N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par forez63

Un aperçu des conditions sur les Pradeaux:
Hier, parti avec mes Salomon rando en direction du barrage dans d'excellentes traces de raquettes, j'ai "attaqué" la montée du chemin des réservoirs et les ai suivies jusqu'à l'approche de "la Tuile" pour les laisser et, hors traces,  me diriger en gros sur les ruines du"château", longer plus loin les plantations, et déboucher sur la piste damée aux jas de la Fayolle.
Un bout de piste puis, avant le pont du même nom,  plonger hors traces en direction du ruisseau des Pradeaux, le traverser, emprunter le bois pour me retrouver sur les pistes damées que je suivais jusqu'au niveau du suc de Montchaud. 
A cet endroit, sur la gauche je m'engageais dans la pente (très ancienne piste de ski de fond ) qui rejoignait le haut du barrage des Pradeaux après avoir franchi 3 petit "rus" sur lesquels on peut encore apercevoir des traverses en bois amenées là, à grand peine par Marcel Filliot premier Président du foyer de ski de fond local..C'est pourquoi j'ai baptisé cette "combe": combe à Marcel.
La "combe à Marcel" très enneigée franchie, et plutôt que retomber sur les pistes, je traversais le bois pour arriver au lieu dit "la détourne", repris les pistes, puis hors traces, finir derrière "chez Maurice".
En gros une bonne trentaine de CM de bonne neige et ce matin, sur Ambert, il neige fort…
Modifié il y a 4 mois
Merci Bernard pour cette remise en mémoire de légalité concernant le domaine public. Ceci dit, hier après midi j'ai emprunté au col des Supeyres le domaine damé-tracé en direction et au delà de la croix de Pialoux le long de la plantation des Allebasses (la "neuve"smile sur les Pradeaux pour revenir en hors traces de l'autre coté, celui de la forêt des Allebasses de Valcivières puis d'aller "explorer" sommairement les jasseries de Malmotte où, (semble-il) le snowkiter "perdu" se serait réfugié lors sa deuxième nuit à la "belle étoile" lundi.
Pas de traces de lui ni des nombreux participants, mais j'ai pas tout exploré, ce qui m'a laissé supposer qu'il était plutôt parti coté Pierre sur haute (plateau des Egaux) leur lieu préféré d'évolution.
En tout cas petite ballade avec mes "Germina" mixtes d'abord dans les traces "payantes" puis hors traces dans une neige bien agréable dans les prairies pacagées, mais "enfonçante" si j'en sortais. j'en suis venu à penser qu'il m'aurait alors fallu avoir sur le dos ma paire de "Salomon" rando plus larges et d'en changer selon l'état du terrain comme on le faisait avec Forez (skis et raquettes) en fonction du parcours..
J'ai contourné la pente sur le ruisseau de Malmotte, pour le plaisir dans une neige bien bonne et suis allé jusqu'aux source du "ru" ( photo jointe) près de la plantation et des pistes damées pour le traverser en sécurité, ayant toujours en mémoire la mésaventure de Jacou l'hiver passé du coté des jasseries de Pégrol..
Beau temps sauf en vue du col au retour où, rapidement le ciel s'assombrit laissant présager le mauvais temps prévu par la météo.
Un seul skieur aperçu au loin sur la piste, en fait "skieuse" en "skat" qui s'étonnait du non damage et qui avait fait des aller-retour à l'est, le long de la plantation. Nous nous sommes retrouvés à l'arrivée pour constater que malheureusement c'était le jour de fermeture de l'auberge (dommage) mais il leur faut bien quand même, un jour de repos, d'autant que le dernier WE dernier a dû être "chargé"..
Ci joint vue du petit "ru" de Malmotte qui serpente dans le vallon.
