Tous les messages créés par Mikael

Après une dizaine de sorties avec les BCX12 dont la dernière samedi, j'ai ressorti les Svartisen dimanche pour "tester" et "comparer" les différences.

Niveau confort, on sent vraiment la différence entre les deux dès qu'on les a dans les pieds. Pour moi, les Svartisen sont moins confortables et ne procurent pas les sensations de légèreté, de souplesse et de précision de la BCX12 (les Svartisen font plus "bourrin" et l'on ressent moins les appuis)… ces sensations étant renforcées par la différence entre les systèmes de serrage, plus fin sur la BCX12. En même temps, on a l'impression d'avoir le pied plus tenu avec les Svartisen qui sont un peu moins souple à l'avant et moins agréables que les BCX12 en déroulé de pied sur terrain plat et en montée (excepté cela, les deux paires sont aussi efficaces l'une que l'autre). Je dirais que ces sensations viennent de la rigidité arrière plus importante des Svartisen (ça "plaque plus derrière"smile. En descente, cette dernière procure aux Svartisen un côté plus rassurant pour la conduite des skis et donne l'impression d'un meilleur contrôle dans la conduite des skis qu'avec les BCX12.

Cette fois-ci, c'est encore plus subjectif que le premier retour sur les BCX12 et je sais pas si ça permet d'y voir plus clair. Pour avoir un comparatif qui tient la route, il faudrait tester "en même temps" les deux paires sur un même parcours… voir même avoir un protocole de test ;-)
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Alors c'était comment le Lindar ?

Sinon, petite sortie ce matin au départ des Déserts direction le Mont Peney (parcours ici). Neige toujours excellente, 5 à 30 dm de fraîche en fonction des secteurs (dont 5 cm environ tombée dans la nuit si j'en crois les traces de raquettistes partiellement recouverte vers la Doriaz).

Tout aussi agréable à skier que la veille, génial dans la descente aussi bien pour la partie en sous-bois que dans les prés où c'était un vrai régal (c'est ce qui explique les zig-zag sur le parcours).

Niveau météo, départ dans le brouillard qui disparaît lors de l'entrée en sous-bois où quelques quelques flocons font leur apparition… puis le soleil commence à pointer le bout de son nez au sommet du Mont Peney et enfin éclaircies avec brouillard / brume par intermittence sur le retour.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Petite sortie cet après-mdi à Aillon-le-Jeune sur le parcours décrit ci-dessus par geoff : Le Penon -> col du Lindar -> col du Pré Tour -> le Penon (parcours ici). Neige exceptionnelle également, 5 à 35 cm de fraîche en fonction des secteurs (dans le descente de la ferme de Morbier à Le Penon, nécessité de déchausser par endroit, les skis touchent les cailloux). Sinon super agréable à skier (seul petit bémol du Penon au col du Lindar, passage de 4x4 sur la route forestière), avec de bonnes conditions météos.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Voici un petit retour / test ultra subjectif des chaussures BCX-12 de chez Rossignols (voir la fiche de présentation du fabricant). Elles ont été utilisés avec des Epochs (Madshus) et des Rangers (Sporten). J'aurais tendances à les comparer aux Svartisen que j'utilise habituellement. Comme ces dernières, elles sont en norme 75.




A la première apparence, les BCX-12 apparaissent comme un produit à la finition très aboutie et visuellement plutôt classe. Elles reprennent pas mal de petits trucs / technologies déjà développés par Rossignol pour ces chaussures XIUM de ski de fond. A noter qu'elles sont fabriquées en Chine et qu'il est possible de s'en procurer auprès de revendeurs Rossignol, si ces derniers sont un peu motivé pour vous en avoir une paire. Leur prix public est de 249 euro.




Niveau confort, les BCX-12 sont très agréable à porter dès la première sortie, pas besoin qu'elles se fassent au pied. On est immédiatement à l'aise dedans, et ce dès le premier déroulé. Le chausson est très confortable et rappelle plus les sensations de légèreté et de souplesse d'une chaussure de ski de fond que d'une chausse de randonnée (je dis cela par rapport aux Svartisen notamment). Niveau taille, cela chausse plutôt étroit, comme d'habitude chez Rossignol.




On retrouve le même système de laçage que sur les chaussure XIUM de Rossignol. Ce dernier a l'avantage d'être très précis. il permet de serrer rapidement et très bien le pied sans s'encombrer des boucles et des nœud de lacets. A noter par contre que ce laçage s'arrête sur le dessus du pied à la hauteur de la cheville.




Les BCX-12 disposent d'un couvre-lacets qui semble de bonne facture. Aucun problème d'étanchéité à signaler pour le moment.




Elles disposent également d'un système de serrage de la mini guêtre situé au dessus de la chaussure. Plutôt pratique, et pas gênant en cas d'utilisation avec un pantalon de ski de rando.




Deux boucles à cliquet viennent compléter les serrage des pieds. Là encore le même que l'on retrouve sur les chaussures XIUM (pression sur poussoir pour desserrer et système de cliquet pour serrer). A l'apparence, toute cela semble très solide (il l'est également à l'usage si j'en crois celui installé sur mes chaussures de skating) et est très pratique à l'usage si l'on veut régler le serrage en cours de randonnée, même avec des gants légers.




