Tous les messages créés par N_75

A que j'en connais qui vont être contents
http://www.youtube.com/watch?v=xgEY-57IBoA

j'vous préviens, çà dure + de 6 heures !
que ceux qui auront tout vu nous fassent un"best of", un "morceaux choisis", pour parler français.
Modifié il y a 7 ans
J'aime bien tes compte-rendu, Tone Troope, qui ne sont pas uniquement axés sur le tout-ski, ou le tout-rando… .
Modifié il y a 7 ans
C'est sympa ce que tu écris Montagnol !
Et ce qui est marrant c'est qu'il y a juste quelques jours, en cliquant par pur hasard http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewforum.php?forum=27
j'avais vu le nombre de visites de chaque "forum", et le Vercors et le Forez caracolaient très largement devant tous les autres ; les deux se tenaient, mais le Forez avait quasi le double de messages. Ce qui peux se comprendre vu l'importance nordique qui est faite au Vercors dans les médias, conjuguée à la proximité de grandes villes…ce qui est complètement l'inverse pour le Forez.

Ayant une amie SRNiste qui habite Villard, je suis bien toutes tes pérégrinations qui me rappellent à chaque fois de bons souvenirs.

Réponse perso pour les photos : je n'en fais jamais, c'est tout simple en ce qui me concerne ! (et pour les insérer dans les messages ?…déjà que pour les citations, une çà va, mais deux j'y arrive pas)

Et pour l'Aventure Nordique, je ne peux te répondre, car n'ayant jamais effectué de bivouac hivernal, je n'y ai pas encore ma place . Je sais que Jacou avait emmené sa fille autant néophyte que moi, mais il l'accompagnait, et possède probablement du matériel pour deux.

A plaisir de lire tes randonnées Vertacormicoriennes !
Modifié il y a 7 ans
forez a écrit :
encore merci N75 pour m'avoir instiller l'envie d'aller voir plus loin avec le télémark

et encore je pense que tes fixations ne sont pas top pour cet exercice !
En 2006 ou 2007, j'avais loué le même matériel (des skis orange) et effectué une balade où les aventuriers nordiques étaient la semaine dernière; et je ne leur avais rien trouvé d'exceptionnel, du coup j'était resté avec le matériel que tu connais. Et à l'époque j'avais la forme.
J'ai pu essayé les skis de Gervais, les verts, qui je pense ont remplacé les tiens, mais en normes 75…et bien là c'était des skis ! Bien sûr les fix ne font pas très hight tec, mais au moins elles font leur boulot, car je ne conçois pas une telle différence entre deux skis qui se suivent au niveau conception. Mais, je conçois également de me planter, car par chez nous on n'est pas trop au parfum de ce qui se fait question matos.
Et je te cause pas des Epoch que j'ai testé la semaine dernière pour descendre vers ta cave…( coucou à V. et D. en passant !).

Sinon côté ski:
samedi le ciel s'est machuré vers 12-13 heure, et j'ai pensé que c'était râpé pour la journée; mais dans l'après-midi j'ai regretté car le soleil a fait une timide apparition, et j'ai même failli monté, les journées ayant grandement rallongé.
aujourd'hui, voir message précédent.
Modifié il y a 7 ans
Merci Damien pour cette réponse bien précise.
Mon renard n'a donc pas dévalisé une cave à fourmes (les meilleures, du moins celles de Montbrison ont une belle couleur tirant sur l'orangé). Les chasseurs le laisseront peut-être en paix.
C'est vraiment dommage de ne pas en voir plus souvent de ces bêtes.

Sinon aujourd'hui, j'ai suivi l'adage, "brouillard sur les monts, reste à la maison !"
Modifié il y a 7 ans
Cet hiver, j'aurai fait partie des privilégiés qui ne sont pas obligés d'attendre la fin de la semaine pour skier. Peut-être que çà ne garnit pas le portefeuille, mais au moins çà enrichit l'esprit !
Donc dans la semaine je me suis baladé sur l'après-midi entre P/H et Garnier, le coin des jasseries/burons aux toits recouverts de tuiles (@Gervais) et j'ai aperçu un renard roux. Et je veux profiter qu'on a des professionnels de la randonnée sur SRN.com pour poser une question :

lors de notre balade aux confins du Cézallier et du Sancy avec Praentiton et Gervais, on a aperçu des renards, mais qui m'ont paru gris, et tous ceux que j'ai vu sur le Forez étaient roux.
donc la différence de couleur, c'est :
1) le pelage gris correspond à la croûte grise du Saint Nectaire qu'il a chipé au corbeau, le pelage roux à la couleur orangée des meilleurs fourmes que tenaient le corbeau dans son bec ?
2) le pelage gris est une espèce endémique à l'Auvergne, plus facilement dissimulable sur les roches volcaniques
3) une différence de couleur permettant aux mâles et aux femelles de se reconnaître
4) une différence de couleur qui s'étale au fil de années
5) la couleur grise est dûe à un abus d'alcool à base de gentiane
6) le pelage d'hiver est différent de celui d'été
bref, je sèche, et merci à celui qui saurait me répondre !

