La Montagne ardéchoise et le ski de randonnée nordique [vidéos]

Actualités > Ski de Randonnée Nordique France > Montagne Ardéchoise
Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 32 sorties
  • 32 tests
  • 0 avis
  • 20 actualités
  • 37 commentaires
  • 276 messages
La Montagne ardéchoise et le ski de randonnée nordique [vidéos]

Située entre 1000 et 1753 m, l'Ardèche est un territoire marqué depuis plusieurs décennies par le ski nordique... des premiers foyers de ski de fond des années soixante-dix à la traversée de la Montagne ardéchoise en ski de randonnée nordique. Partez à travers plusieurs reportages vidéos à la découverte de cette culture nordique peu connue et/ou oubliée.

Le passé nordique des villages ardéchois

Comme dans le Jura ou le Vercors, la pratique du ski nordique s'est fortement développée dans les années soixante-dix en Ardèche. Assez rapidement, chaque village du plateau disposait d'un foyer de ski de fond. Les pratiquants se comptaient par centaines et skiaient sur des domaines encore pas et/ou peu aménagés... assez proche finalement du ski de randonnée nordique contemporain. Cette pratique a perduré jusqu'aux années quatre-vingt-dix, période à laquelle la neige a commencé à se faire plus rare sur le plateau ardéchois, et aussi à laquelle les pouvoirs publics ont fait le choix de plus soutenir ces initiatives populaires. Des traces de ce passé pas si lointain sont encore visibles et palpables chez les habitants de la Montagne ardéchoise, comme ici au Béage.

Le ski liberté : gratuité et autogestion

Sur la Montagne ardéchoise, certains résistent et continuent de faire vivre l'esprit du ski nordique des années soixante-dix. Au pied du Mont Gerbier du Jonc, le foyer de ski de fond de Saint-Eulalie défend et met en œuvre le concept de "ski liberté". Géré bénévolement par les habitants du village, il propose ainsi quelques pistes damées en accès libré pour permettre à tous et à toutes de découvrir gratuitement les joies de la glisse. Ici pas de redevance à payer comme dans la plupart des domaines nordiques français, les skieurs sont seulement invités à laisser quelques sous après leur passage pour payer le carburant de la dameuse... et ce fonctionnement à prix libre permet au foyer de rembourser les frais engagés. Et en plus, on peut s'initier au ski de randonnée nordique grâce à une boucle balisée.

Le ski nordique et l'économie locale

Qu'il se pratique en itinérance, en randonnée ou sur un site aménagé, le ski nordique est indispensable à l'activité économique hivernale des habitants du plateau ardéchois. Il permet à des hôtelliers, à des restaurateurs, à des hébergeurs de s'assurer un petit revenu pendant cette période peu propice au tourisme... surtout que ce n'est pas pour ces montagnes et pour la pratique du ski que l'Ardèche est la plus connue. Dans cette perspectivement, le développement de la traversée de la Montagne ardéchoise en ski de randonnée nordique s'avère être une véritable opportunité pours les habitants qui vivent sur ce territoire et qui le font vire. Petit aperçu à Lachamp-Raphaël, le plus haut village d'Ardèche.

La relance du ski nordique : la TMA

Après avoir fermé les sites nordiques encore en activité dans les villages du plateau pour les regrouper sur le seul site de La Chavade Bel Air, le syndicat mixte Ardèche espace montagne a lancé la Traversée de la Montagne ardéchoise (TMA). Il s'agit d'une itinérance en ski de randonnée nordique de plusieurs jours, allant de 60 à 120 km. L'itinéraire permet de relier les Estables à la Croix de Bozon, en passant par les différentes communes du secteur où il est possible de louer du matériel (ski, chaussure, bâton, GPS, carto-guide). Une initiative assez rare en France qui mérite d'être mise en avant.

 

Et vous, vous en pensez quoi ?

2 commentaires

N_75

N_75

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 1 avis
  • 0 actualité
  • 46 commentaires
  • 923 messages

La tradition du ski nordique n'est pas un vain mot, "là-haut" !
Pour preuve, l'organisation de la Nanaloppet, course de ski de fond réservée aux dames, et organisée à Sainte Eulalie. (attention, l'article est de 2012)

http://www.leprogres.fr/loisirs/2012/01/27/la-nanaloppet-2012-tant-qu-il-y-aura-des-femmes-et-de-la-neige?image=f6ec78c5-0051-4e14-8568-85a10137ae28

Vous ont-ils dit pourquoi cette traversée a été organisée apparemment pour le ski, tourne autour du ski à entendre les locaux que vous avez rencontrés, et non pour la raquette susceptible, faut bien se l'avouer, d'attirer plus de monde, vu le plus grand nombre de pratiquants ?