Tous les messages créés par N_75

jacou4242 a écrit :
Les volontaires sont les bienvenus pour nous accompagner, au moins a la journée.

Je ferais bien un viron à la journée dans un triangle Garnier-Supeyres-Bazanne en laissant la voiture je ne sais pas trop où !
Mais ne vouliez vous pas vivre 3 jours sans horaires ni destinations préétablies ? donc pas facile à vous coincer !
Sinon ce serait avec grand plaisir, et je ferais d'ailleurs bien un essai de traction pulka (avec la permission du conducteur bien sûr), histoire de voir si en vue de la saison prochaine, mes cartilages ne sont pas trop vieux pour cette activité.
Donc, indiquez tout ce que vous pouvez et je m'adapterais. Au cas où vous fassiez suivre un portable, embarquez mon n°, mais je doute que là-haut les ondes soient bien vives; c'est quand même un peu un no man's land comparé aux montagnes alpines truffées de pylônes tire-cul et émetteurs en tout genre.

Sinon hier, les bonnes habitudes des samedi-dimanche grisailleux de décembre/janvier, étant de retour, je suis monté encore au col de la Loge.
Il a neigé tout l'après-midi, si ce n'est une grande partie de la journée. donc +20cm de poudre blanche,légère ,légère ,légère . Mais sur un fond dur en surface et mou 2 cm en-dessous la couche de croûte, ce n'était pas vraiment le pied à skier.

A par çà, j'ai revu un contrôleur !
Un peu agacé par un haut-parleur à fond les décibels pour marquer la fête du site nordique, plus un peu d'appréhension à l'idée de parlementer /pousser un coup de gueule, j'ai été un peu bourru avec la dame, mais elle a très bien compris mon intention et tout c'est bien passé. J'ai remarqué qu'elle avait azimuté mes chaussures en cuir et mes normes 75, et quand je lui ai dit que je comptais emprunter le GR3, il n'y eu aucun problème.
Je pense donc raisonnablement que le contrôleur avec qui j'ai eu plusieurs fois maille à partir par le passé a été mis sur la touche.
Modifié il y a 6 ans
J'crois ben que Benbois, des trous il en a un peu de partout !
Me surprendrait pas qu'il se prenne pour une marmotte !
A moins qu'il fasse des sondages pour trouver le meilleur coin pour créer un hôtel de glace à la scandinave; il a dû flairer qu'avec tout le raffut que fait le Forez sur SRN.com, les touristes vont arriver, et il développe les infrastructures nécessaires !
Tu nous fais signe pour l'inauguration !

Y'a-t-il des volontaires dans la salle pour samedi et dimanche, les AM de préférence (le rugby sera via magnétoscope, mais au retour c'est ni bistrot, ni auto-radio).
Modifié il y a 6 ans
Les Bauges se dépeuplent !
Et le pire c'est que leurs esernistes vont venir alimenter "les conditions de neige en Forez" !!!
Modifié il y a 6 ans
Arvi Grandsteak !
Coïncidence que je vienne à l'instant de regarder via le magnétoscope un reportage TV de samedi après-midi sur la bouffe dans les Bauges; j'ignorais complètement la façon de cuire les diots aux sarments.

Quant au Forez, c'est quand tu veux la découverte. En deux heures depuis Chambéry tu en es au pied; voir même un peu moins depuis l'ouverture mi-janvier de l'autoroute A89 qui évite Saint Etienne, mais oblige à traverser Lyon.

Si tu veux des guides, tu fais signe; après on verrait quel secteur on pourrait explorer suivant la météo et ce que tu aurais envie de découvrir. J'imagine que ton copain Robert t'a déjà un peu rencardé…
Mais la neige est vite partie par chez nous, alors depazt !
Après c'est rando pédestre ou VTT, et c'est pas mal aussi pour le vélo de route, c'est bien peinard, mais çà évite les coins les plus sauvages évidemment.

le cousin de Grandsteak ???
Modifié il y a 6 ans
Le point positif de la morosité économique, c'est que çà dégage du temps libre. Donc autant en profiter.
Le copain télémarkeur ayant envie de regoûter au SRN, nous voilà parti en direction du col du Béal. Mais à 4 km du col, nous voilà coincés derrière un 38 tonnes tanké dans la montée. Qu'est-ce qu'il foutait là, je suis persuadé que la réponse est dans le GPS; lors de notre rencontre avec Benbois au col, il y en avait déjà un qui était passé. Le nôtre se dirigeait à Clermont, espérons que dans le fief des Michelin il fera le plein de cartes. Mais descendra-t-il sur Saint Pierre, j'espère que sa remorque n'a pas le mal de mer ?

Donc pour nous, demi-tour jusqu'à la piste du Rocher de l'Olme, que nous avons suivi dans les traces des traîneaux à chiens qui l'utilisent les week-end. Et parvenu sur la pampa nous avons longés la lisière jusqu'à surplomber les pistes de ski de fond. Retour par le ruisseau de la Pigne via une séance de génuflexions rendues pas mal hasardeuses par la neige légèrement croûtée.. Une remontée et une dernière descente avant de retrouver la piste pour le retour. Et là chaleeeeeeur ! Glisser dans les traces des traîneaux s'avérait dangereux car nous prenions trop de vitesse, et une fois les skis dedans, impossible de s'en sortir; et à côté des traces la neige avait une belle coûte pas sympa du tout. Bref le plus mauvais moment de l'après-midi !