Modifié il y a 4 mois
A "Forez", et à tous:
C'est exact, il y a 2 ou 3 hivers, aux Pradeaux, partant avec un ami en raquettes dans l'intention de faire une sortie nature libre, j'ai emprunté au départ la piste balisée "raquettes" située  au dessous du péage de départ . Je me suis fait interpeller par un gardien de celui ci, qui faisait le travail qu'on lui avait confié et me demandait si j'avais payé l'accès. Je lui ai rétorqué en gros ce que dit "Forez" et nous sommes partis par cette piste pour la quitter plus loin.
Ceci dit, ce matin je suis sorti avec mes "Germina" mixtes ( valables en hors traces et traces éventuelles).
Départ derrière l'auberge, dans de bonnes traces de raquettes (une vraie piste damée). Seul regret, qu'ils n'aient pas damé plus large (pour les bâtons) qui enfonçaient sous l'impulsion ( un peu exigeant quand même;smile) puis le barrage, la montée dans le bois et la traversée de celui qui conduit sur la piste du bois du "coin", toujours dans ces bonnes traces dont je profitais bien, ayant eu vendredi mon compte à tracer seul dans 30cm sans "portée"..
A partir de là, les pistes du domaine damées, et comportant une seule trace pour le "classique" dans cet aller-retour (les obligations se perdent)..Il faut dire que le skat est privilégié ce que je comprend vu le peu de skieurs rencontrés dans la trace (ce qui m'amenait néanmoins à en sortir quand un, arrivait en face) et provoquait quelquefois la sortie de ce dernier (je vous en prie, après vous, je n'en ferait rien…smile
Prise en sens inverse avant l'arrivée pour faire un bout hors traces, je revins aux Pradeaux dans la piste raquettes dont je parle en premier.
Vive le "hors traces quand même.smile
Salut les copains des grands espaces.
Je viens de déguster l'article et les photos de Régis aux Supeyres le WE dernier et vous fait part de ma petite sortie d'hier beaucoup plus modeste au sud du col des Pradeaux, mais par contre, bien plus enneigée (une bonne trentaine de CM). Temps capricieux: par moment plein soleil puis brouillard à ne pas voir à 10m.
J'avais l'intention d'aller dans les creux des sources de la Ligonne (qui se jette dans l'Ance près du moulin du Cheix). Très vite j'ai compris que ce serait pour une autre fois dans cette trentaine de CM sans sous couche portante et aucune trace pour prendre un peu de repos..Malgré tout je suis allé tourner jusqu'au Gat et, en prenant des sous bois (moins enneigés qu'à découvert) et de temps en temps ma trace aller, suis revenu à mon point de départ. 
Seule rencontre, un couple de skieurs randonneurs qui avaient un peu profité de ma trace.
Belles photos quand même N75..
Modifié il y a 4 mois
De retour à Ambert vers 16h45 et il commence à neiger..
Ma ballade que je pourrais intituler "dans les traces de Forez" m'a conduit pas loin du haut des "tir-fesses" de Prabouré où j'ai fait demi tour.
J'avais chaussé mes "Germina 50m/m à bords parallèles (biens dans la trace).
Un constat les pistes damées à grand frais étaient inutiles lorsqu'on a la chance d'avoir des traces fraîches et une bonne neige bien glissante et "retenante", tant et si bien que j'ai pu faire un bon tour sans trop peiner.
Je suis revenu par le chemin de la Tuile, le bois que l'on prend pour descendre sur le barrage, puis un bout de la route et le chemin de départ.
Température au départ +3° avec soleil et 0°, 2h30 plus tard avec un ciel bien couvert annonciateur de la neige qui m'a pris à l'arrivée.
Modifié il y a 5 mois
Salut "N75". Désolé de n'avoir pas pu te rencontrer ce WE. Il en reste heureusement d'autres.
Ceci dit, tu as une mémoire d'éléphant car c'est bien de mon toubib qu'il s'agit et qui m'a, ce dimanche matin, laissé en plan au dernier moment ce qui a un peu modifié mes projet.
Hé oui, heureusement, même les "toubibs" sont malades..
Nous nous étions rencontrés (d'après mes archives sportives et sauf erreur, dimanche matin 9 mars 2014.