Petit plus, une petite couche de caoutchouc sur le système de serrage qui évite les pressions sur la chaussure en cas de fort serrage… petit moins, il a tendance à se déchirer légèrement au niveau du point d'accroche avec la chaussure après seulement quelques sorties.




Les BCX-12 disposent également d'un pare-pierre sur l'avant de la chaussure.




Elles ont également des semelles Vibram qui permettent des marches d'approches aussi confortables qu'avec les Savartisen.




L'avant de la chaussure est très souple, ce qui rend le déroulé du pied en pas alternatif facile et très agréable. Il y a une vrai sensation de légèreté à l'usage (on se rapproche vraiment du ski de fond je trouve).




En descente, la tenue de la cheville est assurée par un renfort articulé, là encore le même que l'on retrouve sur les chaussures XIUM. Il procure une impression de maintien important de la cheville tout en ayant le pied dans une chaussure moins rigide, assez différent donc niveau sensation qu'avec les Svartisen.




En pratique, la rigidité de la torsion est en bonne pour conduire les skis en virage télémark dans la neige fraîche. N'ayant pas encore utilisés ces chaussures sur des terrains plus alpins, il est encore difficile de dire si les BCX-12 sont aussi performantes que les Svartisens. La sensation de légèreté évoquée précédemment laisse penser à priori que ça ne sera pas trop le cas…

A suivre donc…

0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Petite sortie hier dans le secteur du Golet de Doucy. De Mont Derrière (Bellecombe-en-Bauges) au parking du reposoir, portage obligatoire (c'est tout vert, on se croirait au printemps). Ensuite neige dure ou neige transformée et croûtée en surface, pas super agréable à skier… surtout en descente où une bonne partie du secteur a déjà été pas mal labouré par les raquettistes et les randonneurs alpins de retour de la Dent des portes et du Trelod. Bref, vivement la neige fraîche de la fin de semaine.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Samedi dernier, tout le versant sud pour monter à la Cochette était désastreux.

J'imagine bien vu que ce matin dans le secteur y avait des touffes d'herbes qui sortaient de la neige. D'ailleurs, le vent a quasiment déjà tout soufflé sur la bute entre La Cula et le Chalet Bernet, juste avant de basculer sur le Col de la Cochette.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Petit sortie ce matin au départ du Revard, direction la Source du Sierroz puis la Croix des Bergers par les Chalets Gralette et Le Molard (on suit l'itinéraire raquette)… ensuite descente par Pré Pénevet, Pré Verdet et Pré Bognard, puis direction le refuge de la Plate et la Cula… descente par le Chalet des Turres et les Chalets Mermet et enfin retour au point de départ par le Chalet de la Clusaz et les Chalets de Crolles (parcours ici).

Ciel bleu et soleil avec quelques épisodes nuageux le matin, brouillard et nuage s'accrochant sur les sommets en début d'après-midi. 10 à 20 cm de neige fraîche tombée la veille sur un fond dur (sauf quelques petites secteurs en sous-bois au soleil où les cailloux ne sont pas loin). Excellent à skier, surtout en descente.

A noter (c'est la première fois que je le vois) que l'itinéraire de randonnée nordique de Savoie Grand Revard au départ du Refuge de la Plate et en direction du Refuge de Creux Lachat est jalonné.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Petite sortie ce matin au départ de La Féclaz, direction la Croix du Nivolet puis le Chalet du Sire par le sentier de raquette (prévoir des peaux et/ou de bonnes écailles, ça passe tout seul avec des épochs et un skieur habitué), descente ensuite par la piste d'alpin jusqu'au Sire, et retour par la route enneigée puis à nouveau par les pistes de ski alpin pour revenir au départ (parcours ici).

Ciel couvert toute la matinée et premières gouttes de pluie/neige vers 13h. 10-15 cm de neige fraîche humide sur un fond plus ou moins dure (par endroit à 1500m et moyennant un bon transfert du poids du skieur le bâton d'1m30 s'enfonce en intégralité).
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 5 ans
Petite sortie cet après-midi au départ de Montagny / Arith, direction le secteur du Mariet (parcours ici). Ciel bleu et soleil, et vue magnifique sur les sommets des Bauges.

40 à 50 cm de neige fraîche légèrement transformée en surface, sur un fond assez dur. Tout le secteur est tracé par les raquettistes présents en nombre, donc ça glisse tout seul. Neige très agréable à skier, un vrai plaisir dès que la pente s'accentue et qu'on prend par les prés.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 6 ans
Petite sortie ce matin au départ de la Féclaz direction le plateau sud, puis le secteur de Painpalais et ses bosses (parcours ici). Eclaircies éparses au fil de la journée, pas de brouillard mais du soleil, les sommets sont restés très pris dans les nuages (je dirais à partie de 1 600 - 1 700m).

20 à 30 cm fraîche (parfois 40 à 50 cm dans les bois) très légère sur fond assez dur. Aucune trace aperçue dans le secteur, donc j'en déduis par rapport au retour d'hier de Grandsteak que c'est ce qui a dû tombé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Sinon neige très agréable à skier (un peu lourde à tracer à la longue quand même), et effectivement ça tournait tout seul en descente, un vrai plaisir, dommage qu'il n'y avait pas trop de pente dans le secteur… et surtout dommage que la séance de rattrapage à Plainpalais ait été impossible, ils étaient en train de damer les pistes d'alpin.



0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 6 ans