Tous les messages créés par stef

J'ai des 50 000 qui m'ont servi pendant une traversée de Finse à Haukeliseter. Je peux te les prêter pour que tu les numérises.
As-tu jeté un oeil sur ces sites pour les versions numériques du secteur  ?
http://www.freizeitkarte-osm.de/garmin/en/more-countries.html
http://www.frikart.no/
Modifié il y a 4 ans
J'avais cru comprendre que cet itinéraire était balisé mais pas tracé/damé !!!
Ce n'est pas le cas ?
Les portions de pistes ne sont pas si anecdotiques que ça ?
Modifié il y a 5 ans
À ma connaissance faire en direct Bois d'Amont/le Mollendruz en transport en commun n'est pas possible.
Tu pourras par contre, une fois la frontière suisse passée, prendre un train au Brassus pour Le Sentier ou Le Pont. Depuis ces deux bleds un bus passe par le Mollendruz.
Attention, de mémoire cette désserte de bus ne fonctionne pas toute la semaine.
À vérifier ici donc.

Et la route dont tu parles est bien ouverte l'hiver. C'est l'axe majeur de la vallée de Joux.
Reste aussi à trouver un moyen pour rallier Bois d'A au Brassus.
Modifié il y a 5 ans
stef a écrit :
À ma connaissance faire en direct Bois d'Amont/le Mollendruz en transport en commun n'est pas possible.
Tu pourras par contre, une fois la frontière suisse passée, prendre un train au Brassus pour Le Sentier ou Le Pont. Depuis ces deux bleds un bus passe par le Mollendruz.
Attention, de mémoire cette désserte de bus ne fonctionne pas toute la semaine.
À vérifier ici donc.

Et la route dont tu parles est bien ouverte l'hiver. C'est l'axe majeur de la vallée de Joux.
Modifié il y a 5 ans
À ma connaissance faire en direct Bois d'Amont/le Mollendruz en transport en commun n'est pas possible.
Tu pourras par contre, une fois la frontière suisse passée, prendre un train au Brassus pour Le Sentier. Depuis Le Sentier un bus passe par le Mollendruz.
Attention, de mémoire cette désserte en bus ne fonctionne pas toute la semaine.
À vérifier donc.

Et la route dont tu parles est bien ouverte l'hiver. C'est l'axe majeur de la vallée de Joux.
Modifié il y a 5 ans
talonlibre a écrit :
ça casse les pattes :lol:

T'es un vrai modérateur JC, nous voilà donc bien au coeur du sujet…
Modifié il y a 5 ans
N_75 a écrit :
Question :
les SRN "gras" (= Fat soit >10cm en spatules) sont-ils moins solides ou moins performants que les skis de rando alpine à largeur équivalente ?

La grande force en descente du sra c'est la combinaison ski/fix/chaussure coque qui offre un transfert d'effort bien supérieur au srn donc une plus grande maniabilité des skis en toute neige.

Dans un usage "normal" la solidité n'entre pas en ligne de compte.

N_75 a écrit :Et si son niveau est élevé, pourquoi n'accompagnerait-il pas des potes à lui qui sont en SRA avec des skis de même largeur…

C'est tout à fait envisageable en conditions pré alpines ! Le skieur srn pourra être, suivant les conditions de neige, pénalisé en descente mais plus véloce en montée (pivot pour sra vs déroulé du pied pour srn)


N_75 a écrit :voir les mêmes skis mais avec des fixations différentes !

On perdrait l'avantage des écailles par rapport aux semelles lisses qui ne peuvent se dispenser des peaux.
Encore une fois ce n'est pas tant le ski seul qui fait la différence du sra mais sa combinaison avc la rigidité des fix et des chaussures.
Modifié il y a 5 ans
christian8 a écrit :
Il y a aussi des poissons volants,c'est pas la majorité de l'espece.

C'est le plus grand nombre de pratiquants dans tel ou tel domaine qui reviendrait à caractériser l'essence de la pratique ??
Un peu courte ta démonstration…

C'est plutôt à mon avis les caractéristiques du matériel et les aptitudes de telle ou telle gamme qu'il faut prendre en compte pour définir ce que sont les limites du srn.
Et il se trouve qu'on a en srn un choix de matériel propre à s'adapter à des pratiques très variées qui vont de l'itinéraire en terrain vallonné ou plat jusqu'aux pentes pré-alpines.

Il y a infiniment plus de cyclistes occasionnels et même du dimanche que de cyclo-randonneurs. Il n'en reste pas moins que le vélo est parfaitement adapté à la randonnée.
Poisson volant ou pas.
Modifié il y a 5 ans
C'est bien ca Jean Christophe. On peut pousser ces limites jusqu'en configuration pré-alpine.
La gamme du matériel srn qui se caractérise par la largeur des skis ou la rigidité des chaussures est clairement orientée dans ce sens.

On croise d'ailleurs de plus en plus de skieurs srn dans les pentes pré-alpines où il y a encore peu on ne croisait que des rando alpins.
C'est un fait incontestable que les vendeurs locaux confirment allégrement en faisant le compte du matos large et rigide vendu.


Modifié il y a 5 ans
POL a écrit :
tant que la pratique est celle historiquement définie, à savoir un ski de déplacement sur des reliefs moyens tant en montée qu'en descente, au delà rien ne vaut les équipements sra.

C'est à mon avis restreindre considérablement les possibilités offertes par le srn…

Modifié il y a 5 ans