N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par stef

Intéressant et prometteur mais trop loin pour moi. J'imagine que les actes seront en ligne sur le site de MW ? Tu as des infos là-dessus ? Peut-être y vas-tu ? Tu nous feras un peu partager ?
Modifié il y a 11 ans
Merci pour vos réponses.
Bon ben… rien de nouveau , dans la mesure ou "qui peut le plus, peut le moins", la 144 est à recommander (si on écarte les arguments du coût et d'utilisation exclusivement sur 2/3 jours, encore que…smile.

J'imaginais des raisons secrètes voir même des utilisations toutes personnelles pour les adeptes de la 118 sur les grandes itinérances…

A +
Modifié il y a 11 ans
Régis, il me semble avoir lu quelque part que tu utilisais même pour tes itinérances au long cours une snerten (118x43).
Tu privilégies le gain de poids et l'encombrement plus faible de la snerten par rapport aux capacités de volume de la vétéran (144x43) ?
Tu préfères charger en hauteur plutôt qu'en longueur ? Quid de la hauteur de chargement par rapport au devers ? Quid, au niveau de la glisse et de la portance, de l'intéret de répartir sur une plus grande surface de pulka un même poids ?
J'envisage de compléter notre pulka par une vétéran. Nos fils sont maintenant suffisamment grands pour envisager des itinérances sur 2/3 jours mais sans portage pour eux. Je dois augmenter ma capacité de portage et je me dis qu'une vétéran faut mieux qu'une snerten : 1 kg de plus mais quasiment 75 l. de volume supplémentaire
Tu peux me donner ton avis ?

Stef
Modifié il y a 11 ans
Régis Cahn a écrit:

Mon idée est de fabriquer des "poids morts" en tissus.


Régis








J'imagine que tu privilégies le gain de poids et le coût mais que penses-tu des plaques "dead man".
Peut-être un peu plus lourdes (en alu à peine supérieur à 350g) et à coup sûr plus chères (environ 30€) que les poids morts en tissu mais à mon avis très très efficaces (principales supériorité par rapport aux poids morts tissus : adaptables en tout type de neige et indépendamment de la hauteur d'enneigement).
Peut-être la solution est-elle dans le panachage des deux types d'ancrage ? Meilleur compromis coût/poids/efficacité/encombrement ?
Modifié il y a 11 ans
Régis Cahn a écrit:
[

Concernant l’air prétentieux…ça n’a pas l’air mais ça y ressemble.
Une introduction prétendant ne pas l’être détourne le lecteur et renforce son idée…
J’aurai proposé mes services très utiles d’une autre façon…
Mais c’est qu’une question de style…comme en ski ! L’important c’est le résultat !
Je reviens seulement sur le niveau des participants. Nous étions 6. La moitié de l’effectif a débuté le ski de rando nordique cette année. (C'est-à-dire environ 3 sorties)…
Peut on tirer une conclusion sur le niveau général et moyen des participants ?

Régis[/quote]




Bien emballé, mais c'est dit….
J'ai eu un moment le sentiment de retrouver sur ce site ce que je fuis chez certains (beaucoup) skieurs alpins, certains (beaucoup) skieurs alpinistes et même certains (de plus en plus) fondeurs : le véritable interet du ski réside non pas dans sa véritable essence et dans ce qu'il procure, mais dans ce qu'il représente (comme une vrai carte de visite) et dans ce qu'il permet d'afficher en société.smile
Je trouve ta mise au point très sage Régis. Elle doit permettre à n'en pas douter de rendre ce site attractif pour ceux qui cherche à skier "véritable", sans fard et sans poudre (pas la neige hein !).

P.S. : Tout à fait d'accord avec Bernard, cette tempête dans un verre d'eau autour des topos, des moitiés de topos, des vrais topos, des faux topos, des topos dignes d'intéret… devient un poil lourde. Pourquoi se restreindre ; personne n'est forcé de consulter une rubrique qui ne l'intéresse pas et qui est renseignée par qui veut.

