Tous les messages créés par sancho

Le CAF du Haut Doubs à Pontarlier, propose des sorties presques tous les WE.
Modifié il y a 7 ans
Grandsteak t'exagères, je suis sûr que tu m'as même vu faire du chasse neige.

Le débat peaux n'est pas clos!
Il y a une chose qu'il ne faut pas perdre de vue sur le système skintec, c'est qu'il s'agit d'un ski de fond haut de gamme.
Il diffère d'un SRN car il est très fin, et qu'il a un cambre nordique autrement plus fort. Dans ce cas la peau large accroche mieux que les 2 fines.
Mais en phase de glisse normalement ya rien qui frotte.

Sur le bricolage a grandsteak ce qui est vraiment bien c'est d'éviter la surépaisseur. Ceci dit vu le manque de cambre il y aura toujours un minimum de peluche pour frotter un peu en descente.
Si je jouais à ce genre de bidouillage j'opterais volontiers pour le même choix que Grandsteak: une bande moyennement large bien au centre.
Ca va donner un ski un peu exigeant dans les montées en dévers sur neige dure, mais en descente dès que tu prends un peu d'angle t'oublies les peaux.
Ce qui me semble également bon c'est justement de pouvoir jouer un peu sur les dévers en monter pour récupérer de la glisse.

Avec un système bi-bande je ne suis pas sûr que ça glisse mieux, hormis quand le ski est vraiment à plat.
L'avantage du bi-bande c'est que plus les bandes sont proches des carres plus l'accroche est bonne en toute situation. (on doit pouvoir un peu réduire la longueur de peau)

A mon avis il y a 36 essais à faire avant de trouver le bon compromis qui sera pas forcément le même selon les skieurs.

Pour ma part à moins ya d'accroche à plus ya de glisse :-D
Modifié il y a 7 ans
hello,
Le système micropores manque cruellement d'accroche en neige dure. Déjà que sur neige béton, les écailles ne sont pas fameuses, alors des structures plus fines ne valent plus rien.
Globalement un ski micropores accrochera toujours moins qu'un ski à écailles, et glissera toujours plus.
Dans 98 % des neiges le micropore sera moins intéressant qu'un ski à farter. Si on en trouve encore c'est bien parce que les compétiteurs en fond le trouve intéressant pour une course un coup de temps en temps, quand c'est vraiment trop délicat à farter.
( c'est une valeur sûre pour les neiges tombantes proche de 0°C, quand ça colle. Autre ex: sur la transju classique il y a 3 ou 4 ans, pluie en bas neige au dessus du parcours, c'est infartable, le vainqueur était en micropores)

Pour une utilisation en SRN, mon avis est que ça ne sert à rien d'optimiser la glisse si c'est pour ne pas avoir assez d'accroche dans la plus part des neiges.
Sinon un ski micropores sera moins sujet à botter qu'un ski écailles dans la fraiche qui réchauffe, ou dans la neige tombante proche de 0°C. C'est un de ses seuls atouts, l'autre atout serait un comportement plus sain pour virer en descente, qu'un ski écailles (les écailles se ressentent un peu dans les dérapages mais ça c'est du pinaillage).
Modifié il y a 7 ans
Comme le dit Grand steak, tout est possible. A part que tes chaussures de skate ne seront compatibles qu'avec des fix NNN.
Tu peux envisager de mettre des NNN sur des ski de rando nordique.
Mais c'est un peu comme mettre des pneus slick sur un VTT.
Si tu choisis des SRN fins avec tes NNN tu auras l'équivalent d'un bon VTC pour sortir des sentiers battus.

Mettre des NNN sur des SRN large n'a pas plus de sens que d'aller en VTT avec des slicks sur une machine de 140 de débattement (av et ar) que tu maintiens en position bloqués.

Pour ma part je suis tout à fait de l'avis de Robert sur le choix du matériel.
Il est vrai que Steeve Barnett fait de très belles choses avec du matos ultra light.
Mais si j'ai un conseil à donner à tous ceux que Steeve Barnett fait rêver:
A mon avis la méthode la plus rapide pour rejoindre les prouesses de Barnett avec du matos léger consiste à commencer sur des annum, pour venir sur des époch, puis des éons, et quand on se débrouille comme un as avec des SRN fins, on peut se dire que peut être que ça vaut le coup de tenter sur des skis de fond avec des godasses basses de classique.

Modifié il y a 7 ans
Ben hésites pas à donner un coup de fil dès qu'il y a de la neige.
Sinon l'an passé j'étais à la journée au Gardot.
Modifié il y a 7 ans
Gaspard, je crois que Métabief c'est pas la porte à côté de Tréffort Cuisiat, ceci dit tout les lundi avec évasions nordiques la crispi svartisen se teste gratuitement.
J'aurai des paires entre 38 et 46.
Sinon si des fois, il venait à se passer quelque chose dans le massif du Jura pour la 4 ème édition de la journée du SRN, il est probable que j'y sois avec tout le matos.
Mais pour le moment je n'ai pas d'infos sur: qui quoi ou et comment en ce qui concerne l'événement dans le Jura.
Modifié il y a 7 ans
Sur la chaussure, je dirais que si tu es habitué à une chaussure légère, ce n'est pas la peine de travailler ta claustrophobie du peton dans une coque plastique.
La Svartisen est un excellent produit, et elle se laisse modeler à la forme de ton pied sans trop de soucis.
Pour les skis l'éon de madshuss est un peu dans le même esprit que le E 109, et sans doute un brin plus tolérant en descente.
C'est toujours pareil plus le ski est fin plus on fend la bise en montée et plus on pleure en descente.
Pour la polyvalence l'époch reste mon favori.
Modifié il y a 7 ans
Jamais essayé de faire des écailles pour ma part. Mais faut être sacrément patient, pour arriver à un résultat qui ressemble à quelque chose. A mon avis c'est envisageable avec une défonceuse, faut se fabriquer un gabarit, cultiver le zen, et mettre à profit une belle et longue journée de pluie.
Robert elle sont vraiment classe les plaques de réhausse intégrées des ballons d'alsace, et autres paires à côté.
Ils avaient vraiment pensé à tout ces anciens.
Modifié il y a 7 ans
Ça me plait maître Capello, j'avoue que quand le fils Vandel m'a parlé d'écaillage, ça ne m'es pas venu à l'idée que le terme était relativement inapproprié d'un point de vue linguistique.
En passant à l'occasion boire une mousse au comptoir Vandel, je leurs suggérerai avec tact, l'usage du néologisme encaillage, pour leur éviter de froisser les esprits d'une partie de leur clientèle potentiellement sensible au bon usage de la langue française.
Modifié il y a 7 ans
Je sais pas Robert, ils font des skis chez Findus :-D
Ce matin j'ai eu un des fils Vandel au téléphone, qui m'a dit qu'ils faisaient de l'écaillage pour d'autres marques, mais je ne lui ai pas demandé lesquelles. Dans la discussion c'est venu, car je lui demandait s'il y en avait d'autres qu'eux qui proposait ce service en France et qui potentiellement seraient à même de passer des skis au delà de 65mm en patin. Genre pour un Vector à 94mm. Et il m'a dit qu'il n'avait pas de certitudes sur le sujet, mais qu'ils pensaient qu'ils étaient les seuls, car d'autres marques les sollicitaient.
Modifié il y a 7 ans