N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par forez63

La "grande congere 
Modifié il y a 2 mois
vestiges de l'ancienne station de ski "alpine" de haute vallée
Malgré un temps des plus chauds vu la date, 22 février, il y a encore suffisamment de neige pour se faire plaisir.
Parti du col des Supeyres en direction sud je longeais au plus près le lieu dit: "grande congère", au temps lointain où nos pistes de ski de fond y passaient, et qui surplombe le dernier lacet de la route coté Loire. De là, sur la partie basse du bois Balayoux que je longeai au plus près aussi (neige parfaite) pour le traverser en haut et prendre de l'altitude par une bonne montée, j'arrivais sur les 2 "plots" en béton, vestiges de la très ancienne station de ski de "haute vallée". Une petite pause et direction la "loge" du SHF, que je dépassais pour dominer les pistes de Prabouré assez "remplies" semblait-il..
Je les longeais dans leur partie haute jusqu'à l'angle Sud de la plantation des Allebasses, de là, cap sur le joli vallon, très bon à descendre, qui conduit en direction du pont de la Fayolle. Je remontais un bout des pistes à l'intérieur de la plantation des Allebasses (dite de Ceylard) et arrivais à la croix de Pialoux.
Cap ouest sur les jasseries de Malmotte et des Supeyres, puis retour au col en longeant le bois de hêtres qui domine la route de Valcivières.
Vous pouvez encore vous faire plaisir mais ne tardez pas trop quand même..
Pour Jacou: aperçu quelques voiles sur "les égaux"…
Température +7° et petit vent d'Est bienvenu..
Passerelle étroite sur le ruisseau de la  pigne
Modifié il y a 2 mois
Sollicité par Christine la gérante du col du Béal j'ai accompagné un père et ses 2 fils équipés de skis récemment acquis par mes amis du foyer de fond que j'avais réussi à convaincre de leur utilité (comme le col des Supeyres l'a fait) et ça marche, car la dizaine de paires ne chôme pas..Il faut dire que le temps superbe et la neige abondante y sont aussi pour quelque chose.. 
Partis par la combe Est, nous sommes descendus dans une neige parfaite au gré de notre fantaisie sur le lieu dit "cave", longé la route au plus près du bois de Bayet, traversé celle ci puis remonté par Courtaud(1336m), en longeant le bois de Cluzel, jusqu'aux jas de Manjasson au bas desquels il a fallu traverser le ruisseau de "la Pigne". Comme je le craignais, la passerelle emportée par les eaux, gisait toujours quelques mètres plus bas et seul un bastaing étroit chargé de neige permettait le passage d'un bord à l'autre. Nous y avons, un peu plus bas réussi, avec l'aide d'un arbre tombé en travers du "ru". 
De l'autre bord, direction le jas du Fossat, puis, évitant le chemin creux "trafiqué" par les raquettes, direct sur la bosse "1344", puis "64" avant de plonger sur "2 boules", couper les pistes damées, remonter le petit bois suivant pour descendre en direction de "la pigne" (petite Laponie pour les initiés) qu'ont pu apprécier mes amis de rencontre..
Enfin retour au col en cherchant la meilleure neige dans les creux à l'Est..
Satisfaction générale d'une courte mais belle sortie, leur dernière, car, partant le lendemain donc aujourd'hui jeudi.

Modifié il y a 2 mois
La petite laponie au cours de ma sortie de ce mardi sur pistes et hors pistes entre les cols du Beal et de la loge. Beau temps et bonne neige. 
Ce dimanche matin, direction les Pradeaux et départ derrière "chez Maurice". J'avais opté pour mes "germina" polyvalents sachant que j'emprunterai un peu de pistes damées.
Passage au "pré de la Marion" puis, à "la détourne", plein bois cap dans les éclaircies jusqu'à une récente et grande coupe de bois que je remontais jusqu'au niveau des pistes damées. Celles ci traversées, je m'engageais dans une seconde d'abord en montée puis en descente avec une superbe ouverture sur Ambert et surtout le Sancy et le Cantal dont les monts enneigés se détachaient à l'horizon (malheureusement on ne les distingue pas sur ma modeste photo ci dessus).
Je fis demi tour au bas de l'éclaircie et revins sur les pistes plus loin près du suc de Montchaud après avoir, à l'estime traversé le bois pour les longer.
De là, en les évitant au maximum je rejoignis l'angle nord de la plantation de Ceylard, descendis toujours hors traces (bien meilleur..) jusqu'au pont de la Fayolle, pris un bout de piste et par le grand pré (excellent) descendis en direction de la petite passerelle (remise en état avec "Forez" il y a quelques jours). Aperçu dans le secteur des ruines du "chateau", 3 "skatteurs" qui avaient l'air de trouver la descente "en liberté" à leur goût..Comme on les comprends..Après, je longeais le barrage en rencontrant des petits groupes de raquettistes, puis au niveau de la maison "du gardien", une troupe (au moins cinquante) qui montaient, enfin un bout de route puis le chemin au dessous pour arriver. 
Beau temps, bonne neige température au départ: +7°.
Coupe de bois vers les pradeaux .le c.r de ma sortie va suivre.

Modifié il y a 2 mois
Ci dessus l'un des panneaux d'information sur ce sentier PR dit : "sur la piste du chevreuil"; (Circuits pédestres du Parc Naturel Régional Livradois-Forez.)