Tous les messages créés par Régis Cahn

txominola a écrit :
Bonjour. Pour te répondre Regis pour la partie au sud d'Abisko, aprés q.q jours en fevrier 2010, j'y retourne le mois prochain et certainement l'hiver 2012. Cette partie ne me pose pas de probléme car j'ai déja les cartes et le cheminement est balisé. Si je suis seul, j'envisage au Sarek de prendre la Kungsleden.
Est ce que lifou est toujours sur ce forum ?
Merci

Tu es sûr qu'au sud toute la partie est balisée ?
Oui Lifou est toujours présent… mais c'est encore l'été…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
C'est évident que les gens souhaitent plus de confort. Ils veulent être dehors sans les inconvénients. C'est la ruée au camping car, au mobile home. Heureusement que Décat réhabilite le camping avec la tente 2 secondes :-) Il reste quelques campeurs (la plupart en voiture) mais de moins en moins de bivouakers… Est-ce notre rapport à la nature qui change ?
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Ouahh beau projet en perspective…

Pour la partie Abisko-Kilpisjävri-Kautokeino, Lifou doit pouvoir te répondre.

Tu peux trouver quelques sources d'infos en anglais notemment sur le site finlandais Outdoors.fi. Il existe aussi un livre en allemand sur la Nordkalottleden. Quelques idées de découpage d'itinéraires sur le site norvégien de la DNT.

Est ce que tu as fais des recherches sur Google avec les mots clés différents suivant les pays traversés : Kalottireitti, Nordkalottleden, Nordkalottruta, arctic trail ?

En fait pour trouver des infos, je pense qu'il faut chercher par tronçon… pour la partie d'abisko à Kilpisjävri (Trom's border trail) puis pour la partie finlandaise de Kilpisjävri à Kautokeino.

As tu trouvé des informations concernant la partie plus au sud d'Abisko ?
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Salut Tom !

Bienvenue sur SRN !
C'est toujours une bonne nouvelle d'avoir des nouveaux qui souhaitent partager leurs expériences sur la rando nordique, la pratique, le matos, l'esprit !

Alors n'hésites pas !

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Bon, ben on commence à découvrir des techniques…
Je sais pas si c'est une impression mais on a toujours un briquet + une pierre à feu : comme si on ne faisait pas confiance un l'un ou à l'autre.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Salut Angelineto,

Pour ma part du thé ou de la tisane sucrée.
Uniquement cela et j'ai toujours une bouteille d'eau fraîche pour vraiment me désaltérer.

@+
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Non j'ai arrêté de fumer, mais je veux bien t'en allumer une :-)
Si un jour je reprends, je me mettrais au Snus…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Avez-vous déjà tenté d’allumer un feu en utilisant uniquement une pierre à feu ? Si oui, vous conclurez sans doute comme moi que ce n’est pas si facile. Depuis plusieurs bivouacs, je m’essaye à l’allumage d’un feu sans artifice (briquet, allume-feu liquide…). J’y arrive, mais j’ai dû m’entraîner !

Fonctionnement d’une pierre à feu :
1) Avant la première utilisation, il faut retirer la pellicule de protection sur la tige en magnésium (à l’aide de la petite tôle métallique).
2) gratter la tige à l’aide de la tôle métallique afin de faire des étincelles

J’utilise actuellement la pierre à feu Swedish Firesteel 2.0 de Light my Fire. La marque suédoise Light My Fire est connue pour sa cuillère/fourchette Spork, son mealkit… mais elle fabrique aussi de nombreuses « pierre à feu » : Firesteel Army, Firesteel 2.0, couteau SL3…
A l’origine, c’est l’armée suédoise qui l’utilisait…. Puis le concept a été reprit par LMF

Caractéristiques du modèle :
- poids : 30 g
- longueur de la tige : 4,4 cm
- produit une étincelle de 3000 °C

Avis :
C’est un modèle léger et qui ne prend pas de place. Pour débuter c’est très bien… il est doté d’un sifflet qui servira en cas d’urgence. Pour celui qui ne souhaite allumer un feu qu’avec une pierre, il est préférable de choisir un modèle plus grand : le Firestell Army par exemple.

Mon usage :
Au départ pour me faciliter la tâche, j’ai utilisé des bâtonnets TinderSticks (Light My Fire) en bois d’Ocone. Ce bois contient 80% de résine. Il faut le réduire en toute petite sciure et en copeaux puis l’enflammer. C’est magique, par contre il faut toujours en avoir sous le coude.

Ensuite, j’ai très basiquement utilisé un mouchoir en papier. C’est très facile de l’enflammer. C’est d’ailleurs une bonne façon de s’entraîner à manier la pierre à feu.

Maintenant, je fais avec ce qu’il me passe sous la main : chardons, lichens, feuilles sèches… J’ai noté que le chardon s’enflamme très rapidement… ainsi que le lichen chevelu.
Dans la mesure du possible, j’essaye de trouver un plan stable (pierre plate) et de me positionner avec appui pour frictionner la tige en magnésium. En fonctionnement, je frotte la plaque avec pression mais sans aller très vite. A force de cumuler les frictions, le chardon ou le lichen s’enflamme.

Est-ce que de vôtre coté, vous avec une technique particulière d’allumage ? Qu’utilisez-vous comme type d’Amadou ? Avez-vous des astuces ? Avez-vous déjà utilisé le système l’hiver, par temps de pluie ?

Merci pour votre retour, ça me permettra de me perfectionner et d’améliorer ma technique.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
J'aurais jamais pensé équiper la petite fille de Robert :-)
De mémoire, il n'y a pas grande différence entre Riva 2 et 3…

Mais j'accorde que la Riva 3 est sans doute la meilleure fixation de randonnée nordique… Mais je crois que CyrilleM avait trouvé des G3 ressemblant à des Riva 3 de Rotefella…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Super, tu as de la chance.
Du coup tu vas faire le montage ?
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans