L'Alico Double, la chaussure en cuir de l'hiver 2015/2016

Actualités > Ski de Randonnée Nordique
Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 32 sorties
  • 34 tests
  • 0 avis
  • 20 actualités
  • 38 commentaires
  • 276 messages
L'Alico Double, la chaussure en cuir de l'hiver 2015/2016

L'hiver dernier, une longue discussion avait animée le forum de SRN.com, avec pas moins de 18 pages : « LA chaussure de SRN dont vous rêvez ». Si vous n'aviez pas suivi les échanges, un résumé rapide : l'idée était trouver une nouvelle chaussure de ski de randonnée nordique, en 75 mm, en cuir, avec des boucles de serrage, un bloc semelle en cousu norvégien et un chausson amovible. Pour le dire autrement, et pour reprendre l'expression utilisée alors par certains : une « Svartisen améliorée ». C'est-à-dire une chaussure plus rigide et offrant un meilleur maintien et une meilleure rigidité en descente, tout en ayant un bon déroulé du pied et sans être une enclume. Quasi impossible.

P1050111.JPGL'Alico Double, norme 75 mm

Cette chaussure introuvable pourrait bien être la Alico Double qui débarque cet hiver en France. Fabriquée artisanalement en cuir naturel, elle ressemble à des chaussures de ski des années quatre-vingt : un design à l'ancienne, à des années lumières des couleurs flashy de l'Alpina Alaska par exemple. On aime ou on n'aime pas. 

La Double est également présentée par Alico comme robuste et durable. Il faut dire qu'elle est réalisée en cousu norvégien, une technique de piqûre permettant de relier le dessus de la chaussure à la semelle. Il devient par exemple possible de changer la semelle lorsque celle-ci est usée sans avoir à changer de chaussures.

P1050115.JPGLe chausson amovible de l'Alico Double

La Alico Double, c'est la première chaussure en cuir disponible sur le marché avec des chaussons amovibles. Comme avec les chaussures en coque plastique, ils apportent de la chaleur et du confort pour vos pieds... et peuvent être utilisés pour marcher dans un refuge ou dans une tente, avec l'avantage de pouvoir les sécher dans la nuit et ainsi skier le lendemain les pieds au sec.

P1050113.JPGLe système de serrage de l'Alico Double

Cette chaussure en cuir dispose d'un système de serrage complet : un laçage au niveau de la chaussure en cuir, un laçage au niveau du chausson et une boucle velcro sur la partie supérieure du coup de pied. Elle est aussi annoncée comme offrant une bonne protection contre l’humidité et une bonne respirabilité. 

Seul bémol, et non des moindres selon nous, leur poids : les Alico Double pèsent tout de même 3120 grammes en taille 44. Elles sont donc loin d'être les plus légères du marché, puisqu'elles pèsent tout de même près d'un 1000 grammes de plus que les Crispi Svartisen... et sont même plus lourdes que les chaussures en coque plastique tels que les Scott Excursion. Mais nul doute qu'elles pourront satisfaire les skieurs amoureux du cuir, peu sensible à la problématique du poids et à la recherche d'une chaussure rigide offrant un très bon contrôle du ski. 

P1050112.JPGAlico, une entreprise familiale italienne

Et pour ne rien gâcher au plaisir, Alico est une entreprise familiale située à Caerano di San Marco, une commune de la province de Trévise, dans la région de Vénétie, en Italie. Cette cité est voisine de la ville plus connue de Montebelluna qui abrite un nombre important de fabricants de chaussures : Scarpa, Andrews, Crispi, etc. Un argument auquel certains d'entre nous seront sans doute sensible, et qui pourra les convaincre de débourser les 310 euros nécessaires pour acquérir cette nouvelle chaussure en cuir.

Et vous, vous en pensez quoi ?

