Tous les messages créés par Mikael

Ce sont des skis relativement étroit, donc ça risque d'être moins bien adapté à ta pratique. Pour comparer par rapport à des skis plus larges, donc plus polyvalent et plus adaptés à la descente, j'ai posté sur le forum il y a quelques semaines des photos des Rangers (1,80) et des Epoch (1,65) côte à côte… c'est vraiment pas les mêmes skis !
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 8 ans
Je me suis amusé à lire les retours d'expériences des voile vector BC sur les forums US et ils sont tous enthousiastes. En gros, comme l'a fait remarquer Régis, il ressort des commentaires que ces skis se situent à la limite du ski de rando nordique, du telemark et du ski de rando alpin, les gens ayant bien du mal à le classer dans l'une ou l'autre des pratiques, même une fois testée. En même temps, ils expliquent que c'est justement cela, cette polyvalence (c'est pas le terme qu'ils utilisent en Anglais, mais c'est comme ça que je le comprend) qui leur a fait acheter ce ski. Les gens le comparent souvent au Rossignol BC 125 (non commercialisé en France, mais qu'on peut voir comparé aux Epoch, Annum et S-Bound ici : http://www.backcountrymagazine.com/index.php?option=com_content&task=view&id=577&Itemid=54) en terme de pratiques, tout en le jugeant bien plus efficace. Pour beaucoup, c'est le meilleur ski qu'ils ont eu dans les pieds. Quelques retours d'expériences confirment ce que dit Sancho, à savoir que ces skis sont très efficace pour la montée malgré le fait qu'ils soient courts et larges. Niveau descente, les gens semblent unanimes sur le fait qu'il est excellent en poudreuse, léger et facile à skier. Par contre, il semblerait qu'il soit moins agile et qu'il ait tendance à flotter sur une neige dure. Certains regrettent également qu'il n'existe pas de skis plus long que 1,80m car il apparaît pour des grands gabarits et/ou un peu lourd le 1,80m est un peu léger. Sinon le prix élevé de ces skis ne semblent pas effrayés les US, en tout cas ils ne le disent pas.

Bref, cela donne bien envie tout ça :-D
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 8 ans
Chez Télémark Pyrénées, ils liquident également à moitié prix quelques paires de SRN, notamment des skis Sporten comme le Forester (voir le test de Régis) ou le Ranger au ligne de côté un peu plus large (ça reste des skis long et étroits, cf photos par rapport à une paire d'Epoch de chez Madshus)… monté avec des fixes norme 75mm (voilé), tu t'en tire à 136 euro la paire.

0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 8 ans
Tout à fait d'accord avec toi Robert o^k

Je donnais juste cet exemple à titre informatif par rapport au fillon marketing du SRN et à l'absurdité de sa mise en oeuvre à SGR par rapport à la pratique effective du RSN… et effectivement il y a de bien meilleur coin dans les Bauges pour faire du SRN loin du domaine de SGR 8-)

Sinon, quand tu dis que l'élevage des fondeurs a remplacé l'élevage des bovins, on n'en a jamais été aussi proche, maintenant qu'ils veulent généraliser et rendre obligatoire l'informatisation des cartes d'accès au domaine… comme pour les vaches, un code barre-indivudel par skieur de fond !


0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 8 ans
N_75 a écrit :
Pour faire suite au message de Mickael: si Savoie-Grand Revard trace une piste à la moto-neige comme dans les années 70/80 et la font payer au tarif des années 2010, il ne faut pas être surpris qu'il n'y ait personne qui l'emprunte. Moi j'appelle çà de l'escroquerie et ce n'est pas de cette manière que les gens vont venir.

Tout à fait d'accord !

Robert a écrit :
D'accord pour cette analyse : ils savent parfaitement qu'il
y a un marché . En plus, ils doivent se sentir un peu merdeux dans la mesure ou leurs pistes sont tellement nombreuses qu'elles bloquent patiquement l'accès aux espaces naturels , accès qui selon la loi doit rester libre
et gratuit . Dernier point : ils sont en faute également au regard de la loi en percevant une redevance pour cette piste : Si elle est balisée ET dammée et accompagnée d'équipement , alors oui , ils peuvent la réserver a la
pratique du ski de fond,et la loi autorise la redevance . Par contre , si elle est simplement balisée et NON Dammée ( le simple passage d'une moto-neige n'est pas un dammage , pas plus que le passage régulier des skieurs ) alors là, non . Ils n'ont pas le droit de taxer le passage .

Mais dans la pratique ça fonctionne pas trop comme ça à Savoie Grand Revard, même en SRN. L'hiver dernier, j'ai fait le test au départ du foyer de ski de fond de Saint-François-de-Sales et ça n'a pas manqué : au point de contrôlé le pisteur m'a demandé mon badge d'accès. J'ai bien eu beau lui expliquer que j'empruntai bien malgré moi une partie du domaine pour aller du côté de Creux Lachat en SRN n'ayant pas le choix vu que le domaine nordique squatte tout le secteur… et il m'a répondu que ce n'était pas la question, que vu que j'empruntai une partie des pistes je devais m'acquitter de la redevance pour y accéder ou alors qu'il fallait que je parte d'un autre endroit si je ne voulais pas payer. Finalement, j'ai sorti mon abo annuel de fond et j'ai pu y aller. Après, au-delà de ce test, ça vaudrait le coup de leur demander leur position officielle sur le sujet, mais je crains bien que ce soit la même.

