N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par sancho

On en découvre des choses sur ce forum, merci Robert!!!
Moi qui pensait comme quasiment tous les jurassiens que le savagnin était un cépage que l'on trouvait exclusivement dans le Jura, je me coucherai un peu moins bête ce soir, et surtout curieux de goûter.
Pour être juste ce n'est pas tout à fait le même cépage, mais un proche cousin.
Avec de tels égarements hors des pistes du sujet: Robert, toi qui le connait pour de vrai le boss, à son retour si on lui offre une bouteille de klevener ou de vin jaune, tu crois qu'il pourrait la transformer en mousseux? :-D
Modifié il y a 5 ans
Les premières séries de xadv 89 avaient des carres crantées, qui tenaient bien. J'en ai arraché une dans un contexte d’utilisation abusif, sur des skis qui avaient 4 saisons à leur actif. Par la suite, ils ont changé de méthode de fabrication, pour optimiser l'obsolescence programmée. Effectivement sur les séries plus récentes, les carres sont lisses, et s'arrachent très facilement. Sur des skis de loc qui n'avaient pas une saison complète, j'ai vu deux stagiaires du BE ski, se retrouver avec le même problème que toi dans le cadre de leur examen. Et j'ai refilé mon vieux ski qui avait encore ça carre, à un jeune de pontarlier, qui en avait arraché une l'an passé.
C'est regrettable, voir déplorable, si tu ressors la carre complètement pour la ré-encoller: c'est un exercice peu évident:
- c'est facile de les enlever car les carres ne tiennent rien par rapport à quand elles étaient crantées.
- en revanche ça s'entortille assez facilement, un peu dans le genre ruban qu'on colle sur les papiers cadeaux. Bon courage pour les ré-insérer.
A ta place j'essaierais juste de ré-encoller la partie qui s'est décollée: quid de la meilleure colle???? Et à mon avis, ça restera du bricolage provisoire jusqu'au prochain arrachage de la carre réparée ou d'une autre.

En matière de SRN, Salomon était une entreprise novatrice, il y a un peu plus de 10 ans. Maintenant les derniers échos que j'ai eu de la branche recherche et développement de salomon date de la semaine passée:
Ils semblent très satisfaits de leur matériel actuel qui date de plus de 10 ans pour les skis, et plus de 15 ans pour les fix et les godasses.
Il n'y a pas de perspectives de recherche et d'évolutions dans les années à venir de la part de salomon, puisque leur matériel est très bien!!!
Hormis d'autres éventuelles recherche sur les baisses de coût de production comme pour tes carres, ou du changement de design, il semble y avoir en matière de SRN, dans le service recherche et développement de Salomon: une belle autosatisfaction bien productive. :-D :-D :-D
Après c'est aussi une question de stratégie en matière de ski nordique, ils sont doublement à fond dans le fond, avec leur positionnement récent sur le circuit coupe du monde. Et puis il faut bien dire que leurs godasses de drouille qui prennent l'eau avec des fermetures daubées et peu de maintient, se vendent très bien, c'est la même chose pour leurs skis en kit: ça ne les invite pas à se remettre en question. Ils surfent encore, mais en bout de vague, sur leurs efforts de la décénies passée.
Dans la rubrique papa Noël et bouteille à la mer: si sur un gros malentendu, un dimanche de pluie, ou un jour de profond ennui: quelqu'un de Salomon venait à tomber sur ce forum et à voir ce message, je lui laisse mon numéro: 06.99.03.42.78, j'aurais des skis de chez Fischer, de chez Madshuss, de chez Voile, et des chaussures de norme 75 mm à lui faire essayer gratuitement.
Sait on jamais: Inch Allah!!!
Modifié il y a 5 ans
Le mien n'est pas à touches piano, mais à touches bouton. En mode autodidacte le tien est une option plus simple.
Il est où le modérateur, ça part complètement en live ce fil :lol: :lol: :lol:
Modifié il y a 5 ans
N_75 a écrit :

PS: je viens de faire une après-midi de ski avec Benbois et Forez, pu*ain, la motivation pour le ski s'est carément étiolée.
Ca fait 1 mois et demi qu'on n'a plus de neige, mais eux ils ont continué à se préparer comme pour aller à Sotchi !
J'crois qu'aujourd'hui j'ai compris que j'ai l'âge de mes artères.
Sancho, j'ai cru lire que tu acceptes les vioques ?

