Tous les messages créés par Régis Cahn

Hello Talonlibre et MacAlpine !

Ce fut un plaisir de vous voir sur le terrain… C'est vrai que le coup du Whisky 12 ans d'age avec un zeste d'eau pur était un plus ! Le saucisson de talonlibre était pas mal non plus :-)

En espérant vous revoir hors des traces et sans doute à la journée du Ski de Randonnée Nordique, le 15 janvier 2012.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
fredy a écrit :

j ai 47 ans mais la caisse .
fredy

ça c'est beau !! J'aime la formule et je trouve ça sympa…
Comme si on devait s'excuser d'avoir 47 ans et d'être en forme… Ou alors d'avoir 47 ans…. ou d'avoir la caisse :-)

En tout cas, ravis de voir que SRN soit un lieu d'échanges entre jeunes, vieux, sans caisse, avec caisse, avec skis larges, étroits !!! que vos projets se concrétisent !

Qu'est ce que tu en penses ROBERT ? :lol: 8-) :-D
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
Super, une première qui fait bien plaisir ! Et en Auvergne en plus !

Les montées sans les peaux, tout dépend de l'état de neige. Parfois, c'est mission impossible. Les écailles ça aide mais ce n'est pas suffisant dans ce type de conditions.

La descente… après plusieurs sorties, on perçoit tout l'intérêt du ski de randonnée nordique. Mais c'est vrai que tout seul l'apprentissage est plus long mais passionnant et tellement ludique…

Tiens nous au courant de ta progression et de la nivologie sur ton secteur !

@++

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
Avis aux randonneurs, amoureux de la nature, gestionnaires de site nordique, fabricants…

Le ski de randonnée nordique a le vent en poupe… Le SRN rencontre son petit succès auprès des randonneurs, des skieurs, du grand public… C’est une bonne nouvelle, car la discipline permet de parcourir en toute quiétude les espaces non aménagés de la moyenne montagne et des plateaux d'altitude.

Rappel pour tous


Pour le randonneur :
Le ski de randonnée nordique est une activité gratuite qui se déroule en totale liberté sur des terrains non préparés et pas ou légèrement balisé (on utilise le balisage existant, souvent celui de l'été). En SRN, on ne paye pas de forfait, de redevance et on fait du ski hors des traces. Il n’est pas utile de suivre les pistes damées. Il faut parfois emprunter les traces pour atteindre une zone naturelle, traverser un secteur de fond… mais le principe est d’évoluer et de s’immerger en pleine nature. Le talon et l’esprit libre !

Le randonneur nordique est une personne autonome, ayant une connaissance aiguisée des terrains enneigés et de la montagne. Le randonneur d’hier et d’aujourd’hui a l’esprit et le talon libre. Le randonneur de demain doit et devra garder cet esprit : on explore, on respecte et on participe à sa manière au développement des activités des communes de montagne.

Le ski de randonnée nordique ne se consomme pas, il se vit !

Pour les gestionnaires de sites :
Le ski de randonnée nordique est un fabuleux outil de diversification des activités de moyenne montagne. Une discipline qui complète parfaitement le panel existant : ski de fond, skating, raquettes à neige, chien de traineaux…. Bien que non payant, il génère un flux de visiteurs chez les loueurs, dans les hébergements… Il suffit de faire une enquête sur le plateaux du Vercors pour constater que cela fonctionne….

Le message doit être compris par tous… Le ski de randonnée nordique est une activité complémentaire que les professionnels de la randonnée et du ski auraient tort de négliger…

Évitons de faire ce qu’on a fait à la raquette à neige : dénaturer l’activité raquette à neige pour la cantonner sur des pistes damées, quasi payante et ultra-sécurisé.

Cessons de faire croire que cela répond à la demande du public… Inversons la tendance, organisons nous pour responsabiliser le public, et initions les visiteurs à la progression en montagne.


