Tous les messages créés par N_75

forez a écrit :
A se pisser dessus et à conserver le slip dans un coffre à la banque, juste pour le plaisir d'aller renifler un parfum de bonheur !


Là également, la descente extraordinaire dans les traces de raquettes en grimpant de droite et gauche sur les rebords du sentier comme en bobsleigh …

1) pense à porter des boxer plutôt que des strings, le parfum n'en sera que plus intense.

2) penser à ceux qui travaillent et se taire, çà s'appelle de la pudeur.
Modifié il y a 6 ans
Génial ton compte-rendu Benoît ! Merci
Et merci doublement pour la trace sur le GR3 entre le col de la Loge et la Montagnette.
J'ai noté le passage de 2 skieurs avec des skis larges, et j'ai pensé à vous. Je suis passé par là à mon retour samedi, et j'ai bien apprécié que quelqu'un soit passé avant moi, j'ai pu ainsi me reposer un peu !
Et bonne pioche d'avoir préféré vos skis de rando aux skis de fond de location !!! C'était pas la bonne semaine pour des skis fins !
Dimanche on s'est loupé pour 1/4 heure, dommage !
"Into the Wild"…je note !
Modifié il y a 6 ans
Deux virées cette fin de semaine au col de la Loge. Domaine nordique ouvert, de la lumière dans la guérite, mais pas de gardes pour contrôler les papiers. Les ballades ont donc pu démarrer dans la sérénité !
Deux après-midi à tracer par prés et par bois dans les 50 cm de neige, et bé çà épuise ! Et pourtant j'avais troqué vers habituels ski de fond sans nom pour mes Fisher E99 du milieu des années 90.
Si tu passes par là Sancho, sache que j'ai pensé à tes Vectors; j'aurais bien aimé voir la différence côté portance et accroche .
Mais rage et désespoir ont fait irruption dans ma solitude !
Après le carrefour des Deux Boules, en direction du col du Béal, le domaine nordique s'est étalé et à encore grignoter l'espace. A moins que ce ne soit les voisins Auvergnats du Brugeron, car le balisage était différent.
OK, là on a de la place pour faire notre trace, mais en comptant le peu de voitures présentes sur le parking, et en n'ayant pas vu un seul fondeur durant l'heure que j'ai passée à tourner autour de leurs cicatrices, je me dis qu'il y a quand même pas mal de litres de mazout qui se perde. C'est finalement pas surprenant qu'il n'y ait pas de contrôleurs au départ, car pour le nombre de personnes qu'il y a à contrôler, çà coûterait cher !
A un moment où je me suis rapprocher de leurs boulevards à collants-pipette, j'ai remarqué que les deux traces pour le pas alternatif étaient vierges de tout passage, et ce dans une partie faux-plat montant, c'est dire l'utilité de leur manège !
La prochaine étape, mesdames et messieurs des communautés de communes, c'est attaquer le Puy Gros à la dynamite ?
Comme çà les skieurs les moins entraîner ou ceux possédant le moins de technique, c'est à dire la majorité, pourront aller encore plus loin.
Si au moins il y avait du monde sur ces extensions de pistes ,je comprendrais, mais elles sont désertes, donc inutiles; c'est comme si on se faisait une cicatrice sur la gueule uniquement pour ressembler à un modèle imaginaire !
Damer entre le col et les Deux Boules, OK (mais en se conformant à la loi à l'égard des randonneurs), mais après çà ne sert plus à rien; pour la majorité des skieurs, les Deux Boules représentent le terminus; après c'est le domaine d'une toute petite poignée d'ultra, qui de toute façon ont le regard accroché sur le bout de leur spatules; pour preuve vous leur avez collé un gros panneau au bord de la piste sur lequel est inscrit "panorama à 360°".
Pour info on voit du Crêt de la Neige des Jurassiens au Grand Veymont des Grenoblois et du Puy de Dôme des Clermontois au Plomb du Cantal des Cantalous.
Vous avez pigé qu' il faut sacrément être drogué à l'endorphine pour lui passer à côté, le panorama !
Modifié il y a 6 ans
bonjour Mush69
Au col de la Loge (dans la Loire) je me suis déjà vu refuser l'accès chez les collants-pipette, et je suis plusieurs fois passer en force (et du coup j'étais crevé avant même de démarrer, pas malin la farce !), mais j'ai pu effectuer ma ballade.
Mais au Mézenc, étais-tu avec ton attelage ou à skis ?
Modifié il y a 6 ans
forez a écrit :
Samedi et dimanche je suis allé skier hors trace avec des skis de classique équipe 10 Salomon faits pour la compétition sur piste.

On se fait un covoiturage pour aller au bûcher ???
Modifié il y a 6 ans
Et voilà comment, d'un test du "ski of the year" 2013 on se retrouve à causer technique de fabrication des skis en bois.
Toutes mes excuses Sancho, mais j'ai été aspiré par cette fabuleuse vidéo.
Robert ! j'reviendrai, mais ailleurs, j'ai d'autres questions…"fabrication de skis en bois"…
Modifié il y a 6 ans
Oulà,là, la question ! la définition des skis ? (les habitués du forum comprendront ma réponse évasive).
Pour faire simple, aux deux domaines nordiques présents sur le massif (col des Pradeaux dans le Puy de Dôme 63 et col de la Loge dans la Loire 42) tu ne trouveras pas de skis de randonnée nordique (skis un peu courts, plus ou moins larges, avec carres métalliques),bref les skis qui vont bien !

Je ne suis jamais entré dans les locaux de location, mais je suis sûr que tu auras des skis orientés compet', donc à fuir pour de la découverte de la nature !
…et des skis que je sais pas comment qualifier, mais les skis qu'ils louent au skieur lambda, les skis qu'ils louent aux débutants sur les pistes, des skis fait pour les pistes de fond en mode contemplatif.
…de toute façon vous n'aurez pas le choix, donc tu ne prends pas le skis orientés compétition, tu prends les autres. (les plus larges qu'ils peuvent vous proposer)
Je suis désolé d'être aussi direct, , mais je ne connais pas leur parc de location, et la longueur et la largeur des skis est un débat sans fin qui prend des pages et des pages sur le forum. De plus je ne suis pas très pointu en matos.
Et surtout, renseignez-vous de l'ouverture des pistes pour que les locations soient ouvertes.
montagne massif central
au sud, col des Pradeaux=Crêtes du Forez, Auvergne, Puy de Dôme, 63
au nord, col de la Loge=col de la Loge, Rhône-Alpes, Loire, 42
Voili,voilou, j'espère t'avoir bien renseigné, mais sache que le (vrai) matériel de rando nordique est une denrée magique assez difficile à trouver en location, de ce que je peux en savoir en fréquentant régulièrement le forum (et ce même dans les Alpes ou le Jura je crois).
Modifié il y a 6 ans
Merci pour vos messages, Sancho et Talon Libre.
J'ai découvert la vidéo, et ai apprécié la partie fabrication des skis…
…Vingt Gu ! un morceau d'épicéa droit comme un crayon sur lequel les corbeaux se posaient encore quelques heures plus tôt, une hache, une plane , un bon feu, les bonnes vieilles normes 75, 6 vis, un rejet de châtaigner comme bâton et banzaï !
Mais une question à vous, les Puits de Science de SRN.com: par chez moi les anciens fabriquaient leur skis en frêne, comme dans les Alpes ou le Jura, je pense; mais travaillaient-ils le bois séché ou tout vert ?
Modifié il y a 6 ans
La crête n'est pas tracée dans toute sa longueur…et c'est tant mieux ! Seule l'entrée sud des Pradeaux et l'entrée nord de la Loge sont tracées. Mais pourquoi avoir besoin de traces ?
Pour la 2ème question, la réponse est dans mon 1er message.
Pour la nature, il y a de l'espace ! seule une végétation trop épaisse oblige à changer de cap.
Modifié il y a 6 ans
Bonsoir Benoît
A ta question précise, je répondrais nulle part. Désolé !
Par contre il y a deux sites de ski de fond où on trouve de la location (col des Pradeaux au sud et col de la Loge au nord), et peut-être ont-ils des skis "grand public", je ne connais pas leur "parc".
Tant pis si mes propos me conduisent au bûcher, mais personnellement çà fait plus de 30 ans que je n'utilise que des skis de fond là-haut (je ne rentre pas dans les détails car on peut quand même trouver des pentes et de la neige profonde, et j'ai d'autres skis).
En se limitant à la crête sommitale qui doit faire pas loin de 30- 40 km de long, il n'y a pas de pentes susceptibles de gêner des gens qui sont déjà skieurs, ou du moins on peut facilement les contourner. Par contre en ski de fond, c'est à éviter si le terrain est glacé.
Mais on voit régulièrement des gens en ski de rando alpine, c'est pas adapté du tout ( mais du tout), mais peut-être que ces gens n'ont rien autre ou que çà les rassure.
Et c'est bien adapté à la raquette (louables sur place)…mais bon, faut aimer !
Les sites nordiques n'étaient pas encore ouvert ce week-end.
Modifié il y a 6 ans