Col de Rousset - Pré Peyret - Aiguillettes - Grande Cabane France > Vercors

par
Régis Cahn avatar
Régis Cahn

Durée : 1 jour

Distance : 24,0 km

Difficulté : Moyenne

Altitude de départ : 1600m

Dénivelée : +1000m

Point le plus haut : 1913m

Pulka : accessible

Cet itinéraire, situé au cœur de la réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors est splendide. Cette boucle au départ du Col de Rousset (Parking de Beure) permet de s’immerger au cœur de la réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. 

Télécharger la trace GPX

Cet itinéraire se déroule sur un territoire très sauvage. Le cheminement de toute beauté offre au randonneur une multitude de points de vue sur le Diois, sur les crêtes surplombants les Hauts Plateaux, le Triève et les Alpes.

Sur le parcours, deux refuges permettent si besoin de faire une halte pour s’abriter ou pour dormir si vous souhaitez vous immerger à 100% dans ce territoire d’exception.

La plaine de la Queyrie est un véritable enchantement. Elle est gardée en son cœur par un pin solitaire, l’arbre taillé de la Queyrie ! Le randonneur appréciera cette zone de quiétude et de silence avant de grimper les pentes en direction du Pas des Bachassons. Les quelques efforts seront récompensés par la vue sur l’Aiguillette et la face sud du Grand Veymont.

arbre-plaine-de-la-queyrie-vercors.jpgLa plaine de la Queyrie avec son pin solitaire

Itinéraire

Du parking de Beure – Terres Grasses (1390 mètres) suivre le sentier en direction de Pré Peyret (6,3 Km). Passer après 20 minutes de montée à droite du chalet des Ours (privé). Peu après, on atteint le pied de la piste (rouge) de ski des Econdus. Continuer en montant à gauche de la piste. Après 100 mètres de montée, bifurquer légèrement sur la gauche (Chalet). Continuer et trouver à sa gauche un autre chalet en bois (sentier de découverte). Suivre la direction est, puis bifurquer légèrement sur la droite pour atteindre une succession de vallons descendants qui permettent d’arriver facilement au Pas des Econdus (1546 mètres). Du pas des Econdus, tirer à gauche en suivant la piste (GR93) pour atteindre, après 15 minutes, la Combe Male. Passer la pancarte et monter en face dans le vallon. Poursuivre pour une descente qui mène après deux heures de cheminement au refuge non gardé de Pré Peyret.

A 200 mètres à l’est du refuge de Pré Peyret, une pancarte indique l’intersection du GR 93 et du GR 91. Quitter le GR en remontant le mamelon rocheux à l’est. Après cette première ascension, atteindre un petit vallon que l’on remonte pendant plusieurs centaines de mètres. L’orientation générale à observer pour cette première partie entre Pré Peyret et la cabane des Aiguillettes est la direction nord-est. A la sortie du vallon, la grande plaine de la Queyrie s'offre à vous ! Passer à proximité de l'Arbre taillé (grand pin isolé) de la plaine de la Queyrie.

grand-veymont-aiguillette.jpgLe Grand Veymont et l'Aiguillette

Vous remarquez plus au nord le significatif Roc Mazilier (1949m). Depuis l’arbre taillé, rejoindre les les pentes sous le Roc Mazilier. Passer à proximité du Pas des Bachassons (1913 m - Source) (Attention par mauvais temps : à pics). Depuis le pas, naviguer pendant quelques minutes sur les crêtes surplombant le Trièves. Descendre dans les bonnes pentes pour rejoindre le mamelon à gauche où se situe la cabane des Aiguillettes (1879 m). La vue sur la face sud du Grand Veymont et l’Aiguillette (Petit Veymont) est remarquable.

Depuis le refuge non gardé des Aiguillettes, prendre la direction du nord et descendre à gauche pour le Pas des Chattons (1827 m) situé sous la face sud du Grand Veymont. Du Pas des Chattons (1827 m), dévaler à vue pour la grande plaine où se situe la Grande Cabane (Bergerie 1563 m). (Attention par manque de visibilité : scialets sur l’itinéraire). A proximité de la bergerie de la Grande Cabane rejoindre le GR91 bien marqué sur les pins (marque rouge et blanche). De la Grande Cabane (Bergerie privée - fermée au public), prendre la direction du sud pour rejoindre en 30 minutes l’abri de Pré Peyret. 

sommet-de-montaveilla-vercors.jpgAu fond, les Alpes et à droite le sommet de Montaveilla et du Mont Aiguille

Retour

Après avoir rejoint l'abri de Pré Peyret, le cheminement de retour est identique à l'aller. Après avoir remonté le Pas des Econdus, au lieu d'emprunter le sentier de découverte, il est possible de retourner au parking de Beure en empruntant les pistes de la station du Rousset. Suivre l'ininéraire du GR en passant par le Belvèdère (1639 m - Vue à 360°).

