Tous les messages créés par arluk

J’ai une panda 4x4 pour le boulot. Pas encore essayé sur la neige, mais sinon, j’en suis très content : elle grimpe bien sur les pistes forestières, elle a bien la pêche sur route de montagne et tient bien la route. Par contre, elle n’est absolument pas faite pour des longs trajets : le réservoir fait 25 litres et sur autoroute, le compte-tours est à 3500 –> on flingue le moteur, et on plus on passe souvent à la pompe. A envisager uniquement si ton utilisation est essentiellement en montagne.

Pour la grandeur, c’est sûr que c’est petit : si tu prends des skis à l’intérieur, il te faudra certainement choisir entre :
1/ faire entièrement ton trajet en 1ere
2/ partir sans ami(e) ou avec un contorsionniste!
Modifié il y a 7 ans
quelqu'un aurait des idées de randos en SRN dans ce secteur ?

Je suis tombé par hasard sur ce site http://www.rando-zen.fr qui en haut à droite propose "photos rando nordique", avec en lien des idées dans les dolomites.
Modifié il y a 7 ans
Salut,
La station du col du Fanget dans les Alpes de Haute Provence propose en janvier:

Janvier
Le Fanget
• Journée de la randonnée nordique à ski
Randonnées avec un professionnel,
s’inscrire à l’avance et prévoir
le matériel de randonnée.

Vu que:
Oui, la 3ème édition de la journée de découverte du ski de randonnée nordique aura lieu :
- Hautes-Alpes : Névache
- Vercors : Méaudre
- Jura (en attente) - sans doute à la Pesse.

j'en déduis que les 2 n'ont rien à voir… Je me trompe?
Bonne soirée
Arluk
Modifié il y a 8 ans
Salut,
La partie qui traverse le parc d'Ovre Dividal est décrite dans le guide (in english!) "Walking in Norway" aux éditions Cicerone. Il s'agit comme le dit Régis du Trom's Border Trail. J'ai ce guide à la maison, pour l'instant dans un carton inaccessible, mais si tu n'es pas trop pressé, je dois pouvoir faire quelque chose et te passer les pages qui correspondent.

J'ai essayé de traduire avec Google un extrait du guide trouvé sur le site de l'éditeur. Ce n'est pas parfait (loin de là), mais c'est compréhensible.

Si tu es intéressé, j'ai aussi les cartes du coin, je pourrais te donner les références.

A+
Arluk
Modifié il y a 8 ans
Merci pour ta réponse.
J'ai regardé les côtes du E109. Visiblement, elles sont assez proches du Eon (en tout cas pour le modèle actuel).
Du coup, je crois que je vais partir sur un de ces modèles. Pour les chaussures, ce sera selon ce que je trouverai.

Pour les chaussures Merrel et Asolo, j'en ai effectivement trouvé d'occase. Mais le problème est double: 1/ j'ai des grands pieds (45) 2/ ils ont une morphologie pas facile à chausser (j'ai le talon très fin et quasiment pas de coup de pied). Même en essayant pas mal de paires, je galère en général à trouver quelque chose, alors sans essayer, c'est le plantage assuré.

J'ai vu que tu étais un pratiquant du bon coin. ça fait un moment que je regarde aussi et je trouve que pour nos activités de montagne, c'est effectivement une mine. Bien plus que ebay.
Modifié il y a 8 ans
Ok, merci beaucoup pour vos conseils. Pour ma copine, je pense donc que je vais partir sur un Eon. Le problème des fixations 75mm – qui, si j’ai bien compris, favorise le contrôle en descente -, c’est qu’elle a visiblement un pied «Salomon » et que du coup, ça impose comme fixations des NSN. Quelle taille de ski vous prendriez ?

Pour moi, je me disais que quitte à avoir déjà du matériel de randonnée alpine, autant partir sur du matériel très différent, avec du coup des usages bien différenciés. J’avais donc exclu les Epoch (68 mm au patin) comme étant trop proches de mes skis de rando (74 mm au patin). Idem pour les coques plastiques : les Excursion sont à 2,8 kg la paire, pour 3.2kg avec mes dynafit actuelles. Et ayant essayé les T4 en magasin, le déroulé de pied ne me semble pas significatif (la semelle parait très rigide). Est-ce vraiment le cas ou pas ? En plus, pour les Excursion, je ne les ai jamais trouvées en magasin, donc pas essayées, donc pas envisageable de les acheter.

Pour les Fischer, j’avais lu des mauvais retours, mais je pensais que les problèmes étaient réglés cette année.

Chez Crispi, si je veux du 75mm, je tombe obligatoirement sur des chaussures en cuir. Et je suis moyennement convaincu : je suis assez peu soigneux avec mon matériel, du coup, j’ai peur pour la durabilité de la chaussure. Et pour la chaleur, ça donne quoi ?

Argh, c’est trop dur comme choix…

Robert, j’ai regardé les annonces sur le bon coin et je tombe effectivement sur des occasions intéressantes (hormis un vendeur qui propose les excursions à 280€ !), mais comme je ne suis pas fixé sur ce que je souhaite…
Modifié il y a 8 ans
Bonjour à tous,
Suite à notre premier raid en skis/pulka, je vous sollicite pour quelques conseils sur l'achat de skis et de chaussures de rando nordique, pour mon amie et pour moi. Le sujet a été abordé de multiples fois, mais j'avoue que je m'y perds.

