Tous les messages créés par edouard

Bonjour
Voici les renseignements que je peux vous donner. D'autres pourront compléter. Je n'ai jamais fais le tour complet du Sarek mais je suis allé plusieurs fois à l'intérieur du massif et suis donc passé au refuge de Kisuris qui n'est pas un refuge obligé de la Padjelanta (il est plus simple d'aller à Kutjaure). Je suis allé également sur la Kungsleden de Kvikkjokk à Saltoluokta-Kebnats
Balisage Padjelanta : le parcours est balisé depuis Ritsem jusqu'au bord du lac Kutjaure. Ensuite, sauf erreur de ma part, et changement d'attitude du parc de la Padjelanta il n'y a plus de balisage que celui d'été peu souvent peu visible. La partie la plus délicate pour l'orientation semble donc être du bord du lac Kutjaure jusqu'au refuge de Tarraluoppal. On traverse des zones avec peu de dénivelée et pas vraiment de vallée pour s'orienter. Les refuges de ce secteur sont gérés par les lapons. Il y a donc souvent les traces de leurs scooters. De Tarrluopal à Kvikkjokk l'orientation doit être plus facile car il s'agit d'une vallée plus boisée et sans doute plus fréquentée.
Balisage Kungsleden de Kvikkjokk à Kebnats les croix rouges, comparable au Kebnekaise.
Si vous tenez à rester dans du balisé sans être partisan du changement à tout prix de refuge tous les jours (mais en vous exerçant à quelques tours hors balisage et GPS), je peux vous communiquer les sorties en boucle que j'ai faites sur le parcours Kvikkjokk - Kebnats, les possibilités d'hébergement à Gallivare (4 jours ou 5 de déplacement et 5 sorties en boucle. C'est une formule qui est loin d'être désagréable, solitude et silence assurés (et quand on reste 2 jours il arrive que l'on mange du poisson pêché par le gardien qui lui en a marre et voudrais bien manger autre chose!!!
bonne réception et salutations
PS : il y a ce récit sur le site.
https://www.skirandonneenordique.com/sorties/recits-de-sorties/traversee-du-padjelanta-padjelantaleden/
Nous nous sommes rencontrés, jeudi 16 mars dans l'Alggavagge (2 beaufortains et une vertacomicorienne!) et avons campé le soir près les uns des autres dans le haut de la Rahpa. Nous avons bien pensé à vous car nous avions cru comprendre que vous deviez rejoindre Saltoluokta pour le dimanche. Pour notre part, nous étions le samedi soir près du lac de Sitojaure à 1 km des maisons de Rinim au pied du Namadis et comme nous avions prévu d'y rester deux jours nous n'avons eu qu'à nous relever pour attacher les pulkas aux bouleaux et remonter un peu les murs de neige qui fondaient sous les coups de boutoir du vent chaud. Nous comptions faire une boucle à la journée en remontant la rivière Sijddoädno avec retour à l'est de Sjuodji : lagopèdes, rennes , renard garantis! et toujours l'espoir de voir un glouton dans les chaos de blocs, mais cela a été impossible.
Je suis intéressé pour savoir :
1) quel a été votre emplacement de camp entre la Rappaddalen et salto , car il est vrai que de l'embouchure nord du Bierikjavvre en allant vers l'ENE le vent a tendance à chasser la neige. Notre emplacement à cet endroit était RTM90 : N 7477923 E 1592332. Nous avons squatté un emplacement avec murs utilisé la veille vraisemblablement.
2) Quel a été votre itinéraire pour rejoindre le lac Pietsaure car il y a là à l'est du Slugga une zone de gros blocs assez désagréables à passer? Il y a dans ce secteur une petite Renvaktarstuga N 7481953 E 1597608 qui est peut-être encore ouverte et peut servir d'abri en cas de nécessité.
Je suis bien sur prêt à renseigner sur les deux - trois choses que je sais de ce massif. 
Cordialement
Édouard Emprin