Les sources de plaisirs dans le SRN sont tellement diverses, que cette forme de ski me semble à même de satisfaire aux attentes d'une très grande diversité de public. Le SRN peut se pratiquer de manière contemplative et douce, il peut être ludique, il peut être sportif, il peut devenir un brin free-ride, il me semble très probant pour découvrir la glisse pour des clients qui n'ont jamais fait de ski…
Le but pour moi est de regrouper les publics par affinités,
Jusqu'à présent mon plus jeune client avait 2 ans (séjour passé entre pulka et patinettes avec sa famille), le plus agé avait 87 sur un séjour itinérant à la semaine. Je propose de la découverte, à des clients qui ne sont jamais montés sur des skis et qui sont sur des profils bien sédentaires, et à l'opposé je me suis déjà retrouvé engagé pour aller promener des anciens membres d'équipe de France de ski de fond, alpin, et même guide de haute montagne.
Du coup N75, pour accroître ton volume potentiel de commande auprès d'Andrew, et optimiser tes chances de gagner des séjours week-end à vie, je ratisse très large dans les publics, y compris les "vioques" en prenant soin de leurs artères.
Sur demande, je fais même des formules SRN, thé dansant (en chalet d'alpage, mon répertoire à l'accordéon va de la valse brune, brassens, brel, beattles, pour remonter dans le temps jusqu'à des groupes comme têtes raide, tryo, ogres de barback…smile le tout avec dégustation de produits de terroir et on rince les artères au vin jaune.
:-D :-D :-D