Pour mon amie:
Elle avait loué des Salomon Xadv89, avec des chaussures très souples, qui lui allaient bien. Elle a un bon niveau de ski alpin et se débrouille plutôt bien en ski de fond. Elle a réussi à gérer sans problème les descentes. Sauf celle du canyon des Ergès, qu'elle a fini à pied. Elle a aussi eu très froid aux pieds (elle est frileuse).
Il lui faudrait donc: une chaussure avec un maintien correct et une bonne isolation. Qu'est-ce que vous me conseilleriez en combinaison skis/chaussures? L'objectif serait de faire des raids et des randos à la journée sur des terrains non-alpin (Vercors, Jura…smile, plus un usage ballade en station avec notre gamin. Je pensais à des Salomon Xadv6 avec des skis Eon. ça vous semble correct? Et pour la taille? Elle fait 55kg pour 1.60 m, et portera souvent un sac.

Pour moi:
J'avais des skis de rando alpin + chaussures ouvertes + fixations dynafit + pulka.
Les skis étaient un poil lourds à traîner, et sur le plat, c'était assez désagréable et même frustrant de ne pas vraiment pouvoir faire de pas glissé. Par contre, je me suis éclaté en descente. Le canyon des Ergès en descente, même les fix et les chaussures défaites, c'était du bobsleigh. A fond la caisse, comme un gamin!
L'usage serait identique à celui de ma copine, avec 3 éléments en plus:
- l'objectif serait à terme de faire des raids en Scandinavie
- j'aurais toujours une pulka (pour le matériel ou avec mon gamin)
- j'ai déjà du matos de rando alpine.
Je cherche donc: une chaussure chaude (avec un chausson interne?) avec un bon contrôle en descente (pas pour le plaisir de la descente - pour ça je ne fais pas de SRN avec une pulka -, juste contrôler et ne pas galérer). J'ai un très bon niveau en alpin, pas de problèmes en ski de fond (j'ai des bonnes notions d'équilibre).
J'ai essayé les Scarpa T4 mais je n'ai vraiment pas le pied pour, les chaussures sont trop larges. En plus, ça se rapproche pas mal du matos alpin. Les Fischer BCX875 doivent pouvoir m'aller, avec un réducteur de volume. Une autre idée ?
De plus, est-ce qu'on trouve des chaussures "légères" (type ski de fond en station) à la norme 75mm? J'ai regardé, je n'ai pas trouvé de modèles récents. L'idée serait d'avoir une paire de pompe pour la rando et une autre de base, pour le ski en station.
Pour les skis, je n'ai pas d'idée. J'ai vu au vieux campeur les eon et les amundsen. Les eon me rassurent par leur côté large. Mais j'ai peur de prendre un matos trop alpin. Les amundsen sont beaux (j'aime bien les bels objets) et d’excellente qualité, mais pour le coup, je me demande quel contrôle je peux avoir en descente avec ce type de skis. Et la portance en poudreuse est-elle suffisante? Et pour la taille? Je fais 65kg pour 1,75/1.80m, avec rarement un sac, mais une pulka.
Désolé si j'ai été long. Je vous remercie par avance pour vos conseils.
Arluk
Modifié il y a 8 ans
Désolé pour ma réponse tardive, je n'avais que peu accès à Internet ces derniers temps.
En fait, j'achète de temps en temps des articles aux Etats-Unis. C'est le cas pour la Fury. Je l'ai eu sur Camp Saver.
Attention tout de même, il y a souvent des frais de port assez élevés et parfois des taxes d'importation (ce qui a été mon cas). J'avais commandé d'autres articles. A final, au prorata, j'estime que la tente m'est revenu à 300€, au lieu de 500€ en plein tarif. Envoi suivi et rapide.
Regarde sur le forum de randonner léger, il y a des sujets sur l'achat aux USA.
Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.
Modifié il y a 8 ans
Je (enfin plutôt toute la famille sauf moi…) me suis construit une pulka enfant à partir d’une vieille fjellpulken achetée d’occasion. Je ferai une explication et un retour dès que j’aurais le temps, ça peut donner des idées à certains.

On a fini par faire un essai à la fort sympathique station de Ratéry, dans les alpes de haute provence. Verdict : en classique, ça passe sans problème, mais comme prévu, ça reste de la ballade tranquillou (il doit vraiment y avoir un truc que je n’ai pas compris dans cette technique). En skating, ça ne passe pas. Je n’ai vraiment pas une technique suffisante, je m’épuise rapidement. Il faudrait que je m’entraîne pour avoir des gestes plus économes ou (et !) que je compense par une endurance du tonnerre. Ce sera pour plus tard peut-être.

Pour les descentes, aucun souci, tout reste stable et parfaitement contrôlable. Sur de la neige très dure, il faut tout de même bien appuyer pour ne pas prendre trop de vitesse. En montée un peu raide, c’est l’effet « charrue » : la pulka tire pas mal en arrière, et la montée en canard arrive assez vite.