Avis aux fabricants :
L’intérêt du ski de randonnée nordique est que cette activité est accessible à tous. L’acquisition d’un ensemble ski + fixations + chaussures reste abordable. Pour 500 euros, il est possible de s’équiper avec du matériel haut de gamme, performant et qui résistera dans le temps. Il faut que les prix actuels n’augmentent pas pour que le SRN se développe. Ce n’est pas parce que le SRN à le vent en poupe qu’il faut augmenter les tarifs… Pensez aux familles… Malgré la crise et le modèle économique, il faut innover et investir vis-à-vis du public féminin et des enfants.

N'hésitez pas, réagissez… c'est fait pour ça ! Construisons ensemble l'avenir du ski de randonnée nordique. Les pratiquants ont la parole !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
Ben quoi… y'a de la neige, de la spatule, il fait beau, j'y serais :-)
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
En attendant la neige, fin octobre dans le Vercors, j'ai accompagné David Genestal, réalisateur du web magazine Carnets de Rando…

Carnets de Rando, c'est un magazine vidéo présentant des randonnées en France… Une initiative originale !

Le n°2 de Carnets de Rando est consacré à la Camargue mais David propose une incursion dans le Vercors… Et devinez quoi… on a discuté du Ski de Randonnée Nordique !

<center><iframe width="560" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/EK7Q4IL6SLA" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></center>

Découvrez Carnets de Rando

Les territoires filmés au mois d'octobre sont à l'heure ou je vous écris gavés de neige !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
Hello Malene,

Il y a plusieurs façons de débuter en ski de randonnée nordique :
- faire de la piste fond et alpin avec des SRN,
- sortir des pistes sur des terrains plats et légèrement vallonnés pour gouter aux pas glissants et aux sensations du talon libre : s’essayer sur le plat et sur des petites descentes. A force de réitérer ce type de sortie, on apprend à progresser hors des traces et en toute neige… Après viendra le temps de l’orientation et de la sécurité en milieu enneigé,
- suivre des cours avec un professionnel : moniteur de ski, Be ski, guide de montagne. Il y a une poignée de professionnel sur l’ensemble des massifs français qui pratiquent et connaissent la randonnée nordique.
- venir à la journée du Ski de Randonnée Nordique (SRN) le 15 janvier 2012 à Névache (Hautes Alpes), Méaudre (Vercors), La Pesse (Jura)… Journée de découverte et d’initiation.

C’est pas compliqué de débuter en randonnée nordique, il suffit de mettre un pied devant l’autre mais en suite une formation technique (des disciplines alpine, de fond et de telemark) est un véritable plus pour progresser et profiter pleinement du ski de liberté.

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
C'est sans doute le plus gros défaut de la norme 75 mm. Si on ne fait pas un minimum attention, on risque avec les 3 pointes d'abimer les trous sous la semelle 75 mm. C'est en insérant la chaussure sur la fixation que la semelle 75mm s'abime. Une fois en place, cela ne pose plus de problème.

Il est clair que les fixations de type Riva 3, Chili permettent de pallier à ce problème.
La voilé câble dispose des 3 pins et du câble, ce qui à mon sens répartit les tensions ou frictions sur les chaussures.

J’ai dû faire ressemeler chez Canin 2 paires de Scarpa T4… mais à chaque fois, j’ai utilisé ces chaussures sans ménagement en tractant de lourdes pulkas sans faire très attention au matériel.
Après réparation, j’ai longuement utilisé à nouveau les T4 dans une configuration rando nordique et je n’ai plus eu de problème.
Dans une configuration normale, en faisant attention lors de l’insertion des chaussures sur la fixation 3 pins de type Rottefella et Voilé on limite l’usure. Souvent c’est en insérant trop vite, en forçant dans la neige qu’on abime le bec de canard.



Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
Il suffit de demander :-)

Le topo des balcons de la Durance
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :
http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=-TxTPdwFtU4


Quelqu'un connait et a déja essayé ? Je crois que ce sont des fix finlandaises ( sans garantie )

finlandaises….
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans