Tous les messages créés par stef

JWChalopin a écrit :

- Les rennes : (on y va aussi pour faire un peu de photos, c'est Vacances/boulot :-D ). Il semble qu'au printemps le troupeau (à priori le plus gros d'europe) traverses le plateau.. Vous avez plus d'infos sur les voies migratoires ?)

Peut-être des infos en contactant des personnes ici
Modifié il y a 7 ans
JWChalopin a écrit :

- Quelle période pour que ce soit agréable ? dernière semaine de mars, 1ère ou 2ème d'Avril,

Fin mars et jusqu'à Pâques c'est pas mal comme compromis : t° en hausse, enneigement encore conséquent au dessus de 1000 m, longueur des journées et de la luminosité, qualité de neige qui la rend plus rapide.

JWChalopin a écrit :
- La traversée à l'air assez engagée.

Oui et non.
Effectivement en cas de mauvais de temps le secteur peut vite être pomatoire et se caractériser par des conditions rigoureuses.
Sauf si tu choisis de bivouaquer ce qui te laisse encore plus de latitude, le maillage des refuges assez dense permet pas mal de possibilités de réchappe.
Les étapes entre les refuges tournent autour de 12 à 25 km. Ça peut représenter une copieuse journée de ski en janvier et février suivant l'épaisseur de neige mais en mars/avril certaines étapes peuvent se faire en une 1/2 journée ou même faire deux étapes en une journée.
À partir d'avril (à confirmer pour certains itinéraires), les itinéraires sont piquetés ce qui donne beaucoup plus d'assurance.
Il faut aussi compter sur le fait que c'est un plateau plutôt bosselé…

JWChalopin a écrit :
Pour une première, vaut il mieux faire une boucle ? Dans ce cas, partir du Sud, du Nord ?

Perso je privilégie souvent l'axe N/S pour profiter au max du soleil face à moi. Après beaucoup de boucles sont également possible sur ce territoire, le point de départ "traditionnel" soit pour une boucle ou pour une traversée restant Finse (très bonne déserte ferroviaire depuis Oslo ou Bergen)

JWChalopin a écrit :Côté paysage, y a-t-il un secteur plus intéressant que les autres ?

J'aime beaucoup la partie W du plateau (secteur de l'Harteigen et des refuges de Torrehytten et Tyssevassbu) : avec un relief un peu plus "chaotique, une atmosphère un rien plus sauvage.






Modifié il y a 7 ans
Régis Cahn a écrit :
Avis de dernière minute !!! La neige a TOTALEMENT fondue dans le Jura…

Aaaah merci Régis du coup de main !

C'est vrai, il n'y a plus rien du tout, surtout ne venez pas skier sur le Jura, c'est un territoire aux conditions complètement sinistrées.

Par contre, ruez-vous sur le Vercors qui est beaucoup plus propice au SRN (bientôt en passe de devenir une activité de masse sur ce secteur…smile

Modifié il y a 7 ans
talonlibre a écrit :


Je vais bientôt promener mes Madshus dans des secteur très jurassiens autour de la Givrine, je te tiendrai au courant de mon ressenti.

OK merci talonlibre.

Je veux bien aussi que tu me tiennes au courant de tes sorties sur ce secteur, même si je suis plus au nord sur le massif.
Je n'ai jamais vu les Annum que sur ratelier et je serais curieux de les voir in situ…
À bientôt alors ?
Modifié il y a 7 ans
Alors toi, tu as de la chance que Jacques ne t'entende pas !
Les absents ont toujours tort…
Modifié il y a 7 ans
Sans mettre en doute ton retour sur les écailles ni les perf des Annum en descente (ils sont taillés pour !), j'aimerais savoir si, au vu de la photo du secteur, tu n'as quand même pas eu le sentiment de perdre en propulsion sur les plats et vallonnements ?

Je ne connais pas le secteur dont tu parles mais ce ski, au risque de perdre en mobilité et en souplesse de glisse, n'est-il pas clairement typé pour les domaines pré-alpin ou même alpin ?

Tu les as montés avec quelles fix et quelles chaussures utilises-tu ?
Modifié il y a 7 ans
Robert a écrit :
cependant je
ne comprends pas comment un simple problème d'insertion
pourrait ètre a l'origine de la quasi destruction des
becs de canard de l'ami Delap

Ça t'étonne Robert ?

On voit pourtant nettement que l'arrachement de la semelle correspond bien aux pointillés de "prédécoupage" que représentent les trois trous de la semelle et la fissure comme une libération de tension à leur passage.

À plus forte raison si le chaussage a parfois été "sauvage" et si le pas de telemark ou de propulsion ont été bien appuyés.
Modifié il y a 7 ans
J'enfonce le clou pour penser que les Crispi ont tendance à chausse pile-poil. Mais cette fois, ça concerne des Sydpolen.
Modifié il y a 8 ans
Magistral…
Modifié il y a 8 ans
mad a écrit :
Quand le matelas est gonflé, le duvet n'est pas le moins du monde malmené, quelle que soit la pression!

Quand je parlais de sa compression, c'est en imaginant que le duvet ne garnissait pas les boudins qui se gonflent.
Toi tu penses donc que c'est le cas ?

Dans ce cas, tu ne penses pas que la pulsion de l'air au gonflage empêche une répartition uniforme du duvet en le soufflant au même endroit ?
Modifié il y a 8 ans