Et le bon moment, c'est quand le pote a émis le souhait de se rééquiper en SRN, bien déçu par la mauvaise portance de ses skis combi de Grand Chavin; mais il n'avait que çà en plus de ses Madshus spécial patinage !
Un couple de skateurs de ma connaissance s'étant déjà équipé courant janvier, çà commence à prendre la sauce !
Et je n'oublie pas le pote à Benbois qui nous accompagnait dimanche avec ses skis de rando alpine; je l'ai senti bien mûr pour se convertir lui aussi, un peu écoeuré d'avoir ramé toute la journée.
Après reste à résoudre le blem du budget…
Modifié il y a 6 ans
Ohé Talon Libre, on a les mêmes skis, violet avec un zigzag orange !!!
Et quand je vois tes pompes ,je bave. Il fût un temps où j'en avais cherché en vain.
Modifié il y a 6 ans
Question godasses, j'utilis(ais) les miens (aux cotes similaires aux tiens), en rando Alpes (donc neige en général aux antipodes de la nôtre) avec des chaussures cuir à simple lacets, et en poudre çà suffisait bien pour ma pratique.
Mais en station, sur neige dure (type Super Besse en période de disette) c'était infernal, et j'avais acheté des coques plastiques à 3 crochets (mais trop lourd pour la rando).
Modifié il y a 6 ans
Salut voisin
Je possède moi-même une paire de Tua Transalp, des skis de Telemark du milieu des années 90 avec 83mm en spatule et 63mm au patin, 20cm de plus que moi et donc une semelle "lisse".
Je les avais équipé de Rottefella 412, une fixation à câble.
Je me souviens aussi qu'il existait des Tua Montets dans le même registre.

A l'époque je crois que c'était des bons skis (enfin on me les a vendu comme tels !), et j'ai fait pas mal de station (1 visite à Super Besse et 1 au Lioran, miam miam !) avec et pas mal de randonnées où on côtoyait les randonneurs alpins. Je me régalais en poudreuse avec (quand on en trouvait !). Et sans le départ de mes problèmes de dos à cette époque, j'aurais effectué Chamonix-Zermatt avec. Je les ai toujours, et je me suis éclaté jeudi à Chalmazel (j'imagine que tu situes cette station), malgré des cotes complètement "has been". Maintenant je les utilise les quelques fois d'une décennie où je vais en station…

Voilà ce que je peux te dire de la marque Tua; je crois que c'était italien, et qu'ils étaient un peu spécialisé dans le matériel Telemark (mais quelle est la différence avec du matériel alpin ???). Je ne sais ce que c'est devenu, mais pour moi leur matériel tenait la route (mais je n'ai connu que çà) malgré la sérigraphie qui part en lambeaux, mais çà c'est un détail. Les skis d'aujourd'hui sont sûrement mieux, mais c'est plus chers !

En début d'hiver il y eu une discussion sur le forum où j'ai appris que Vandel dans le Jura possédait une machine à défoncer des écailles dans les semelles lisses…
Modifié il y a 6 ans
Oui Régis ! sur "la page d'à côté" tu écris qu'il va falloir un certain temps pour user les peaux.
Je ne sais si tu connais les étendues de glaces que le Massif Central nous réserve parfois, mais il m'est d'avis qu'en quelques descentes répétées là-dessus, elles doivent bien fumer !
C'est étonnant que ce concept n'est pas été développé avec des écailles, sur lesquelles il est facile de coller des peaux si besoin (quitte à commercialiser une peau ajustée aux cotes de l'engin). Peut-être que les concepteurs voulaient coller au plus prêt à l'authenticité, ou n'est-ce simplement pas dans la culture américaine ?
Modifié il y a 6 ans
@Damien63
Benbois trop absorbé à savourer le panorama, n'ayant pas eu la délicatesse de nous présenter au Rocher de la Fromagère (je déconne !), je me fais le plaisir de t'annoncer que le sommet que nous regardions est certainement" le Truc de Fortunio " (et derrière ce sont les Causses de Sauveterre et Méjean). Ma boussole m'a indiqué un décalage de 1 ou 2 degrés vers l'ouest, il y en a peut-être bien 1 ou 2 de plus, j'ai quand même pris l'azimut à la course, et il m'a fallu un grand bout de parquet pour le découvrir; et à cette distance çà devient très fin.
Plein sud c'est le Mourre de la Gardille (source le l'Allier) et derrière le Mont Lozère.
Tu écrivais précédemment que de là-haut on voyait le Dévoluy…es-tu sûr de ton coup ?

Au retour au Béal on est monté savourer le coucher de soleil près de la table d'orientation qui surplombe le col; là j'ai pu vérifier qu'ils indiquaient bien le Grand Paradis en Italie.

Modifié il y a 6 ans