Tous les messages créés par forez63

Ce dimanche matin, direction les Pradeaux et départ derrière "chez Maurice". J'avais opté pour mes "germina" polyvalents sachant que j'emprunterai un peu de pistes damées.
Passage au "pré de la Marion" puis, à "la détourne", plein bois cap dans les éclaircies jusqu'à une récente et grande coupe de bois que je remontais jusqu'au niveau des pistes damées. Celles ci traversées, je m'engageais dans une seconde d'abord en montée puis en descente avec une superbe ouverture sur Ambert et surtout le Sancy et le Cantal dont les monts enneigés se détachaient à l'horizon (malheureusement on ne les distingue pas sur ma modeste photo ci dessus).
Je fis demi tour au bas de l'éclaircie et revins sur les pistes plus loin près du suc de Montchaud après avoir, à l'estime traversé le bois pour les longer.
De là, en les évitant au maximum je rejoignis l'angle nord de la plantation de Ceylard, descendis toujours hors traces (bien meilleur..) jusqu'au pont de la Fayolle, pris un bout de piste et par le grand pré (excellent) descendis en direction de la petite passerelle (remise en état avec "Forez" il y a quelques jours). Aperçu dans le secteur des ruines du "chateau", 3 "skatteurs" qui avaient l'air de trouver la descente "en liberté" à leur goût..Comme on les comprends..Après, je longeais le barrage en rencontrant des petits groupes de raquettistes, puis au niveau de la maison "du gardien", une troupe (au moins cinquante) qui montaient, enfin un bout de route puis le chemin au dessous pour arriver. 
Beau temps, bonne neige température au départ: +7°.
Coupe de bois vers les pradeaux .le c.r de ma sortie va suivre.

Modifié il y a 7 mois
Ci dessus l'un des panneaux d'information sur ce sentier PR dit : "sur la piste du chevreuil"; (Circuits pédestres du Parc Naturel Régional Livradois-Forez.)

Ce vendredi matin je suis retourné au sud des Pradeaux. Il faut en profiter car ça se gâte pour ce qui est de la neige exposée sud, en raison de la température, du moins à cette altitude (1150 à 1200m)..
Parti (en raquettes) du parc à voitures dit "du barrage" je suis descendu dans le pré Filliot au dessous de la route, l'ai remonté puis direction "le pylône" (dixit carte IGN). Après j'ai "navigué" dans le bois du Clovis en suivant en gros le sentier balisé (sans trop), dit "piste du chevreuil" jusqu'à la maison du Gat, et un peu plus loin traversé la route pour prendre au dessous un court chemin amenant sur les sources de la Ligonne.
Visant approximativement la piste du "siège de la reine", je suis remonté selon, mon envie, dans une bonne quantité de neige et sans trop de clôtures à franchir,  retrouvant en haut des traces de skis familières de la veille et de l'avant veille, ces dernières un peu moins marquées, réchauffement oblige..
Enfin, retour classique par le haut du hameau de Chougoirand et le pré Filliot largement marqué par les luges rassemblées ce dernier dimanche, après avoir traversé sur un passage le début du ruisseau de l'enfer…



Modifié il y a 7 mois
Hier, mercredi, je suis parti, en skis de rando, au sud des Pradeaux en direction de Chougoirand via le relai dans une neige excellente, sous le soleil, destination les sources de la Ligonne. Après le passage, (sans difficultés) dit "des genêts" où il y a 2 ou 3 hivers on avait failli perdre une copinesmile, je rejoins et traversai la route au niveau de l'abri de "cantonnier?" où 2 "raquettistes s'apprêtaient à partir. De là, le rocher "isolé", puis, 2km env. sur la piste du siège de la reine et "plongée dans le bois par une "traine" de débardage d'abord correcte puis tellement pentue qu'il me fallut déchausser jusqu'à l'arrivée près du ruisseau longé de barbelés (nombreux au cours de cette sortie). Je le traversais et remontais ses méandres jusqu'au chemin de Molhac. De là, celui du "Gat", traversée de la route et sentier balisé "du chevreuil" dans des traces de gens à pieds, une famille, couple jeune et 2 enfants, dont un sur le dos du père, que je rattrapais peu après et auxquels je déconseillais de faire le tour vu l'heure tardive..Enfin, par une combe dominée par une maison isolée je rejoignis le relais et mon point de départ.
En résumé, beau parcours, neige parfaite, beau temps..Que demander de plus..