Tous les messages créés par Mikael

Deux petites photos de la cabane de l'Alpette afin de comparer la différence d'enneigement entre cette année et l'année dernière à la même époque. La première date du 11 avril 2012 et la seconde du 10 avril 2013.

Du ski en mai en Chartreuse ?
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Et voici la vidéo de la sortie :

<iframe src="http://player.vimeo.com/video/63800244?title=0&byline=0&portrait=0" width="500" height="281" frameborder="0" webkitAllowFullScreen mozallowfullscreen allowFullScreen></iframe>

0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Petite sortie collective aujourd'hui sur les Hauts plateaux, au départ de La Plagne direction la Croix de l'Alpe, en aller-retour. Une classique.

Niveau neige : enneigement continu (sauf quelques passages au tout début) de la Plagne au col de l'Alpette (ça passe en marche d'approche sans raquette ni crampon). Sur les Hauts plateaux, une dizaine de neige fraîche le matin qui devient de plus en plus collante et lourde au fil de la journée, plus ou moins soufflée selon l'exposition, sur un fond dur et transformé.

Bref, une neige bien moins agréable à skier en descente que de la soupe de printemps. En montée, rien à redire, on se croirait en janvier. Sinon, il y a encore une quantité impressionnante de neige là-haut pour un 10 avril.

Niveau météo : éclaircie et température printanière jusqu'à 13h, puis le ciel se couvre et apparition d'un petit brouillard accompagné d'un peu de vent frais, avant que de nouvelles éclaircies.

Vidéo à venir…
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Sortie aujourd'hui avec Geoff au col de l'Arclusaz au départ du premier parking du vallon de Bellevaux. Enneigement continu à partir de 1100m environ, marche d'approche jusqu'au Prés d'Arclusaz.

Niveau météo : brouillard (peu de visibilité, juste de quoi de voir les nombreuses coulées des sommets environnants) et température printanière avec la réverbération du soleil. On a pas vu les éclaircies annoncées par Météo France…

Niveau neige : neige transformée de printemps avec un léger regel le matin, puis ça fond au fil de la journée. Bonne glisse en descente en virage télémark dans une quinzaine de centimètres de neige humide lourde (une bonne soupe). Question quantité, il y a encore de quoi faire là-haut pendant un petit moment encore.

Dans la combe de l'Arclusaz, on a croisé pas mal de raquettistes et de randonneurs alpins, ainsi que deux autres randonneurs nordiques qui étaient montés depuis le parking des Arolles. Des discussions sympas.

Bref, un secteur où il va falloir revenir, avec des pentes bien sympas pour le télémark, juste ce qu'il faut :-)
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Telemark73 a écrit :
Juste une petite coquille, sinon ça donne envie !

"Elles reprennent plus technologies déjà développées par Rossignol pour ces chaussures XIUM de ski de fond."

Merci, c'est corrigé :-)
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Excellente nouvelle :-)
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Pour avoir testé ces dernières semaines les BCX12 et les Svartisens avec des Epoch sans câble sur le même secteur et dans les mêmes conditions de neige, je peux apporter quelques éléments nouveaux sur les avantages/inconvénients de chacune.

En neige poudreuse, légère ou fraîche (domaine alpin de SVG), pas de différence ressentie en terme de maintien latéral. Avantage à la BCX12 pour le sentiment de légèreté et de souplesse procuré.

En neige humide et transformée : soupe de printemps (domaine alpin des Aillons), grosse difficulté pour tourner avec les BCX12 où la chaussure sort complètement de l'axe du ski alors qu'avec les Svartisens ça tourne beaucoup plus facilement. Avantage aux Svartisens pour son maintien latéral.

Attention, il faut prendre en considération mon niveau technique en descente télémark qui est loin d'être celui d'un très bon skieur.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Petite sortie aujourd'hui aux Aillons : Le Penon, Col du Lindar, Col de la Sciaz, Mont Pelat, descente par les pistes d'alpin et retour au Penon. La neige n'a plus rien à voir avec celle de lundi : bien gelée en surface le matin et à partir de midi dans les secteurs exposées de la bonne neige (soupe) de printemps. En quantité, il y a toujours de quoi faire.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Régis Cahn a écrit :
Excellent !
Merci Mikael pour cette sortie et se beau montage. Je l'ai d'ailleurs propulsé sur la page d'accueil en "Vidéo Star" et partagé sur les très bons réseaux sociaux.

Tu as bien fait, c'est fait pour :-)

Sinon, petite sortie dimanche et lundi dans le secteur du Nivolet / Sire où le domaine alpin de SGR est fermé. Excellente condition avec les récentes chutes de neige, 15-20 cm de neige fraîche le dimanche qui s'est tassée dans la nuit pour donner une excellente poudre légère pleine de cristaux de 5-10 cm ce matin. Excellente glisse, notamment en descente. On se croirait en plein mois de janvier. Que du bon !
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
C'est que ça ne rigole pas, vous vous enflammez quand même très vite pour pas grand chose !

Je vient de lire l'intégralité de la discussion et à aucun moment, grandsteak ne s'est plaint de la qualité du SAV du revendeur, du fabricant et de Vibram… La démarche est simplement d'échanger sur le matos de SRN, et plus particulièrement ici de savoir si d'autres personnes ont rencontré le même problème afin de chercher à en identifier les causes et infine à améliorer le matos de SRN… ce qui je pense un peu l'objectif d'un forum de pratiquants, non ?

J'en profiter pour signaler ici un problème également rencontré avec la semelle Vibram d'une Crispi Svartisen en taille 37… dont la réparation, je le précise afin d'éviter toute polémique, a été très rapidement prise en charge par le revendeur et le fabricant, rien à redire là-dessus. En effet, après quatre sorties, le bloc semelle Vibram se décollait, cf photo ci-dessous.

A la prise en charge, le cordonnier a titré sur la semelle (par le devant) qui s'est immédiatement décollée de la partie "chausson" de la chaussure. En apparence, le recollage semble avoir fait souffrir la chaussure (légère déformation du caoutchouc à la hauteur du pare-pierre) mais pour le moment ça tient après trois sorties.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans