Tous les messages créés par ToneTrooper

Bonjour Sol,

Le problème que tu décris est certainement accentué pas la largeur du ski au patin, en plus de son "parabolisme". Avec des fixations NnnDC ou SNS et des chaussures relativement souples, il est difficile de maintenir l'angle du ski sur de la neige dure sans se "casser les chevilles" comme tu dis.

J'ai trouvé mon salut dans des fixations à la norme 75, et comme le dit robert en regardant où on met les pieds.

Bon bivouac smile
Pierre
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :

En fait, pendant ton opération chirurgicale , tu n'as
pas découvert de dégradation de la structure du ski ?

Bravo !

Je t'avouerai que j'ai été avare en incisions. D'après les symptomes, soit il y avait un délaminage entre 2 épaisseurs de bois, soit … c'est pas du bois.
Dans tous les cas le problème se serait situé dans la partie supérieur du ski, d'une épaisseur égale à une longueur de vis. Or je n'ai ôté que la vis avant, en laissant la fix en place, et j'ai ouvert le dessous du ski.
Bref, je n'ai rien vu…
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :
Si j'ai bien compris , des vieux truc …T'en as plein ton grenier ET plein ta cave ?

En fait, on rale contre certains défauts de nos fix
mais les vieilleries , c'était pas triste aussi . Je me
souviens de certaines fix 75 en alu , légères et qui
rouillaient pas ….Mais du chewing gum !
Et la solidité de certaines plaques de fix de rando alpine !
:lol:

héhé, des vieilleries j'en ai plein le grenier chez ma mère, plein le garage chez mon beau-père, plein la cave chez moi, et en cherchant bien je dois avoir une paire de peaux à lanières qui attendent dans un placard.
manque d'organisation? :lol:
mais non… les peaux à lanière doivent servir un jour à me bricoler des demies-peaux, le jour où j'en aurai assez de trainer mes peaux montana en 60mm originalement prévues pour des altiplume. (ça nous rajeunit pas non plus ça)

Niveau fix, rien n'est parfait… j'ai déjà posé le talon d'une diamir à l'extérieur du ski. Mes chili se déréglaient en frottant sur la chaussure. Je suis pour l'instant content des super télémark, à part qu'elles couinent assez fort pour faire fuir toute vie sauvage dans un rayon de 2km.
Heureusement il y a des tétras sourds.
Modifié il y a 8 ans
Epilogue:
Merci pour tous vos conseils, mais bon, comme une bonne tête de mule qui se respecte, j'ai tenté l'insert sous la semelle:
- pour pas percer trop gros.
- et éviter d'avoir une pièce de ferraille apparente au milieu du ski(colle la glace, rouille…smile
- tenter de garder les écailles.

J'ai utilisé un vis 4M, percé le ski en 3.5mm histoire que la vis prenne aussi dans le ski.
La découpe de la semelle n'a pas posé de soucis à part 1 ou 2 coups de cutter qui ont ripés :'(
Ensuite il y a une couche très dure, ça ressemble à du bois, mais pas du bois terrestre. c'est blanc, ça part en fines lamelles, ça fait plein de "micro échardes". bref, à ne pas respirer et éviter le contact.
Puis du bois du vrai, bonheur!

Une fois l'emplacement de l'insert taillé, y'a plus qu'à blinder de colle epoxy (je fais vraiment trop de pub pour Araldite) et serrer la vis direct dans le bois, pas besoin des écrous pour la mise en position.
Puis recollage de la semelle (je me suis un peu loupé sur le niveau, elle est un peu en creux) et voila!

Testé aujourd'hui sur 40Km avec pas mal de passages tous terrains qui m'ont valu de sortir des arbres déguisé en sapin ou avec une réserve de petit bois dans le cou, autrement dit j'ai bien tiré dessus et ça tient nickel smile
Tant mieux, parce que question skiabilité et maniabilité, je les trouve vraiment extra ces salomon.

Bon sinon désolé à tous d'avoir fait mon autiste, la balade du jour était le tour d'autrans en passant par les crètes (autant que possible, et à l'ouest/sud-ouest d'autrans, bein c'est pas simple). Je suis donc passé ce matin à coté du bivouac SRN, si je m'étais renseigné avant j'aurais pu vous rejoindre hier. (et même me la jouer faignant en fourgon, juste pour l’ambiance) mais je suis déjà parti plus tard que prévu…
Je suis passé sur le site des journées SRN après la balade, mais y'avait trop de monde pour moi. désolé, à une prochaine peut-être.

Pierre
Modifié il y a 8 ans
marcolino a écrit :
…Par contre avec les Voilé, j'ai régulièrement de la peine à faire rentrer les chaussures, à tel point qu'il m'a fallu raboter les bords d'une paire. Donc la norme 75, n'est pas si normative.

