Tous les messages créés par Régis Cahn

Ben y 'a encore de la neige par ici !!
Soit c'est du chocolat Suisse, soit c'est de la faute à GrandSteak et c'est de la customisation d'une sangle de réglage crantée noire (maintenant chocolat) ….
Je veux un autre indice : quelle est la matière ?
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Et l'itinéraire sur SRN :-)
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
sancho a écrit :

Une svartisen fixé par une 3 pin cable sur un sbound 112, ça permet de monter comme une fleur, pour finir par enchainer dans de la crispation et des roulades

euh… non… il y a très peu d'écart de maintien entre :
- Voilé Câble 3 Pin
- Harwire
- Chili (qui n'a pas de 3 pin et qui est bien rigide…

Qui vont bien avec des Annum, BC 110 (fabriqué par Fischer) et S Bound 112. Il y a aussi très peu d'écart entre ces skis… que seul les ultra-super-specialistes sont en mesure de comparer (?!?)

Je trouve qu'on "enterre" trop souvent la coque plastique (T4 & Garmont Excursion) qui à l'avantage d'offrir un maintien/sécurité aussi bien pour le débutant que le confirmé. Ceci permettant un contrôle optimal des skis en descentes. Ok en montant et sur le plat c'est plus lourd, mais il y a une réelle différence en descente (différence qui est sans doute plus observable pour un skieur intermédiaire). De mon côté j'y reviens…

J'utilise des T4 et des Svartisen et le maintien et le contrôle est bien différent et je n'utilise pas mes Svartisen avec tel ski et inversement pour les T4.

(P .S : N'oubliez pas les cocos : votre niveau d'expertise vous permet de trouver et de sentir vos appuis là ou nous autre n'en sommes pas capables ->> et ça fait toute la différence ->>smile)

Sur une ski de randonnée nordique large, si on utilise une Svartisen, il est préférable d'avoir un câble. Avec une coque plastique ce n'est pas forcément nécessaire et il est possible d'équiper ces skis avec des 3 pins sans câble (Voilé ou Supertelemark) : tout va bien et c'est light.

L'extra large c'est bien, mais représente l'extrémité de la randonnée nordique (à la frontière du ski de rando et du telemark).

Le poids n'est pas un facteur dérisoir…
Le seul soucis dans ce type de discussion : c'est des skis ok, mais pour faire quoi ? Là on discute de largeur, de poids, de techno…

Je fais remarquer d'ailleurs :
- qu'on est passé sur ce fil de discussion du Sporten à l'Annum en passant par l'Epoch et les Track et même des skis de rando….

…/…




Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Bonjour Fred,

Peux tu indiquer quel professionnel organise cette traversée ?
D'avance merci.
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
tom38 a écrit :

Je sais que l' on est pas sur un forum photo, si il faut, je les retires.

Non, c'est magnifique et on te remercie de partager tes beaux clichés avec l'ensemble des membres ! Tu peux (et vous pouvez) d'ailleurs les soumettre dans la section photo du site !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Je relance ce fil de discussion car je souhaite mettre à jour la liste des webcams par massifs nous permettant de visualiser les conditions d'enneigement.

Avez-vous des adresses de webcam à partager, permettant de modifier/compléter la liste (et la mettre à jour) ?

D'avance merci pour votre aide !

P.S.:
A votre avis, faut il que la liste soit dans une rubrique plus visible sur le site (au lieu d'être intégré dans le forum ?)

Merci les nordiques !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Jeudi 29 Novembre 2012

Itinéraire : Départ du parking du tremplin olympique de Saint Nizier du Moucherotte, pour la direction du Moucherotte (1901 m) en passant par le Roc du Bataillon.

Avis : Itinéraire alpin, avec de nombreux passages raides. Peaux de phoque obligatoires. Cet itinéraire n'est pas très nordique et est très fréquenté par les randonneurs alpins. Pour accéder au Moucherotte, il est préférable de l'envisager depuis le stade de Lans-en-Vercors.

Conditions : belle couche de neige fraiche dès le parking (elle tombait encore !). En sous bois, quelques cailloux se font sentir. Sur les parties dégagées, temps venté et neige soufflée.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
seeb66 a écrit :

Je cherche un ski plus pour de la balade active sur tout type de terrain, surtout en foret avec lequel je ne sois pas obligé de déchausser a la première descente.
Je cherche un ski que je n'ai pas peur d'abimer et avec lequel je puisse faire mes "premières armes".

L'ensemble est cohérent et c'est un bon pack pour débuter et progresser. Il a l'avantage d'être léger. Et effectivement ça répond à :
- c'est mieux si tu n'as pas peur d'abimer les forester,
- faire ces premières armes.

Pour la longueur, pourquoi pas, mais plus petit aurait été mieux pour une question de maniabilité.

-Pour les fixations j'envisage les Rottefella BC automatique (je préfère les Magnum mais j'ai peur qu'elles soit trop large).

Tu peux installer les 2 dessus.

-Et pour les chaussures j'ai pensé prendre des Crispi BC Stetind GTX (j'opte pour le cuir car ça me parait plus
"fiable" que le reste, moins "gadget" et surtout plus durable).
c'est une chaussure de référence qui a un chaussant confortable, offrant souplesse et déroulé de pieds. Des renforts (léger) offrent un bon maintien (bien meilleur que des chaussures en tissu "technique"smile.

Par la suite je prendrais peu être des skis de meilleure qualité style Fisher s-bound 78 ou 88.


Les fixations chaussures conviennent bien pour le S-bound 78. Le 88 c'est vraiment la limite avec cette chaussure en terme de maintien et de contrôle des skis. Avec un S-Bound 88, il est préférable d'utiliser des chaussures plus rigides (pour rester sur du Crispi : Svartisen en BC par exemple). A partir du Fischer Sbound 88, la norme seventy five (tiens ça le fait en anglais) prend tout son sens.

Voila j'aimerai savoir si mon pack va coller a ce que je recherche et si il est cohérent.
oui mieux que des skis de pistes, des skis de rando alpine ou des skis avec des bouts de moquettes sous les semelles :lol: :lol: :lol:

Ce qui est important c'est la cohérence skis + fixs + shoes…
Ensuite si tu pratiques régulièrement, tout équipement évoluera.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
ANNIE54 a écrit :
Bonjour,

je pense qu'il faut un minimum de notion de ski pour partir en rando nordique et surtout maitriser les arrêts dans les descentes avec neige profonde.
Par contre, personnellement, je n'ose pas partir seule en rando nordique (météo, lecture de terrain,..etc) et je cherche des possibilités de me joindre à des groupes constitués ou non pour pratiquer le samedi ou dimanche.
J'habite à Lyon et je n'ai pas encore trouvé la solution pour pratiquer régulièrement le ski nordique.
Pour une semaine avec des professionnels on trouve mais à la journée pas top.
Annie

Salut Annie,

Près de chez toi pour les groupes constitués, tu as les CAF de Grenoble à retrouver ici : Clubs et Associations

Pour un professionnel à la journée sur le Vercors, il y a les l'ESF et autres écoles des massifs proches de ton lieu d'habitation.
L'ensemble des professionnels sont référencés dans l'annuaire des Pros.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Christophe a écrit :

PS : tient de je viens de voir que je n'ai plus de rang sous mon pseudo; Je suis passé de "skieur pro" à …. rien ! :lol:

Je viens de vérifier ton profil et je ne sais pas pourquoi, il n'y a plus de petites étoiles liées à ton statut. Bizarre.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans