Au-dessus de ma tête grand bleu !
Puis descente plein sud par la lande, mais sans vraiment en profiter par manque de confiance / manque de pratique depuis toutes ces années. Bref, quelques virages et deux baignoires plus bas, j'ai rejoins la piste que j'ai suivi en direction du Reculon en forêt. Je suis même allé brouter un genévrier, faut ben être inhiber des fois quand même !!!
Avant la dernière plongée, 180° gauche et retour en lisière jusqu'à retrouver ma trace.
Et là, replongée par les prés ,un bref repeautage pour franchir un talus et gagner un pré pleine pente qui me descendrait à la route.
Là, les réglages s'étaient calés, bien en arrière sur les skis et vive le nordique !
Puis par prés et barbelés j'ai rejoins la voiture.
Mais chez Jean-Lou étant tristement fermé, un retour du Vimont sans vin chaud…et ben y manque quelque chose.

Et si samedi ou dimanche je déposais le Monthiallier dans la boîte à souvenirs, çà me ferais un beau trytique avec la sortie de lundi !
…des candidats …?
Modifié il y a 6 ans
Aujourd'hui, j'ai tenté en hivernale, la face nord de la Roche Gourgon ! Et bé, c'était bien aéré là-haut, çà craignait pas de sentir les pieds !
Belles couleurs du ciel à la descente.

Mercredi après-midi, je pense monter quelque part…on a le choix, en ce moment et je veux en profiter !
S'il y a des candidats…mais le soir je redescends (pas équipé l'animal !)


Modifié il y a 6 ans