PS: en cas de mobilité réduite avec utilisation d'outils type déambulateur, il convient de me prévenir, qu'on anticipe un peu dans les moyens qui permettront de vous emmener au chalet
Modifié il y a 5 ans
malheureusement, aujourd'hui avec les fixations pilot, la réception devient délicate sans risquer de casser rapidement le matériel. :-?
Modifié il y a 5 ans
je ne suis plus tellement enthousiasmé par le monde de la compétition en ski de fond, mais ça ça me fait assez plaisir à voir: http://www.youtube.com/watch?v=eSxbVRwEdBk&feature=share&desktop_uri=%2Fwatch%3Fv%3DeSxbVRwEdBk%26feature%3Dshare&app=desktop
Modifié il y a 5 ans
Allez depuis le temps qu'on est hors sujet, et que le maître de cérémonie est délétère, j'en profite pour me faire un coup de pub sur un fil qui m'a l'air un peu suivi.
:lol:
Ça manque peut être d'éthique, mais le séjour en question s'inscrit dans le sujet de ce fil.
Robert si ça peut t'intéresser vois avec slèguedois si on peut prendre aussi les vioques :-D :-D :-)
http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=2426&forum=25
Modifié il y a 5 ans
C'est sûr que c'est pas simple, et c'est à mon avis bien moins évident que de réussir à organiser un raid en laponie.
Après la question du coût est importante, c'est sur le volume et les perspectives de succès du produits que tu peux réussir à négocier des tarifs intéressants.
Et là c'est pas gagné pour ma part, après 3 hivers de test gratuit du matos, on est passé cette année à une découverte du matériel payable au chapeau.
Ça fait 4 ans quand même que les cafistes de Pontarlier sont au courant qu'il y a du matériel de SRN un peu large avec de la norme 75 à tester pour moins que pas cher, et à 1/4 d'heure de chez eux, et je n'ai vu personne.
Je discutais hier avec un responsable du magasin de ski nordique qui fait le plus de vente en France. Les ventes de SRN gonflent, depuis près de 7 ans, il compte 30% de croissance chaque année depuis 3 ans.
Il était sceptique au début sur le matériel large, aujourd'hui il ne prend rien d'autre pour sa pratique personnelle, en revanche son rayon de skis fins reste bien achalandé, car les SRNeur locaux ne veulent pas entendre parler d'autre chose. Il a beau leur dire d'aller essayer et que c'est gratuit, je ne les vois pas: à croire que les adeptes du ski étroit on parfois l'esprit qui va avec leurs skis.
La semaine dernière, j'ai encore eu une cliente de Pontarlier qui est venue avec son matos xadv, sur une balade payante, je lui ai dit que pour le même prix je l'équipais: elle est repartie blasée de son achat: "ah!!! si j'avais su!!!" "ben oui ma brave dame, vous auriez pu essayer gratuitement à 1/4 d'h de la maison, et vous auriez su" :-( :-( :-(
Pour moi il y a de l'espoir, mais il y a encore beaucoup de pratiquants qui a défaut d'avoir essayé demeurent sceptique sur la norme 75.
Quand tous les pratiquants de SRN sceptiques auront essayé, ils auront un avis objectif: on a le droit de ne pas aimer après l'essai. Mais à mon avis quand tout le monde aura testé, il y aura un peu plus de potentiel pour obtenir quelque chose d'intéressant chez Andrew ou ailleurs.
Step by step, le SRN est une activité qui s'apprécie bien par les gens qui ne sont pas pressés, alors patience :-?
Modifié il y a 5 ans
Les grands esprits se rencontrent, Gaspard, je viens d'ouvrir un post à l'instant sur le sujet dans la rubrique professionnel.
http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=2426&forum=25
A défaut de te revoir à cette occasion n'hésites pas à en parler à des collègues cafistes.
A plus
Modifié il y a 5 ans
A l'initiative de Slèguedois, présente sur le forum, il reste des places sur un séjour week-end les 1 et 2 février.

Il s'agit d'un week-end d'optimisation des petits plaisirs de la glisse en SRN:
- approche du tk et d'autres techniques de descente
- sortir de la relative monotonie d'une piste forestière pour saisir les plaisirs des creux et bosses entre les sapins
- astuces en tous genre pour permettre de monter en sifflotant plutôt qu'en suant.


Côté matériel: norme 75 mm obligatoire, fixation 3 points, de préférence avec cable et chaussure souple recommandée. Je fournis le matériel, si vous n'en n'avez pas. Dit comme ça, ça peut paraître sectaire, mais c'est surtout pour une pertinence dans les contenus abordés. En fonction du matos le discours change.
S'il y a des sceptiques sur cette ségrégation matérielle je vous invite à contacter slèguedois en MP. Après quelques hiver de pratique du srn sur du matériel guère plus léger, elle se définissait un peu comme un boulet en descente. En fin d'hiver elle a investi dans de la norme 75, et ses collègues de virées ont cru dès la première sortie de l'hiver, qu'elle avait passé l'été dans l'hémisphère sud, pour avoir autant progressé.
Le séjour s'adresse à des gens qui ont déjà un petit vécu de SRN et qui souhaitent progresser.

Modalités: Chacun amène sa nourriture, pour le week-end. Je veux bien tracter la pulka avec tout ce qui pèse lourd. Trajet direct en 1h- 1h30 jusqu'au refuge pour se délester et repartir skier léger.
Pour l'instant c'est surtout tarte au mirabelle, munster, quiche et vin de rhubarbe, n'hésitez pas à vous manifester pour apporter un brin de diversité dans le menu.
Location des skis: 30€ pour le week-end, compter 20€ pour la nuitée, reste à payer mon engagement, mais plus on est de fous et moins c'est cher.
Pour plus de renseignements vous pouvez me contacter par mail ou par tel
Arvi donc!!! :-) :-) :-)
Modifié il y a 5 ans