Tous les messages créés par stef

wintercamp a écrit :
Et tu penses pouvoir le pousser jusque combien (en supposant que tu portes éventuellement de couches en dessous)?

-25° ne me paraît pas déraisonnable. -31° annoncé me semble plutôt ambitieux.
Mais ça reste un raisonnement théorique avec des chiffres…

wintercamp a écrit :En passant tu es frileux?

Pas du tout frileux, pas non plus de résistance spéciale au froid.
Modifié il y a 8 ans
Un maxi approchant les moins -20°C.
C'était pour le sac une première sortie d'une semaine pendant laquelle les t° nocturnes sont rarement remontées au dessus de -10° et étaient régulièrement autour de -15°.
Modifié il y a 8 ans
Salut,

J'ai un shocking blue et en suis vraiment satisfait.

D'abord pour la qualité Valandré irréprochable.

Ensuite, il se situe juste avant la gamme "expé" de Valandré. C'est donc un bon compromis pour ce qui est de la protection thermique/poids/volume.

Ma femme plus frileuse a un Fréja (gamme "expé"smile, sans doute plus chaud mais un peu plus lourd, surtout plus volumineux et plus cher.

Je combine mon sac parfois avec des sous-vêt et toujours avec de bons tapis de sol (notamment depuis cette saison avec un matelas DownMats 7 Exped qui est vraiment très performant).

Pour rejoindre ce qui est dit par Chihiro, j'ai eu l'occas de tester une Doudoune Sir Joseph récemment. Si les sacs sont de la même veine, c'est sans doute intéressant de se pencher dessus tant la finition, le volume, le poids et la protection t° m'ont bluffé.
Si en plus il y a des promos…
Modifié il y a 8 ans
sancho a écrit :
C'est toi Stef, qui fait de l'élevage de chamois dans ton gazon là haut?

Après la neige, voilà le retour des "chèvres"…
Leur traite est un peu sport quand même.
Modifié il y a 8 ans
Un bref retour sur le réchaud de Françoise.

Il est d'une fabrication robuste et d'une conception très simple. Il respire la solidité.

Après un allumage en fanfare (une flamme de préchauffage de 30 cm), l'appareil se met progressivement et sans problème en route.
C'est-à-dire que la flamme s'éteind et le brûleur se met à rougeoyer un tantinet.
Aucune odeur gênante ne se dégage alors que l'essai est fait à l'intérieur.

Malheureusement, le rayonnement de chaleur est lui aussi très faible même si la puissance annoncée est de 900 W.

L'essai s'est fait avec de l'essence C alors que la notice recommande de "l'essence spéciale mieuxine".
Je ne sais pas du tout si ça correspond à de l'essence C et donc si cela peut avoir une quelconque influence sur le rendement décrit.

Avis aux spécialistes de la pétrochimie.
Modifié il y a 8 ans
Je ne crois que ce soit un problème, au pire c'est l'induction qui recouvre la couture faisant le lien cuir/semelle qui s'enlève.

Ce qui importe c'est que cette couture soit intacte et que le cuir (prolongeant la pointe du pied) qui recouvre le bec de canard soit intact. Ce qui au vu de ta photo semble être le cas.

Sur les Sydpolen de ma femme qui datent de cette saison, le résidu est encore présent sur une chaussure et il n'y est plus sur l'autre…
Pour autant, ça ne me cause aucune inquiétude sur la fiabilité des coutures.
Modifié il y a 8 ans
paolo a écrit :

Est-ce qu'il faut effectivement chausser avec les flèches vers l'intérieur?

Les flèches doivent être tournées vers l'extérieur d'où les grincements !

paolo a écrit :

Pourtant, après le premier jour de ski, j'ai l'impression que la colle de la semelle soit en train de lâcher.

C'est le résidu blanc qui t'inquiète ?
Modifié il y a 8 ans
Merci Cyrille,
Applic. très intéressante pour nous autres les "bordiers" qui sommes si souvent de l'autre côté de la frontière !
Modifié il y a 8 ans
Une itinérance de 5 jrs sur le Jura était l'occas de tester une paire flambant neuve de BCX 875.
Résultat, il ne faut pas plus de 2 jours pour que la semelle droite se décolle au bout du pied…

Mauvaise pioche ?
Modèle de l'année dernière dont le soucis de colle est avéré mais quand même écoulé discrètement ?

Dommage, j'ai juste eu le temps d'entre apercevoir qu'elles avaient un bon chaussant, que les réglages pouvaient être précis, que leur isolation t°/imperméabilité étaient bonnes et qu'elles pouvaient être le chaînon manquant entre les pompes souples et les coques rigides.
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :

Il en aura bien besoin, le stef , d'un réchauffe-couillon,
ça rigole pas le climat dans le haut doubs :-D

Eeeeet oui Robert, les temps sont dures et rudes.
Après avoir fait du p'tit bois avec mes skis, je compte sur cet engin pour agrémenter nos longues veillées !
On en reparlera.

Je veux bien ton lien concernant le feutre. Merci !
Modifié il y a 8 ans