N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par forez

15 cm de neige ! je vois ça comme un gars en plein désert un litre de flotte !

Plus sérieusement, elle a l'air d'être faite en contreplaqué, sauf erreur de ma part ?
Modifié il y a 8 ans
Tu me casses la baraque si des filles nous lisent, Jacques… ;-)

C'est vrai ce que tu dis, mais depuis que j'observe le temps dans mon coin, les changements de lune amènent assez souvent des changements perceptibles de temps. Il faisait plutôt doux la dernière quinzaine et le froid est venu avec la lune.

C'est pas toujours vrai mais c'est une indication. :-D
Modifié il y a 8 ans
J'ai commencé avec mon père il y a plus de 40 ans et déjà dans le Forez. Mon père va avoir 83 ans cette année et nous faisons toujours des sorties en ski de rando nordique, raquettes et crampons.

Sinon on apprend toujours. Même lui qui a encadré des groupes en Finlande, Norvège, Suéde et Québec en apprend encore.

La première chose à se dire c'est que tu es un invité dans la nature, il faut faire preuve de beaucoup d'humilité et ne rien négliger, même si le temps est superbe, que ta ballade est quelconque et à 99,99 % sans risque.

On dit qu'un sac est bien fait quand on a plus rien à en retirer.

Pour ma part je suis toujours en train de retirer et de remettre, puis de changer, d'enlever et de remettre… essayant d'atteindre ce fameux sac bien fait d'où l'on a plus rien à enlever.

En gros pour une demi-journée ou journée mon sac, un Ortovox de 20 à 25 l tourne autour des 7 à 8 kg.

Je le double toujours intérieurement avec un sac plastique un peu épais car aucun sac n'est étanche.

J'ai une veste type coupe-vent avec capuche, un sac de bivouac Ortovox 2 places (ils font le 1 place à présent) une couverture de survie dite indéchirable.
Dans un petit sac nylon rouge (ça peut servir à se faire repérer en cas de problème) j'ai une petite pharmacie, une paire de petits gants dit thermique, une petite cagoule type sous-casque de moto (elle peut faire cagoule, tour de cou ou bonnet), un tour de cou (peut faire bonnet ou bandeau).
Dans un autre petit sac nylon, une paire de grosses moufles en laine et des surmoufles.
Dans les poches extérieures du sac, une spatule de rechange Rex (rescapée des skis en bois), un outil compact qui fait pince, tournevis, etc (ça peut dépanner mais pour défaire une fixation je pense que c'est pas assez performant) une petite corde de 6 qui fait environ 8 m, de la cordelette, un mousqueton, 2 sangles (tout ça peut servir à tirer ou arrimer) la boussole Sylva dans un étui étanche avec carnet et crayon, une petite paire de jumelles, un sur-sac nylon s'il pleut ou neige gras pour bien protéger le sac malgré qu'il soit doublé, une scie pliante à élaguer (couper des branches si besoin pour feu ou abri ou souvent pour dégager un passage)et un bout de rubalise (si tu dois faire atterrir un hélico il doit voir d'où vient le vent au sol), une paire grande taille de gants en caoutchouc (tu peux mettre des polaires dessous et pour gratter dans la neige, tirer des branches, etc… ça évite de mouiller les autres).

A proximité de mains, dans les poches de la ceinture ventrale (je déteste les sacs qui n'ont pas de poche ventrale), j'ai un couteau, une boussole moins performante mais qui est là juste pour renseigner sur une direction approximative sans chercher plus loin, de la nourriture.
Sur les bretelles du sac j'ai d'un côté un porte bidon type thermique (j'ai claqué 3 poches type camelback, alors…smile et de l'autre, tout simplement une pochette à velcro porte téléphone portable, récupérée sur un sac et dans laquelle je passe 3 barres de céréales.

Et sur moi une paire de gants style polaire épais et dans une poche, un masque à neige qui sert souvent de tour de cou.
En effet le tour de cou classique est dur à enfiler car il faut enlever bonnet et lunettes. Celui-ci est à velcro donc je le mets au vent et le quitte rapidement à l'abri. Et s'il fait très très froid il sert réellement de masque à neige.

Bon, ben je crois que j'ai rien oublié car la pelle à neige et la sonde, chez moi, c'est vraiment pas nécessaire, ou encore la pelle si on part pour 2 jours, pour faire un abri.

Mais ce n'est sûrement pas le sac parfait, chacun y met son truc, comme en cuisine. :-D
Modifié il y a 8 ans
Fabien, c'est pas du tout raisonnable et c'est pas une carte Michelin qu'il faut mais une IGN du secteur où tu veux aller.

Pour commencer, essaye une demi-journée et en raquettes en prenant surtout des bâtons à la hauteur de ceux d'alpin. Ca te donneras déjà une idée.

Même si tu veux y aller à pied, prend quand même des bâtons, ça soulage les genoux avec le poids du sac à dos et ça peut t'éviter des glissades.

Puis pars une journée et essaye après sur 2 jours en couchant dans une auberge ou gîte.

Sur plusieurs jours, fais-le l'été, là où la nature est un peu plus "hospitalière".

Sinon, pour bien démarrer en étant débutant, vois avec un accompagnateur, t'as Sancho du Jura qui est inscrit sur le site, il saura t'initier à la rando nordique. Y'en a sûrement d'autres également.

Mais fais bien attention, même si ce n'est pas de la haute montagne, les conditions hivernales peuvent vite devenir terribles et si tu n'as pas l'équipement nécessaire, le vécu et le mental, ça peut tourner très très mal.

