Tous les messages créés par snowolf

BlackCrows Rocca Freebird ( 76 patin)  avec T4: très bon choix. idéal et polyvalent sur piste ,hors piste, rando en profil alpin
(pas d’écailles pour une meilleur glisse)
J'ai le mème programme avec comme fix, la Targa ascent G3
et avec les godillots ,des Eon pour balader en nordique
 
plus de 70 au patin avec des godillots souple ,c'est galère sur neige dure (mais pas avec des <65)
a mon avis le meilleur ski polyvalent pour cette chaussure sera le madshus eon
pas trop large pour avoir une bonne prise de carre sur neige dure et suffisant en poudreuse
belle imagerie de alain mais il a le buste tout raide
étant toujours dans la transe du télémark malgré l'hiver pourri en Auvergne.
Faut pas lâcher l'affaire et garder la cuisse. J'ai une technique a partager.
Hier, il est tombé 10cm de fraiche, dans la nuit, sur la glace du massif de Sancy (Le lendemain, dans la nuit, elle étais gorgée d'eau, la Lose)
Mais le jour mème elle étais très bonne. N'y pouvant plus , j'ai pris un forfait journée a Super Besse ( l'une des station la plus rude de France, par la gangue de glace qui l'enrobe fréquemment)
Des fois il fait beau, mais pas là
Quand le brouillard permettais de voir un peu, c'etais un régal de traverser les plaques de glaces, et d'aller poser une fente, (et non une fiente), dans la flaque de poudre.
Du coup ça oblige a godiller comme sur une piste de bosse, mais en plus facile , vu que c'est assez plat.
Du coup j'ai vérifié que le buste fait vraiment balancier comme dans la marche bras ballants ( accentué en marche nordique) ou les épaules tournent a l'opposé du déhanché du basin. L'épaule opposée va chercher le ski aval . Les bras envoie le mouvement.
Très intéressant à travailler a l'alpenstock quand on dirige le bâton vers l'aval
Et tout deviens très fluide comme un serpent.
Le télémark c'est de la marchlite nordique!
test avec T4(un peu basse) et k2 télémark 105/65/90 185cm ( très rapide, stable et coupant sur le dur mais pas assez large en poudreuse pour mon niveau)
Ces pas de la rando mais ça permet d'affiner ,quand c'est impraticable hors piste
Commencer la godille après plusieurs années d'apprentissage, ça fait plaisir. Il me reste encore du chemin avant de descendre un champs de bosse correctement, mais je crois avoir compris quelque chose.
 A vous les experts ,on veux des tuyaux
exactement , mais avec la diversité de matos et de profils , le choix n'est pas simple.
et puis je suis peut être frustré de skier en neige lourde, au moi de janvier.
Vivement la poudre pour que les voilé retrouve leur gloire!

un sujet qui emmène le ski de randonnée nordique a ça limite
Dans les neiges de printemps trop chaudes, la présence d'écailles, freinent brutalement la descente .
Il faut être réactif pour ne pas piquer du nez , ce qui est la chute la pire pour les cervicales!
Faisant quelquefois de la piste, c'est assez pénalisant sur les parties plates ou il faut ramer pour avancer, quand les copains en ski lisses, passent pleine balle.
Du coup quand je sort du domaine nordique ,pour rechercher la pente ( Sancy, Cantal) , je reprends bien volontiers mes télémark/peaux pour profiter beaucoup mieux de la glisse.
Peut être une solution serais de farter les écailles. Histoire de rependre des hydrocarbures dans la montagne
Je suis aussi limite dans mes T4, qui ne sont pas assez rigides pour une journée complète de télémark ( le pied y est très sollicité par manque de maintien tibial) Je vais essayer les Garmont Kenai prochainement.

En espérant que cette pluie se cristallise


La Traversée des Pyrénées à Ski - YouTube
en c'est temps de débâcle, voilà de beaux et braves skieurs
ça a l'air sport la descente aux Reblats
pourquoi pas rester plus haut vers la croix du Fossat si le temps le permet?