Tous les messages créés par nikolast

tenere42
Nico,
Une astuce afin d'éviter ou du moins de diminuer la condensation sous la tente est  de laisser entre ouverte les aérations ( si tu en as) ou l'ouverture de la toile vers l'abside.
Pascal
Ouep! Je comptais bien dormir les fenêtres ouvertes 😀 merci du conseil et pour ton intérêt👍
resclause
Nikolast,
Le sursac, c'est quand on n'a pas de tente. Dans ce cas, même imper-respirant, tu condenseras. Les membranes genre Gore-tex ne sont plus efficaces quand elles sont trop loin du corps. La pression de la vapeur d'eau n'est pas suffisante, ça condense sur la paroi intérieure. C'est bien mieux de condenser sur la tente intérieure, qu'il suffit de secouer ou de brosser pour se débarrasser du givre. En revanche un "liner" (sac à viande) en polaire est agréable à l'intérieur du duvet. Le plus important : ne pas respirer dans le sac mais en dehors (je sais c'est pas facile) pour ėviter une collerette de givre. D'accord avec Tenere42 sur le matelas. Erik Normak, qui vit dans le nord de la Suède, ne lėsine pas sur l'isolation  : https://youtu.be/6DPOTPznKmk
Je note je note je note! Merci bien, ça m'éclaire un peu plus… finalement ça simplifie les choses, je m'inquiétais un peu de ce phénomène de condensation et je craignais l'humidification du sac, mais comme tu le soulignes, sous tente, ce sera moins contraignant et plus facile à gérer.
Et oui effectivement, respirer en dehors du sac c'est mieux😊… ça me rappelle des souvenirs tiens…
tenere42
il convient d'en prendre un efficace car on se refroidit vite si on est mal isolé du sol.
Salut Pascal!
Oui, j'ai ce qu'il faut de ce côté là smile
Merci pour ta réponse en tout cas, je lis tellement de choses…qui se contredisent même, ce n'est pas évident de se rendre compte. De ce que j'ai compris la membrane du defence 6 va protéger de l'humidité…et vu que je serai sous tente, ça devrait aller…Je ferai attention au réveil en tout cas s'il y a du givre de déposé sur les parois de la tente intérieure…
N'hésite pas à me donner des conseils si tu en as pour ce genre de choses. smile
Nico
Salut à tous,
Voici le topo:
La kungsleden tout début avril, sous tente,  pendant 8 à 10 jours.
J'utiliserai un sac defence 6, couplé à un bon sac à viande et je m'interroge face aux problèmes éventuels d'humidité et à l'utilisation (nécessaire?) d'un sursac. Je lis tellement de choses  à ce sujet …Dans l'idée, si je devais en acquérir un, je m'orienterais vers le plus respirant possible et déperlant uniquement, par exemple du pertex (lequel?). Étant sous tente, je n'ai pas besoin d'une imperméabilité de dingue, je veux permettre à ma transpiration de s'échapper du sac et décaler le point de condensation sur le sursac. Ainsi, en théorie lorsque la vapeur d'eau va quitter le sac( et je l'espère le sursac), elle va passer à sa phase liquide donc et se trouverait à l'extérieur du sursac. J'aurai ainsi préservé le defence 6 de l'humidité venant "de l'intérieur" et de l'extérieur…ça, c'est sur le papier, hein…
En gros, avec le defence 6, est il nécessaire d'adopter un sursac ou le sac se suffit-il à lui-même dans les conditions climatiques que je devrais rencontrer?
Quelqu'un a-t-il déjà expérimenté l'utilisation d'un sursac polaire très fin? … respirabilité accrue, et à l'issue de la nuit secouer le givre et/ou faire sécher rapidement…
Et vous, utiliseriez-vous un sursac en utilisant un défense 6 dans ce genre de raid?
Un grand merci pour vos conseils et remarques
Nico
Je vois mieux l'idée..smile
abiskof
Je conseille de bien séparer l'essence et la nourriture : une petite fuite d'essence et ta nourriture sera - au mieux - désagréable à manger, au pire non consommable.
Je note, je note…merci bien. Conseil judicieux! Du coup tu as un contenant pour la nourriture que tu mets à part, je veux dire hors sac équipement?Ou tu compartimentes juste à l'intérieur du grand sac?
Je voulais dire que si vous le savez n'hésitez pas à me le dire😀 bin oui!
Merci encore,
Nico
resclause
Nikolast,
Comme dit Rėgis, les bouteilles Primus, MSR, etc. sont conçues pour le transport. Elles ne fuient pas, quelle que soit leur position dans la pulka ou le sac (ou dans les coffres de mon kayak de mer). Dans mon kit de réparation de rėchaud j'ai tout de même quelques joints de bouchon à vis. Mais vraiment au cas où. Ils peuvent également servir à remplacer un joint pompe-bouteille. Verser de l'essence d'un jerrican dans une bouteille, même avec un entonnoir, c'est moyen pratique… Dans la pulka, rėchaud, bouteilles, bouilloire… sont en vrac dans le grand sac. Mais j'ai une boîte hermėtique en plastique pour les petits objets et le ravitaillement. A l'ėtape la nourriture est à l'abri de la neige et des bestioles affamées.
Profitez, la neige est bien là.
Merci pour votre intervention! Tiens c'est marrant j'avais pas pensé aux bestioles affamées… d'autant que j'ai déjà eu des mésaventures par le passé…😊 je pars pour la Laponie fin mars, je viens de me demander d'ailleurs s'il y a beaucoup de bestioles par là-bas qui pourraient dévorer mon festin… si vous le pas à me le dire
Merci pour ton retour Régis! En ce qui concerne le rangement des bouteilles dans le sac, je sais bien qu'il faut faire preuve de bon sens mais par exemple, est-ce que toi tu prends des dispositions particulières?… en cas de fuite, de retournement de la pulka, etc… je pensais éventuellement un contenant solide du genre un bidon étanche pour contenir les bouteilles… quel est ton avis?
Salut,
Tout est dit dans le titre!
Vos conseils seront bienvenus et m'éviteront éventuellement des mauvaises surprises.
Nico