Tous les messages créés par gatesquiro

http://www.lemontlozere.com/infos-pratiques/webcam.html : web cam de Finiel (Le bleymard)

bonjour,
je crois que plus que la technique et le matériel c'est l'état d'esprit qui différencie le SRA et le SRN. En SRN on recherche plus le côté ballade nature et en SRA on privilégie plus le côté sportif (et plaisir de la descente). Bien sûr il y a des skieurs "nature également en SRA, (mais ils ne connaissent pas le SRN…smile. En terme de matériel le poids est maintenant plus faible pour le SRA (sauf bas de gamme). La différence est énorme en terme de prix : il faut compter 3 fois plus cher que pour le SRN.
En terme technique on peut passer partout en SRN. Personnellement j'ai pratiqué longtemps dans les Pyrénées dans les même rando que les alpins sans avoir un niveau excellent de télémark et avec un matériel basique  : j'ai adapté des couteaux (sinon ce n'est pas possible) et j'ai des combines pour passer partout (quand la pente est très forte garder les peaux de phoque pour ce ralentir, faire des glissades en s quand les virages sont délicats…smile De plus j'ai remarqué que je prenais les rando souvent à l'envers des alpins (la descente avec les pentes les moins fortes).
Il faut quand même reconnaître que quand la neige est vraiment pourrie (trop dure, trop dégelé…smile on galère pas mal, mais pour moi ce qui compte c'est d'avoir un moyen de déplacement pour la montagne léger et pas cher et non pas faire de la glisse (même si quand cela est possible je ne suis pas le dernier à en profiter).

bonjour,

j'ai utilisé ce système pendant une quinzaine d'années avec des fixations 75 mm.
Après qu'elles m'aient lâché (achetés en 1970 par le précédent proprio…smile, j'ai monté des 7TM, donc je ne peux pas montrer de photos. De toute façon il n'y a rien de plus simple : deux vis à chaque ski permettant de coincer le couteau le plus près de la fixation.
Jamais eut de problème, malgré l'aspect rudimentaire (si on ne compte pas la fois où un couteau m'a échappé au moment de le mettre presque au sommet du Cabaliros… tiens un idée d'itinéraire).

Pour les fix 7TM, les vis n'étaient pas au bon endroit, donc je les ai supprimées. Et comme mes Crispi m'ont également abandonné, j'ai arrêté la SRN jusqu'à cette année. Je vais tester un système pour fixer de petits couteaux prochainement et vous tiendrai au courant.

amistats
Modifié il y a 6 ans
bonjour,

petite rando dimanche au dessus de Ste marie de Campan :

départ du Sarrat de Gaye (1231 m) lieu dit hount de Braou avec les peau de phoque. Condition de neige pourri : alternance de neige tollée, crouteuse ou molle.
Montée par les traverses negres pour rejoindre la crête, la bèque (petit sommet à 1720 m), puis le plaa de las penes (1910) pour trouver un versant est avec des conditions de neige pas trop vilaines. Passage par les Esclozes et retour voiture avec beaucoup de conversions et peu de virages…
Mais une troupe d'isards, des merles à plastrons…
La boucle en 3 h avec un rythme pépère.
Modifié il y a 6 ans
Bonsoir,

j'aimerais bien savoir si cette "école du ski " italienne existe toujours ?

Comme dit Robert, il faut être bon et ne pas avoir peur de mettre les ski dans la pente. Les italiens rajoute en plus le style !
Je reste espanté par la séquence de godille !

Demain j'essaye,..
Enfin, pour le moment je me contente d'aller d'un point A à un point B et c'est déjà pas mal. Le SRN n'est pas forcément fun (surtout dans les Pyrénées), mais un moyen de locomotion en montagne l'hiver, rapide et pratique.

Modifié il y a 6 ans
Bonjour,

randonneur dans les Pyrénées (64 et 65), je suis souvent confronté à des versants de neige dure et fortes pentes. J'ai donc adapté des couteaux pour mes skis en rajoutant deux vis permettant de les ajouter. Ces derniers sont bloqués par l'avant du pied (il faut donc déchausser pour les installe).
Pour les fixations NNNBC…, je n'ai pas d'idée, mais cela existe peut-être.

Ronan
Modifié il y a 6 ans