Stef (bien content de voir une petite perturbation prometteuse arriver sur le Jura la semaine prochaine)
Modifié il y a 11 ans
Ben, on est bien d'accord…
Ce qui importe ce ne sont pas les infos "objectives" de terrain (dénivellation, altitude, présence/absence de balisage, place de bivouac, cabane… ) et encore moins le prémâchage des sorties.
Par contre, pouvoir disposer à distance d'infos fiables sur les conditions météo, nivo…au fil de la saison sur telle ou telle zone, me paraît intéressant.
Ym' semble qu'il y a une sacrée marge entre le "supermarché SKIRANDONORDIC.COM" qui te prend par la main et une compilation d'infos sur les conditions "in situ", par définition valables à court terme et que chacun utilise selon ses besoins.
Modifié il y a 11 ans
Salut à vous

Il me semble que ce genre de rubrique pourrait tout à fait permettre d'avoir ou de demander des infos sur les conditions météo, nivo, de fréquentation… en vigueur sur tel ou tel "spot" nordique et, en autre, de préparer des sorties loin de ses bases habituelles.
Bref, avoir des infos précises et même de première main tout en ne fréquentant pas régulièrement la zone.

Par exemple, des infos fiables pour un jurassien qui envisage une itinérance dans le Vercors… :-D

Stef
Modifié il y a 11 ans
Salut à vous

Je pense qu'il n'aura pas échappé aux skieurs de longue date et sortant régulièrement que depuis quelques saisons nous sommes de plus en plus nombreux hors traces, que ça soit en nordique, en raquettes ou même, quand la neige porte suffisamment, en ski de fond ou à pieds.
Je le constatate essentiellement "in situ" dans le Jura (cadre principal de mes sorties), mais je pense que cette constatation peu s'appliquer à l'ensemble des massifs (quels sont vos retours d'expériences ?).
Je ne peux plus depuis quelques saisons faire de sortie sans penser au dérangement que j'occasionne à la faune des zones "libres" de plus en plus fréquentée et donc au stress répétés qui affaiblit des animaux très vulnérables en cette saison.
Pour ce qui est du Jura, çà concerne le grand tétras (plutôt en mauvais état au point de vu environnemental) ou le tétras lyre pour l'arc alpin. Mais ça concerne aussi toute la faune plus commune que l'on déloge et que l'on voit ramer et galérer en neige profonde pour s'échapper en cramant de précieuses calories.
Vous me répondrez "qu'ils zont ka s'équiper en nordique !" et qu'on peut aussi avoir ce genre de mauvaise conscience environnemental (ou écologique ?) pour tous nos actes du quotidien (voiture = pollution…smile et que ça ne fait pas beaucoup avancer les choses (d'autant que même fort de tout ça, je pars ce soir pour le col de la Faucille. :-? ).
Bien sûr, bien sûr… mais il me semble que le ski nordique se caractérise aussi par un skieur qui n'a pas que le nez dans ses spatules, au sens propre comme au sens figuré.
Alors ne faite pas comme moi, abandonné définitivement le ski nordique et inscrivez-vous dans un club de curling:-x

Des compléments d'infos ?
Revue "La salamandre" n°184
www.les-ecrins-parc-national.fr
www.les-ecrins-parc-national.fr/fame/f_actu.htm
www.vogelwarte.ch

Stef
Modifié il y a 11 ans
Salut

Tu utilises systématiquement des cordes pour tracter ta pulka ?
Pour ma part, je préfère le brancard rigide qui, couplé à la gracieuse génuflexion du télémark, règle le problème du freinage ainsi que la conduite de la pulka ; et ce même en pente prononcée.
Après, les goût et les couleurs… d'autant que ton système est bien pensé.

Stef
Modifié il y a 11 ans
Régis Cahn a écrit:
stef a écrit:
Pour moi c'est :

skis Morotto B.C. Tour + fix SNS B.C.
Ce sont des vieux skis ça ! Je crois que j'ai les mêmes dans mon grenier avec des fix NNBC !

Ce sont carrément des antiquités. Mais quand on aime… d'autant qu'ils ont quelques beaux restes sur neige "filante" et terrain plat.

skis Movement freeheel + fix Crispi 7tm télémark
skis Salomon XAdventure (Raid Blade + Access Blade + 8smile + fix SNS XA
Tu aurais une photo de ton ski Xadventure ?

Ce sont 3 des 4 générations Xadv sorties par Salomon. J'arrive pas à joindre la photo !

skis Fischer Sbound + fix Rottefela n. 75
Sbound OK mais snowbound, Outtabounds, Boundless ?

Ce sont les rebound crown
Modifié il y a 11 ans