Les fixations et chaussures de randonnée nordique

En ski de randonnée nordique, il existe quatre systèmes de fixations :

  • Norme NNN BC
  • Norme SNS
  • Norme 75 millimètres (Nordic Norm 75 mm).
  • Fixations universellse ne nécessitant pas de chaussures spécifiques : utilisables avec des chaussures de randonnée pédestre ou des bottes de neige.

Ces normes ne sont pas compatibles entre elles. Le choix des chaussures se fait en fonction des fixations et inversement. Les fixations de ski de randonnée nordique laissent le talon complètement libre que ce soit à la montée et à la descente.
En randonnée nordique, il existe 2 types de chaussures : les modèles semi-rigides et les chaussures rigides en coque plastique. Les chaussures de randonnée nordique permettent de marcher à pied sans entraves sur les sections enneigées ou déneigées.

Fixations et chaussures NNN BC

Fixations

La norme NNN BC (New Nordic Norm Back Country) est développée et fabriquée par le fabricant norvégien Rottefella. Il existe plusieurs modèles de fixations : Auto, Manual et Magnum qui sont commercialisées sous les marques Rottefella, Fischer ou Rossignol. Ces fixations sont légères et fiables.

Le principe est identique à celui des fixations de ski de fond, mais, spécialement conçues pour le ski hors-piste, ces fixations sont plus larges et plus robustes que celles utilisées en ski de fond.

Système de guidage: 2 rainures pour améliorer le contrôle du ski en descente et en dévers.

3 types de fixations NNN BC

  • Nnn BC Manual : fermeture manuelle de la fixation. Largeur de la plaque sous le pied : 56 mm
  • Nnn BC Auto : le chaussage et le déchaussage est automatique. Largeur de la plaque sous le pied : 56mm
  • Nnn BC Magnum : fermeture manuelle de la fixation. Largeur de la plaque sous le pied : 67mm

La norme NNN BC n’est pas compatible avec le système SNS

Chaussures

Ces fixations sont compatibles avec les chaussures dotées de la norme NNN BC. Les fabricants de chaussures Crispi, Fischer, Rossignol, Madshus, Alpina, Alpha proposent des chaussures compatibles.
La semelle norme NNN BC est très légèrement crantée permettant de marcher sur les zones enneigées et déneigées.

Les chaussures peuvent être fabriquées en cuir ou à partir de matériaux composites. Elles sont équipés d’un système de serrage par lacets et d’une ou de deux boucles de serrage par boucle micrométrique ou Velcro.

Sur l’avant, ces chaussures ont une barre métallique qui s’insère dans la fixation.

Selon les modèles, elles ont l’apparence de chaussures de randonnée pédestre ou de chaussures de skis de fond. Elles sont équipées :

  • d’une tige haute remontant sur la cheville
  • de pare-pierre sur le devant ou sur le contour de la chaussure
  • d’empiècement pour garder les pieds au chaud
  • d’une membrane protégeant de l’humidité,
  • suivant les modèles, d’un collier articulé et de boucles de serrage

 

Fixations  et chaussures SNS


Fixations

Le Salomon Nordic System développé par Salomon est exclusif à cette marque est quasi identique au système NNN BC. Les chaussures disposent d’une barre métallique qui s’insère dans la fixation.

Système de guidage : à la différence du NNN BC, la fixation n’est dotée d’un rail unique et central pour le contrôle des skis.

Le système NNN BC et SNS n’est pas compatible.

Chaussures

Le système SNS est compatible uniquement avec les chaussures Salomon. Les X-ADV 8, le modèle le plus répandu et le plus fiable dispose d’une semelle très crantée, d’une tige haute avec guêtre intégrée et un collier articulée pour un maintien optimal des chevilles. Chaussures étanches et chaudes.


Fixations et chaussures 75 mm


Le 75mm, c’est la plus norme la plus ancienne qui depuis quelques années fait un retour en force. En effet, le duo chaussures/fixations 75 mm est fiable et offre un contrôle optimal en descente.

La norme 75 mm est polyvalente et adaptable à tous les types de skis de randonnée nordique. La choix des chaussures en norme 75 mm est plus étendu que pour celui des autres normes.