7 commentaires

Fred

Fred

  • 0 topo
  • 3 sorties
  • 0 test
  • 3 avis
  • 0 actualité
  • 12 commentaires
  • 72 messages

Hello,
Je me lance !
Je suis assez fasciné par le coté vintage du ski nordique en générale... Quand on voit les réalisations aux USA dans les 70's et les 80's... Avec ce type de matos, je me dis que ça doit fonctionner. C'est juste une histoire de niveau, de technique... Plus récemment il y a Andrew Skurska qui a fait un truc de dingue en Alaska...
Pour moi, si la chaussure est souple devant (plus que du plastique) je pense qu'on est proche d'une chaussure "mythique" qui fera un précédent. Le poids est un critère non négligeable... Reste à voir s'il n'est pas compenser par une facilité de marche plus importante par rapport à une chaussure plastique.
En tout cas je serais curieux d'en avoir une dans les mains pour me faire une idée plus précise.
A vous ! ;)
Fred

Gedryg

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 17 commentaires
  • 120 messages

Salut,
ayant craqué pour ces chaussures, je vais essayer de donner mes premières impressions.
A la sortie du carton, c’est lourd ( poids équivalent aux Excursions en 42 ), c’est rigide : comment fait-on pour rentrer dedans ? Faut-il ôter le chausson ? Début d’inquiétude, les ayant commandées à ma taille habituelle, vont-elles se révéler trop petites … ?

Après quelques essais dans le salon et une sortie ski d’environ 2 h vendredi 16 octobre, ces inquiétudes ont disparu : cela semble tailler “normalement” mais un peu étroit à l’avant-pied ( alors que, pour moi, les Crispi Svartisen taillent un peu grand 42 -> 27.5 - au lieu de 27 pour les chaussures de footing -, les Excursions taillent un peu large ). Le chausson étant généreusement matelassé, il est probable qu’une fois tassées elles paraissent moins étroites.

La première demi-heure de ski ne fut pas convaincante tant la semelle était rigide en flexion, difficile de faire accrocher les écailles dans une côte fort modeste ( impression de porter de vieilles Koflach en plastique ). Puis au bout d’une heure, je m’aperçois que je ne prête plus attention aux chaussures, que ma foulée s’est allongée et que les premiers virages télémark paraissent aussi faciles qu’avec des Excursions !

Le bilan sera-t-il le même une fois les chaussures bien rodées … ?! Pour l’instant, une concurrente sérieuse aux chaussures plastiques.

mtriclin

  • 1 topo
  • 0 sortie
  • 24 tests
  • 4 avis
  • 1 actualité
  • 76 commentaires
  • 419 messages

Hello,
Impression identique à Gedryg, une fois déballé du carton c'est rigide et très bien fini. Pour la taille j'ai suivi les conseils d'aventure nordique et opté pour un 43 alors que la taille de mes anciennes svartissen était du 42. Je ne l'ai pas encore essayé mais je peux juste constater que la semelle de la crispi en 42 à la même dimension que la semelle installée dans le chausson intérieur de l'Alico.

N_75

N_75

Avez-vous encore pu trouver des knickers en velours pour assortir à ces groles ? dommage de les cacher sous des guêtres quand même !
Plus sérieusement, ne regrettez-vous pas les deux systèmes de serrage à cliquet de la Svartisen ?

gervais

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 3 commentaires
  • 198 messages

qu'en est il de l’étanchéité et du déroulé de pieds?

Geoffroy - Oukiok.org

Geoffroy - Oukiok.org

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 1 avis
  • 0 actualité
  • 2 commentaires
  • 8 messages

Un jour, ... peut-être ... juste une NNN-BC pas trop lourde, ni trop rigide, juste comme une svartissen de Crispi ou une glittertind de Madhus ... pour la rando grand nord sans grande descente, ni télémark lourd, mais avec un chausson en feutre (ou autre, au lieu de l'isolant thinsulate solidaire) et qui ira se réchauffer dans le sac de couch la nuit et évitera la godasse gelée au matin ... je rêve !