Chez moi dans le Forez, ça culmine qu'à 1635 m et pourtant il y a une dizaine d'années un type est mort de froid en étant parti à pied, car il y avait peu de neige et son fils a été amputé au niveau des doigts. Ils avaient passé "juste" une nuit en montagne.
Modifié il y a 8 ans
Bon courage à toi Sancho, je comprends que lorsque l'on vit du ski et qui plus est du ski nordique loin des canons à neige, un hiver comme celui-ci est très dur.

Pour nous ce n'est qu'un "incident" de la nature qui nous empêche de pratiquer mais pour vous autres…

Mais faut positiver. En 96, mi-janvier, je passais en VTT à 1400 m d'altitude, en cuissard court et sans gant, sur les hauts plateaux et à partir du début février la neige était enfin arrivée.

;-)
Modifié il y a 8 ans
Pas dans le Forez en tout cas. Il est tombé environ 3 à 5 cm vers 1400 et il fait très froid (-4° à 16h00 à 500 m d'altitude).

La lune a changé, le temps un peu aussi mais c'est toujours anticyclonique et la météo annonce guère de chute, toujours du froid. Faudra encore attendre une quizaine à la prochaine bascule de la lune. :-(
Modifié il y a 8 ans
Ben voilà … C'est mieux comme ça :-)



On partage tous une certaine idée commune des plaisirs de la neige, après, l'approche peut être un peu différente.

Je crois Sancho que lorsque tu parles dans ton post que les clients sont durs à convaincre sur le fait qu'il y a de la neige, je crois surtout qu'ils ont du mal (comme moi et beaucoup certainement) à sentir l'hiver. En fin de saison on va plus facilement sur de la neige transformée avec un temps de printemps. En ce moment, on a du mal à faire le pas, c'est un peu le moral dans les chaussettes.

Mais bon, y'a plus grave, le ski est un sport qui t'apprend à attendre et à profiter et savourer quand c'est là jusqu'à s'en gaver…

La lune change et ils annoncent un ch'ti peu de neige… Alors espérons…

PS : euh, culpabilise pas Robert, moi aussi j'ai un 4X4 Pickup mais qui me sert à trimballer du bois et plein d'autres choses, pas pour le tout terrain proprement dit, non, je préfère à pied ou en VTT. :lol:
Modifié il y a 8 ans
Vous engueulez pas c'est pas ça qui fera venir la neige ! 8-)

Je monte bien moi aussi en voiture en montagne pour faire du ski entre 15 et 30 km de la maison suivant où je veux aller.

C'est comme pour les domaines nordiques, il faut que l'activité commercial reste raisonnable et raisonnée.

Il ne faut pas opposer les pratiques mais qu'elles soient à leur juste milieu,ce qui, je l'avoue, est très difficile à trouver.
Un peu comme l'équilibre sur les skis.

Mais il faut bien que les gens vivent.
Modifié il y a 8 ans
Bravo, belle vidéo qui me fait découvrir les Vosges moi qui n'y aie jamais mis les pieds ou les spatules.

Si ce massif n'était pas si loin de chez moi je t'aurais bien accompagner, en plus t'as une bonne tête comme on dit chez moi.

Pour le matos de rechange, j'ai toujours dans le sac une vieille spatule en plastique rouge de marque REX (finlandais). C'est une rescapée de l'époque des skis en bois où l'on cassait assez souvent.
Pour ma part une spatule en virage et un talon à l'arrêt en étant embarqué par le poids du sac à dos.

La chute bête par excellence.

Que celui à qui ce n'est pas arrivé me jette la première boule…

…de neige…

Pour la spatule de rechange elle se glisse sur le ski cassé et ressort difficilement car il y a des dents du style harpon.
Ca peut sauver la mise car un ski cassé au talon, c'est gênant mais ça peut passer. Si c'est juste derrière la fixation il faut avoir un peu de matos pour la redéplacer un peu plus sur l'avant mais si c'est la spatule et qui plus est dans une neige poudreuse… Alors là, c'est la M…. !

:oops: :-(
Modifié il y a 8 ans
Ils font la même chose à Super Besse !

Pour animer les 50 ans de la station, une course de fond devait se dérouler dans le village de Besse. Comme il n'y a pas de neige, ils en ont fabriquée à Super Besse pour l'acheminer en camions à Besse.

Ils y a quelques années pour la finale du trophée Andros, comme l'enneigement était comme en ce moment, ils étaient même aller chercher de la neige vers un col pour la descendre sur la piste pour les voitures. Et l'organisateur de cette course à Besse qui est également président du Clermont foot, avait déclaré au journal régional sur la 3, après que le journaliste lui eût demandé la pertinence écologique d'un truc pareil : que les citadins nous laissent faire de l'écologie, le montagnard en fait depuis longtemps et il sait ce que c'est.
Je retranscris bien sûr pas les paroles exactes mais la teneur du message était celle-ci.

On marche sur la tête !

regardez aux derniers championnats du monde d'alpin à Val D'Isère en 2009. Les dameuses avaient été équipé de lames pour ENLEVER la neige !

Eh oui ! Habituellement les lames sont dentelées dessous pour pouvoir si besoin mieux défoncer la crôute de glace, et bien là le constructeur avait supprimé les dents afin de pouvoir déblayer les pistes.

Ils s'en sont d'ailleurs servis car il y a eu des grosses chutes de neige.

Pourquoi ?

Parceque maintenant pour "égaliser" les chances les pistes sont "bétons". Ils les ducissent même avec un produit, du ciment neige je crois, pulvérisé dessus, alors la neige fraîche on en veut point.

En début de saison on fabrique de la neige à canon et quand il y en a de la vraie on l'enlève…

Drôle de monde non ? Bien loin en tous cas de notre ski de rando
Modifié il y a 8 ans