 Partis en raquettes de "la grosse font" et montés au mont Chouvé à travers bois, nous descendions, par le chemin forestier en direction du col de Chansert, d'où tu venais en skis..
A bientôt.
Samedi après midi un petit tour aux Supeyres: 
Après un essai infructueux dans le bois du grand goulet je suis remonté sur la piste de ce dernier, puis en direction du suc de Pégrol et "navigué" au gré des bons passages sur le plat des Egaux, où je n'étais pas le seul, quelques voiles grimpant dans le ciel bleu. Très bonne neige en choisissant ses passages.
Ensuite, par le bon (en haut en tout cas), chemin qui descend vers "les Chaumettes", mais où je dus déchausser 2 fois en raison de la pente et de pierres un peu masquées. A pieds je fus doublé par 2 coureurs (à pieds) du club d'Ambert que nous rencontrons souvent dans notre salon de thé habituel. La faible couche de neige, assez solide ne semblait pas les gêner outre mesure..
Arrivé sur la piste qui relie les Supeyres à la vallée des Reblats, il me restait à prendre celle ci à gauche pour rejoindre la route, la traverser et finir tranquillement par dessous pour arriver au parking.
Dans l'ensemble, malgré la faible couche, et en choisissant ses passages une petite sortie agréable et par beau temps..
Ce dimanche matin direction les Pradeaux suite à la défection (tardive) d'un ami (souffrant) que je devais accompagner en raquettes, donc, direction les Pradeaux avec les Salomon rando pour changer d'hier où j'avais mes Germina plus étroits.
Le départ des pistes bien entendu fermées faute de neige suffisante (2 m/m sont tombés en plus ce matin), passage derrière le garage de l'engin, le long, au plus près, du barrage, je remontais la combe à Marcel jusqu'au suc de Montchaud, fis le tour de la petite plantation et redescendis tout simplement, sans difficulté par la route forestière.
Bonne neige malgré la faible quantité.
Vivement de vraies  chutes et non du saupoudrage…
Pendant ce temps les copains avaient dû replier le bivouac et revenir par ?  peut-être les Reblats ?
Belles photos de Benbois.
 j'étais après midi aux Supeyres…La couche n'est pas énorme ( 5à10 CM), mais bonne en skis de rando. Couche solide avec 2-3cm de poudreuse dessus..neige bien glissante.
Parti sur la croix de Pialoux j'ai navigué en hors traces pour aller "tourner" sous le suc de Montchaud, puis contourner la petite plantation et prendre la piste en direction du pont de la Fayolle. J'ai vu des restants de nos traces de dimanche matin (avec Forez) comme quoi la couche n'est pas énorme mais contrairement à dimanche, le gel a bien arrangé les choses.et on passe sans difficulté.
De là, et comme ça glissait bien, j'ai "enquillé" la route de Prabouré, puis l'ai laissée pour monter par les "4 rochers", puis le "gros rocher", le haut des téléskis de Prabouré qu'il m'a fallu contourner car ils ont remonté le départ, ce que j'ignorais, enfin j'ai longé la grande plantation coté Est (enfin à l'abri du vent d'ouest) pour "plonger" sur le col, non sans avoir aperçu sur le plateau des égaux une voile naviguer (peut-être Jacou??).
Bonne sortie bien agréable de par le beau temps et une température de 6 à 7°, sauf à l'ombre, mais qui n'enlevait pas la glisse pour autant.
Salut j.c. serais ce les creux de la pigne que mon frère Georges et moi avons baptisé "la petite laponie" depuis longtemps ? (Il s'agit de la photo envoyée par bambois…smile
Modifié il y a 6 mois
Bien vu le message de Régis.
Bonne idée que ce rendez vous aux Supeyres.
En ce qui me concerne je suis d'accord mais pour des raisons de santé de mon épouse je ne peux m'engager fermement. 
J'aviserai le moment venu et le tiendrai au courant de mes possibilités.