J'ai des vieilles fix en alu norme 76 si tu veux smile
(me souviens plus de la marque mais ça sonne français, et pas le courage d'aller vérifier à la cave)
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :
Mon massage cardiaque consisterait a utiliser carrément un écrou à frapper sous la semelle et a visser à fond l'avant de
la super-tlk sur cette base ;
Bien entendu, tu peux limer au maximum la base de cet
écrou pour la rendre plus fine …

Merci robert pour ces idées, pour l'instant j'ai dévissé, et le pas de vis en araldite n'a pas bougé, c'est donc un point plutôt bon.
Je vais aller faire un tour chez monsieur l'atelier du brico dépot rama, et voir ce que je trouve de plus adapté. j'aimerais bien découper/décoller un beau rectangle de semelle, noyer la première tranche du sandwich dans le ski, et reposer la semelle par dessus. à voir suivant la structure du ski.
Quelqu'un a déjà coupé ses Xadv (ou ceux d'un copain, qui ne doit plus l'être) au niveau du patin?

Bon week end, et vive le ski nordique en ces temps de rationnement sur les pourcentages…
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :

Va fouiller en ce moment sur le bon coin : Il y a une
antiquité remarquable en ce moment ….Je prends pas
parce qu'il faut en laisser pour les autres ! ( taper
randonnée nordique dans leur moteur de recherche ) …
En effet :-D beau système de blocage du talon sur une chaussure en cuir?
ça me rappelle d'autres antiquités que j'avais au grenier avec des fixations "universelles" à plaque, essayées avec mes grosses… et…
Quitte à avoir du matériel souple, mieux vaut avoir le talon libre!
Modifié il y a 8 ans
Voilà la suite des aventures:

– réparation –

J'ai testé dans du bois le remplissage d'un trou à l'araldite liquide et pâteuse, puis avant-trou (avant durcissement pour la pâte) et vissage.
conclusion, la pâte se fissure.
J'utilise donc l'araldite liquide.

Trous nettoyés, remplis d'araldite à la seringue pour éviter les poches d'air.

Perçage après séchage complet.

Papier de verre gros grain sur le ski et le dessous de la fix puis re-remplissage d'araldite dans les trous et étalage "généreux" sur le ski (sous la fix).

– test –

lors du 2ème jour d'utilisation, je constate un léger déplacement de l'avant de la fix gauche lorsque je pose le talon.
L'inspection au sec confirme mes doutes : la vis n'a pas bougé, en revanche le ski se déforme légèrement.
La structure doit être en train de souffrir :-( , ça ressemble à un délaminage.

le la fix droite n'a pas bougé.

– futur? –

bon.. les skis sont à priori morts, et j'aurais un gros doute à reprendre des Xadv pour monter les super télémark et les skier en scarpa T4. Vous pensez que les Madshus Epoch sont plus résistants?

mais j'ai bien dit "à priori". j'aime trop ces skis pour les balancer comme ça sans tenter un massage cardiaque.
Le massage devrait consister en l'insertion d'une plaque sous la semelle pour prendre le ski en sandwich au niveau de la vis avant de la super télémark.
Au programme, découpe, décollage, traitement anti-corosion… sans parler de l'extraction de la vis en place.

si quelqu'un a des conseils ou des idées, je suis preneur!
Modifié il y a 8 ans
Salut Robert,

Belle pièce de musée! et moi qui pensait sortir des antiquités en promenant les Trak de mon père.

On est d'accord les Xadv ne sont pas au top question accroche des écailles, mais c'est pas la qualité générale de ta semelle qui permettrait de mieux accrocher? (elle semble avoir une rugosité respectable sur la photo) tu n'as pas botté avec?

sinon les écailles modernes ont un relief positif (qui dépasse des carres). il parait que c'est utile sur neige dure…

Modifié il y a 8 ans
Salut Rod,

J'ai acheté les Xadv89 en 180cm il y a 3 ans. Je fais 1m85 et 85Kg, mais j'ai pas trouvé les 192cm.
j'ai les fix "super télémark" et scarpa T4.

Ils sont très souples et légers, mais ils se dirigent à l'oeil (ou au doigt, comme tu veux, mais en tous cas facilement). Dans la croute évidemment, ça ne vaut pas un ski alpin.

j'ai parfois peur lors d'appuis soutenus ou de chocs, mais pour l'instant pas de casse de ce coté là.

En revanche j'ai un problème d'arrachage de la vis avant des super télémark.
c'est peut-être du au fait que j'ai du changer 2 fois de fix (1ere non adaptée, 2eme casse) et que les 2 premières utilisaient déjà la même vis de devant, mais après ma dernière réparation j'ai l'impression que la structure d'un des skis est en danger, le ski serait donc à mettre en cause.
Cette maudite vis avant, trop seule, trop proche, et trop sollicitée par la T4, en arrachement à chaque pose du talon.

Bref, le couple T4 / super télémark semble incompatible avec ces skis, s'ils viennent à casser je pense regarder du coté des Madshus Epoch, mais avant je vais tenter la réparation "sandwitch" parce que leur légèreté et leur maniabilité sont vraiment des atouts.

Sinon j'ai eu l'occasion d'essayer des fisher S-Bound aux US avec chaussure en cuir (modèle en location l'an dernier, donc probablement assez ancien). Les écailles fonctionnent mieux sur neige dure, mais c'est lourd et en descente… rien à voir, les salomon sont de loin bien plus réactifs et faciles à skier.

voila quoi, a++
Modifié il y a 8 ans