Sinon, pour continuer sur la faune, en traversant un bosquet de bouleaux, j'ai entendu les premiers chants d'oiseaux de la saison…et çà c'est pas bon signe pour le randonneur à skis…
Mais ce sera encore bon pour samedi ou dimanche ; vous avez à peu près tous mes coordonnées, donc faites signe si le cœur vous en dit !
Modifié il y a 7 ans
Si avec les Epoch je tournais plus vite que mon ombre, tu as failli me répondre avec que je ne tape le message !
Modifié il y a 7 ans
Je te remercie pour ta réponse, qui conforte l'idée que je m'en était faite.

J'ai eu la chance il y a peu de pouvoir essayer tes autres skis, ceux que tu voulais vendre.
Mes chaussures sont peut-être les mêmes que celles que tu viens de recevoir, du cuir, sans goretex ni crochet…
…et bien je comprend pourquoi Robert dort avec ses skis !
Modifié il y a 7 ans
forez a écrit :
On a une sacré veine de pouvoir "s'isoler" du quotidien quelques heures … :-)
Modifié il y a 7 ans
Et bien à mon tour de raconter.
Moi, je n'ai ni vélo ou VTT qui m'attend, ni chaussures de course à pied, ni planche à voile, ni rocher d'escalade, etc ..donc je ski ! et je crois pouvoir dire que cette année on est gâté en bonne neige.

Tout d'abord merci à toi ,Benbois pour ton invitation à t'accompagner et désolé d'avoir dû refuser, mais je ne pouvais pas être libre avant 9 heures samedi matin.
Et merci de m'avoir annoncé l'arrivée de mauvais temps en fin d'après-midi, car sans ton appel, je partais bien plan-plan pour seulement la demie-journée.
Damien 63 nous ayant alerté sur de bonnes conditions au col des Supeyres, j'ai entrepris de m'y rendre, sans itinéraire pré-établi ; j'aviserai en fonction de l'enneigement, de la météo et du vent qui soufflait déjà bien en montant.

Et en traversant le parking pour chausser mes allumettes autrichiennes, et prendre la direction de la bordure ouest de la pampa, je passe devant un couple chaussé en normes 75mm ; tellement c'est rare par chez nous, çà a fait tilt dans mes yeux, j'engage la conversation et les invite à m'accompagner un moment plutôt que de perdre du temps près des bagnoles. Et le moment c'est transformé en splendide ballade…bien involontairement dans les traces à rebrousse-poil de …Benbois, encore lui, passé quelques heures plus tôt ! A la différence qu'à son demi-tour devant la maison du Bechou (là, tes traces commençaient à être à peine visibles) nous avons plongé par le chemin/ruisseau qui conduit à la piste en-dessous, piste qui nous a ramené au col, bien abrité du vent qui soufflait déjà bien fort.

Merci à Véro et Didier pour leur compagnie, deux néo-SRNistes des Monts du Lyonnais, fidèles lecteurs de SRN.com. qui ont longtemps hésité à participer ou pas à l'Aventure Nordique. Ils avaient même pris connaissance de l'existence du palais d'un forumeur dans le secteur, et suivent avec assiduité nos tribulations foréziennes…un vrai roman cette année !!!

Merci à Didier pour l'essai de sa majesté Epoch, le ski qui permet de tourner plus vite que son ombre.

Et mention spéciale à Véro qui devant un chocolat chaud savouré près d'une chaumière (@ Gervais, Auvergnat Ier au royaume de Telemark, Benbois, Sauvageon et Fabien) m'a appris n'avoir que quelques semaines de ski dans les jambes,…n'avoir jamais skié, ni fond, ni alpin et en une saison descendre dans les Reblats sur une neige changeante tous les 50 mètres, franchir le ruisseau avant le passage dans la hêtraie, ensuite celui du fond de la vallée, et monter encore sur Monthiallier, chapeau !…et sans jamais s'énerver…à si, j'oubliais, une fois, quand il a fallu rechausser les fixations pleines de neige !

…comme quoi le SRN c'est s'ouvrir à celui ou celle qui veut bien aller à lui… et là s'ouvre un autre univers !
Modifié il y a 7 ans