N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par forez63

Ho oui stofdefou, je partage bien ton point de vue. J'essaie de convaincre mes copains du foyer du col du Béal que le temps du balisage et damage de pistes à notre altitude(1400m) est révolu à plus ou moins long terme et que les déficits permanents seront de moins en moins comblés par des fonds publics..
Enfin, cet hiver, à été fait l'achat de 10 équipements de " rando". C'est un bon début car ils ont "tourné" semble-il. Autre col de la chaîne, celui des Supeyres en a fait autant..
On est sur la bonne voie..

Modifié hier à 15h33
Vendredi 22 mars.
Bonjour les copains du SRN.
On skie encore un peu sur les crêtes du Forez. Ce vendredi matin au col du Béal j'étais parti comme d'habitude avec tout le matériel dans la voiture (skis et raquettes). J'ai d'abord chaussé ces dernières (une centaine de mètres) pour revenir prendre mes skis de rando et partir à l'Est sur le chemin de Ste Catherine. J'en sortis au niveau de la combe très bien enneigée du ruisseau de "Font noire", où passait anciennement une piste de ski de fond, combe que je remontais au plus près du "ru" jusqu'à sa source.
A cet endroit je continuais en cherchant les plus grandes "plaques" de neige pour allonger le parcours au maximum.
La neige est très bonne, 3 à 4 m/m dégelés en surface (température +7° et vent nul).
Je passai sous "Procher" (1540m) à la limite du bois et le contournai pour arriver sur le  sommet et prendre le chemin qui redescend au col du Béal. Très bien enneigé et sans difficulté, un régal de glisse.
Avant le col, je remontai, entre les petits hêtres, pour le plaisir en direction de "Peyre Mayoux" puis redescendis sur la combe de "Font noire" pour revenir à mon point de départ.
Une courte mais agréable sortie sur une bonne neige.


Bonjour Jacou (et tous les amis)
C'est pas encore la fin dans notre coin.
Ce mardi matin, pendant que "Forez" tutoie les sommets des Menuires avec point de vue sur le Mont blanc, plus prosaïquement et, après un "coup d'oeil" aux Webs du coin, départ pour le col du Béal. Température -2°, vent de N/E.
Direction le Chesseton puis Puy gros (1428m) que je contournai par l'ouest pour être à l'abri du vent assez fort. La vieille neige (plus env. 6cm de fraîche) est très bonne. Comme prévu le coté Nord est très bien enneigé. Passé "chez Chitou", et sa ruine de jas, je descendis sur 2 boules en rencontrant au passage un pisteur du col de la Loge en moto neige qui débalisait les pistes et avait dû opter pour la moto, le tracteur ne s'en sortant pas…
De là, la montagnette et la descente sur le passage du "ru" de la Pigne, ou, connaissant bien ce coin (arbres "paraneige" et cailloux émergeants) je déchaussais quelques dizaines de mètres et, passées les "loges de la Lite", arrivai à nouveau à 2 boules. Direction à gauche, la neige est toujours très bonne entre de petits arbrisseaux . Un passage à l'intérieur de la " petite Laponie" pour le plaisir(2 photos ci après), et retour au col.
Modifié il y a 4 jours
des surprises existent là aussi méfiance..😉
Mercredi matin 13/3 direction les Supeyres (après avoir consulté les Web-cam.) 3à4cm de neige fraîche sont tombés sur la vieille et ça arrange bien les "affaires". Fond solide, surface glissante (et retenante) mais vent d'ouest assez fort incitant à trouver des abris.
La croix de Pialoux passée, hors traces dans un petit bois à gauche des pistes qui ressemble un peu à celui des "bruladis". Retour plus loin sur celles ci à l'angle sud Est de la plantation en vue du haut des pistes "alpines" de Prabouré, et, cap sur le vallon "des bruladis" emprunté avec "Forez" lundi. Cette fois plus facile avec la petite couche de fraîche sur le chemin de départ.
Du fond de la combe, l'intérieur de la grande plantation pour éviter le vent froid et le 2ème "pare-feu" à droite ramenant sur le haut de celle ci. 
Enfin retour aux Supeyres bien à l'abri en bordure Est, jusqu'à la croix de Pialoux et, poussé par le vent, plongée sur le col.
Pas un chat rencontré mais des traces d'écureuil, de lapin et de renard..
Merci pour cette évocation de sondre norheim un des pionniers du ski semble-il.. pour le petit vallon 😋on peut éventuellement s'y rendre ensemble un jour si tu veux (Avec forez comme  guide? )
mais avant tout il faut la matière première et pour le moment c'est pas terrible 😏
Vendredi après midi, un petit tour aux Supeyres pour voir "ce qu'il reste" exactement après avoir consulté les "Webs" pour me donner une idée.
Résultat: pas trop mal quand même en ski de "rando". 
Les pistes au départ, puis rapidement hors traces par de grandes plaques de bonne neige en passant dans le petit bois bien connu, sous les pistes, avant celui de Balayoux puis en suivant les "combes" bien pleines, "les Bruladis", et coupant à nouveau les pistes, j'empruntais en descente un pare feu très bon pour prendre à gauche un bout de piste et en sortir dans le grand pré (excellent le long du ruisseau) qui conduit au pont de la Fayolle (bût de mon "aller"smile. A ce lieu, la haute, et longue clôture m'incita à revenir aux Supeyres non pas par le sud mais par le nord de la plantation de Ceylard sans regret car la suite fût très bonne. 
Seule hésitation, la jolie combe du "ru" des "jas" de Malmotte bien connue n'est-ce pas "N75" ?, laquelle me paraissait enneigée, par contre, sous les jasseries, pas un "poil" de  blanc..Alors je continuai de ce bord jusqu'à la croix de Pialoux et sa borne seigneuriale pour arriver par le haut du col sans trop de difficulté..