Difficultés rencontrées

Cet itinéraire se déroule sur un territoire sauvage. Les principales difficultés sont liées à l'orientation et l'isolement. Le brouillard peut poser de sérieux problèmes d'orientation, particulièrement dans la zone de la plaine de la Queyrie et sur les crêtes entre le Pas des Bachassons et le Pas du Fouillet.

Accès

Depuis Villard de Lans, prendre la D531 en direction des des Gorges de la Bourne. Suivre la D103 pour St Martin en Vercors, puis Tourtre. A St-Agnan-en-Vercors continuer sur la D518 en direction de Rousset. Poursuivre jusqu'à la station du Col de Rousset. Au rond point, prendre à gauche la D815 pour le parking de Beure.

Depuis Die, emprunter la D518, passer le village de Chamaloc et continuer en direction du Col de Rousset. Passer le tunnel. Au rond point, prendre en face pour la D815 et son terminus le parking de Beure.

Cartographie

IGN TOP 25 3236OT Villard-de-Lans - Mont Aiguille - PNR du Vercors

Hébergement

Refuge de Pré Peyret (1600 m)
Il est situé au cœur de la réserve naturelle du Vercors, à l’intersection du GR 93 venant du Col du Rousset et du GR 91 qui traverse le Vercors du sud au nord.
Refuge non gardé, ouvert toute l’année.
15 places
Chauffage : un poêle à bois
Mobilier : une table + deux bancs
Point d’eau : source intermittente à 100 mètres au sud en direction du Pas de Chabrinel

Cabane des Aiguillettes (1879 m)
Coordonnées GPS : 
Elle est située au cœur de la réserve naturelle du Vercors sous la face sud du Grand Veymont.
Refuge non gardé, ouvert toute l’année.
4 places
Chauffage : aucun
Mobilier : une table + deux bancs
Point d’eau : Fontaine des Bachassons située au Pas des Bachassons

Commentaire sur l'utilisation de la pulka

En raison du dénivelé, depuis la plaine de la Queyrie, la montée en direction du Pas des Bachasson peut s'avérer difficile. Suivant les conditions de neige, la descente sur le Pas des Chatons peut s’avérer délicate.

À savoir

Zone de quiétude sur la Réserve Naturelle Nationale des Hauts Plateaux du Vercors

L'hiver, le tétras-lyre, bien que très adapté aux conditions hivernales, est en sursis face au froid et au peu d'alimentation disponible. Se nourissant d'aiguilles de conifères très peu énergétiques, il doit économiser son énergie pour survivre. Pour cela, le tétras-lyre s'enfouit sous la neige, de préférence de la poudreuse, dans des igloos où la température reste légèrement supérieure à 0°c ! Cela le protège également des prédateurs. Il peut y rester la journée voire plusieurs jours, ne sortant que pour se nourrir. Le passage des randonneurs à ski ou en raquettes peut faire fuir le tétras-lyre provoquant stress et épuisement mais aussi l'empêcher de creuser son igloo en damant la neige.

pancarte-zone-tranquilite-tetra-lyre.jpgZone de Tranquillité du Tétra Lyre

La RNN des Hauts Plateaux du Vercors a décidé de mettre en place une zone de quiétude située dans une zone d'hivernage du tétras-lyre, entre le Pas des Econdus, la cabane de Pré-Peyret et la Jasse de la Roche. Cette opération a pour but essentiel de sensibiliser le grand public à la présence de l'espèce et à sa fragilité notamment en période hivernale. Sur le terrain, la zone n'est pas balisée physiquement, mais des panneaux d'information sont placés aux entrées principales. Aussi, merci de la respecter au maximum ! Le Parc et la réserve vous remercie pour votre participation à la sauvegarde de cette espèce !

La montagne est un milieu hostile. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Prenez vos précautions. En cas de doute, faites appel à un professionnel de l'encadrement. La randonnée nordique est une pratique respectueuse et responsable : vous évoluez dans des milieux naturels sensibles, merci de les préserver.

Commentaires

Aucun commentaire

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.