Après cette expérience, je rejoins Sancho : il faut que la neige soit homogène. Quand je vois déjà comment ça vibre sur piste, si on suit une trace un peu défoncée, ça doit être l’horreur pour le bambin.

Sinon, pas de problème dans cette station pour venir avec la pulka. Les gens qui s’en occupent n’en avaient jamais eu dans la station, mais ils sont très sympas et n’y ont vu aucun inconvénient.
Modifié il y a 8 ans
Bonjour,
Suite à 4 jours (et 3 bivouacs) sur les hauts plateaux du vercors, voici un petit retour sur l’utilisation de la tente MSR Fury, pour laquelle je n'ai pas vu de réel retour.

Je ne comptais pas acheter ce modèle, mais une promotion importante (240€ au lieu de 480 !) m’a fait changer d’avis. Du MSR à ce prix là, ça ne se refuse pas !

Je précise avant tout que c’était la première fois que j’utilisais une tente dans des conditions réellement hivernales. Certains points identifiés comme négatifs peuvent certainement être en fait inhérents au bivouac hivernal.

Matériaux :
Les matériaux sont de qualité, les finitions sont très bonnes : la qualité de la marque est là, c’est un beau produit. La toile de la tente intérieure est fin, mais semble bien coupe-vent.

Résistance au vent :
Une fois montée, la structure a l’air extrêmement résistante. Elle est assez atypique mais très bien pensée (un mix entre igloo et géodésique). Je n’ai malheureusement pas testé l’aspect « résistance », puisque nous avons eu un temps magnifique, sans un souffle de vent. A voir dans des conditions pourries, donc. Mais l’impression est très bonne : je me suis appuyé dessus sans que la tente ne bronche, ce que je ne m’amuserais pas à faire avec une tente 3 saisons.

Ventilation :
Auvent de ventilation à l’arrière, avec la possibilité de l’ouvrir ou le fermer + possibilité d’ouvrir une partie de la toile intérieure à l’arrière, ainsi que toute la porte d’entrée. Dans cette configuration, ça doit pas mal ventiler.
Par contre, si on ne met pas les points d’ancrage sur la toile extérieure entre les piquets (pour la tendre), les toiles se touchent forcément (même sans vent). Du coup, peu d’évacuation de l’humidité et beaucoup de gel à l’intérieur. J’aimerais pouvoir comparer à une autre tente pour confirmer.

Montage :
A mon avis, le gros point faible de la tente. A première vue, seulement 3 arceaux pour l’habitacle + 1 pour l’abside. Sauf que :
1/ Les 3 arceaux de l’habitacle doivent passer dans des gaines qui se croisent. Les intersections induisent des étranglements des gaines et donc des difficultés à bien faire coulisser les arceaux à ces endroits là. L’arceau « en travers » est aussi assez difficile à installer, puisqu’il doit prendre une forme très courbée qu’il n’a pas. A noter que le modèle de cette année devrait résoudre ces problèmes, puisque les gaines seront remplacées par des clips (crochets).
2/ Une fois l’arceau dans la gaine, il faut vraiment beaucoup forcer pour fixer le bout dans l’oeillet d’accroche. Idem pour l’enlever. On a parfois été obligé de s’y mettre à 2 ! J’ai tout de même eu l’impression que ça allait de mieux en mieux au fil des montages.
Le montage de la toile extérieure est par contre tout ce qu’il y a de plus simple.

Taille :
On l’a utilisé à 2 (en couple, où une certaine promiscuité n’est pas gênante). L’habitacle est clairement un peu petit, une fois que l’on a sorti les énormes duvets, les doudounes et autres équipements de bibendum. Impossible de bouger ou dormir sans toucher les parois. Au mieux, c’est désagréable de recevoir une pluie de givre en pleine nuit parce qu’on a bougé, au pire, le duvet gèle en même temps que la toile extérieure. Ça a l’air très négatif dit comme ça, mais en fait, c’était tout à fait gérable.
L’abside permet de faire à manger ou de rentrer une pulka de 120cm, pas les 2. La pulka dépassait légèrement de chaque côté.

Ancrages :
Il y a un nombre hallucinant de points d’ancrages : 6 pour la toile intérieure + 2 pour l’abside (obligatoires), 5 pour la toile extérieure + 8 haubans (facultatifs), soit 21 points en tout !
Les boucles aux 8 ancrages principaux sont assez larges pour faire passer des skis de randonnée alpine de 75 mm au patin.
« Détail » très énervant : il n’y a pas assez de sardines (juste les 8 points), seulement 2 haubans et encore, sans système de tension ! Pour une tente vendue près de 500€, je suis déçu de devoir aller acheter de la corde et me bricoler des autobloquants pour les haubans.

Pour les derniers détails qui peuvent plaire ou non : pas de jupe, ni sur l’abside, ni autour de l’habitacle / pas mal de poches dans la tente intérieure, ainsi que dans l’abside.

Voilà, je crois avoir fait le tour, si vous avez des questions, n’hésitez pas.
Modifié il y a 8 ans