Les chaussures 75 mm ont un bout plat sur le devant, appelé « bec de canard » qui vient s’insérer dans la fixation. La largeur du bec de canard mesure 75 mm, ce qui donne le nom à cette norme.

Fixations 3-Pin ou 3 pointes

Les trois pointes s’insèrent dans des trous prévus sous la semelle de la chaussure. Un étrier vient pincer le bec de canard. Le reste de la chaussure est totalement libre. Ce sont des fixations robustes avec une plaque et des rivets en acier.
Les fixations la plus répandues sont

  • Voile Heavy Duty Mountaineer 3-Pin
  • Rottefella Super Telemark
  • Voile 3-Pin Cable
  • Voile 3-Pin Cable Traverse
  • Voile 3-Pin Hardwire

Les fixations Rottefella Chili sont des fixations 75 mm qui sont dotés d’un câble mais sans le système des 3-Pin évitant une usure prématurée des semelles des chaussures.

Fixations à câble
Les fixations Voile 3-Pin Cable, Traverse et Hardwire sont dotées d’un câble qui vient se fixer à l’arrière de la chaussure. Le principe étant de toujours laisser le talon libre, que ce soit à la montée ou à la descente, mais en apportant un maintien latéral conséquent pour une meilleure conduite des skis en descente.

La présence du câble crée une force de rappel lorsque le talon est décollé (fixation dite « active »), qui confère un meilleur contrôle du ski en descente mais peut entraver la progression en pas glissé. Le point fort de cette fixation est sa robustesse et sa facilité d’utilisation. La chaussure vient se glisser dans l’étrier. Le talon est entouré du câble. Ce système peut ou non être muni des « 3 pointes ». Sur certain modèle, le câble est amovible offrant plus de polyvalence (possibilité de l’enlever en montée ou sur les longs plats) et plus de légèreté.

Consultez le comparatif des fixations 75mm sur le blog d'Aventure Nordique.

Chaussures


Il existe plusieurs 4 types de modèles de chaussures en 75 mm :

  • Coque plastique,
  • Semi-rigide identique à aux chaussures de type NNBC,
  • Bottes grand froid.


Coques plastiques

Elles ont l'avantage d'apporter un meilleur guidage et contrôle des skis. Elles sont équipées de chaussons internes, très pratiques pour le séchage ou pour garder les pieds au chaud lors d'un bivouac. Par contre elles sont plus lourdes que des chaussures classiques et sont moins performantes sur les terrains plats.

Semi-rigides
 

Elles ont les mêmes caractéristiques que les chaussures des normes NNN BC et SNS, à part leur semelle qui présente l’avantage d’être systématiquement en Vibram sur les chaussures 75mm. D’ailleurs certains fabricants proposent le même modèle de chaussant dans les deux normes NNN BC et N75.

Bottes Grand Froid

Elles sont utilisées en région polaire pour affronter de très basses températures. Elles sont identiques aux chaussures utilisées par les alpinistes gravissant l’Everest. C’est la semelle qui diffère, puisqu’elle intègre le bec de canard « 75 mm ».

Fixations Universelles

Ces fixations ressemblent au système utilisé pour les raquettes à neige ou le surf. Elles ont la particularité de ne pas nécessiter de chaussures spécifiques.

Elles s’utilisent avec des chaussures de randonnée pédestre ou des bottes de neige. Leur comportement dépend beaucoup de la rigidité de la semelle de la chaussure utilisée.

Il existe plusieurs modèles de fixations universelles :

  • Fixations Berwin : modèle typés pour les expéditions polaires et prévues pour les terrains plats
  • Fixations X-Trace ou OAC EA : modèle le plus polyvalent offrant un contrôle des skis comparable avec les normes NNN BC et SNS.

 

Le choix du duo fixations/chaussures doit être fait en fonction des skis et non inversement. L’étape pour s’équiper est d’abord de choisir ses skis (en fonction de son niveau, du type de pratique et de terrain) et ensuite vient la question du choix des chaussures et des fixations. Il est nécessaire que le duo chaussures/fixations soit « en équilibre » avec les skis.

Commentaires

Aucun commentaire

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.