N_75 a écrit :
A oui ! Et si des professionnels du ski nous lisent, çà serait bien qu'ils nous apportent leur vision; je pense aux loueurs qui pour moi sont le maillon principal de la chaîne

La prochaine fois que je croise au cours de l'été le loueur de la feclaz qui a tenté de louer du SRN y a quelques années (cf un de mes messages précédents), je lui en toucherait deux mots pour avoir son avis sur le sujet.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 8 ans
Effectivement, je pense que le fait de pouvoir trouver du matériel adapté facilement à louer, ce qui n'est par exemple pas en Savoie, donnerait déjà un sacré de pouce. Autour de moi, j'ai réussi à convaincre plusieurs personnes, des skieurs déjà (soit de fond, soit de télémark ou de rando alpine), d'essayer le SRN et de son intérêt (d'ailleurs c'est drôle de voir que pour chacun en fonction de leur pratique existante, ce n'est pas le même blocage et/ou le même facteur déclenchant)… et à chaque fois ils sont partant pour essayer, mais le hic c'est que quand tu leurs dis qu'il faut acheter le matos, ils ne sont pas prêt à le faire avant d'avoir découvert la pratique et faire 100 ou 150 bornes pour trouver un loueur, c'est mort aussi. Bref, cela n'aide franchement pas à son développement.

Ensuite, sur le ski de fond, je suis pas convaincu qu'il soit le moteur du développement du SRN, dans le sens où la pratique n'est pas du tout la même (je parle pour le skating qui est la pratique de la quasi-totalité des fondeurs sur les domaines nordiques une fois enlevé les retraités et les écoles), sauf peut-être pour les gens qui veulent se reconvertir à la recherche d'autres sensations. Je dis ça car je suis venu au SRN en étant préalablement un pratiquant régulier du skating (mais de moins en moins intéressé par cette pratique à mesure de la pratique du SRN) et le rapport à la montagne n'est pas du tout le même je trouve.

Sinon, je ne sais pas si propre uniquement à Savoie Grand Revard, mais depuis peu, il trace (en gros à chaque chute de neige) chaque hiver une piste nordique classique sauvage à la moto-neige (accès payant comme le reste du domaine) où je n'y vois pas quasiment jamais personne (en même temps, perso je ne vois pas trop l'intérêt d'un tel truc)… même je me dis que s'ils font ça, c'est qu'ils doivent sentir qu'il y a un "marché" à capter sur cette pratique nordique (se rapprochant plus du SRN que du skating), non ?
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 8 ans
Pour rebondir sur les loueurs, il y a deux ans (peut-être trois) un loueur à la Feclaz, dans les Bauges, c'était équipé d'un parc de locations de ski de randonnée nordique (BC 70 avec des chaussures alpina)… et ça n'a tellement pas fonctionné (il les louait quasiment jamais) qu'il a revendu tout son matos à la fin de la saison !
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 9 ans
[Modération] Le titre initial du sujet débuté par Mikael était "Nouvelle chaussure Rossignol 2012-2013", mais la conversation a basculé sur les freins et les possibilités du développement de la pratique du ski de randonnée nordique qui est aussi lié à l'offre de matériel[Modération]



En me baladant sur le site de Rossignol, je viens de m'apercevoir de l'apparition d'un nouveau modèle de chaussure norme 75 pour l'hiver 2012-2013, la BC X 12, apparemment la remplaçante de la BC X 11. C'est par ici : http://www.rossignol.com/FR/FR/bc-x-12_RI2WA91_product_nordic-men-boots-outdoor.html

Pour le moment, pas trop d'infos sur leur site… restera à voir en action cet hiver ce qu'elle vaut par rapport au Cripsi smile
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 9 ans
Vendredi 20 avril 2012.

Itinéraire :
Au départ du Foyer de ski de fond de Saint-François-de-Sales (1305m), le domaine nordique de Savoie Grand Revard étant fermé, tout le secteur est sauvage. Voir l'itinéraire réalisé ci-dessous :



Avis : Le secteur vallonné est idéal pour découvrir la rando nordique et s'exercer au pas de télémark dans les pentes pas trop raides

Conditions : 15 à 30 cm de neige fraîche, digne d'un mois de décembre avec une température de printemps. Vraiment très agréable à skier, sensation très différente de la neige de printemps de ces dernières semaines. Attention, ça fond très vite.

0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 9 ans
Mardi 10 avril 2012

Itinéraire : Au départ de La Plagne (1100m), direction le col de l'Alpette (1540m), le habert Saint-Vincent (1667m) et la Croix de l'Alpe (1821m). Voir l'itinéraire sur "La Plagne - La Croix de l'Alpe"

Avis : Les hauts plateaux sont aujourd'hui aussi magnifiques, secteur idéal pour la rando nordique.

Conditions : Portage pour accéder à la cabane de l'Alpette, en contre-bas du col de l'Alpette (45 minutes). Ensuite neige de printemps très agréable à skier sur tout l'itinéraire (entre 10h et 13h), seul quelque passage de neige glacée avec des épines de sapin en sous bois (quelques mètres à chaque fois). Pas besoin de déchausser.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 9 ans