Les Skis Hok à l'assault du Cantal

Actualités > Ski de Randonnée Nordique France > Massif Central
Vincent.Hok

Vincent.Hok

  • 0 topo
  • 3 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 2 actualités
  • 4 commentaires
  • 44 messages
Les Skis Hok à l'assault du Cantal

Dans ce petit foyer nordique situé sur la Haute Planèze volcanique au pied du Plomb du Cantal, on pratique traditionnellement le ski de fond — c'était même, depuis les années 70 un des lieux les plus courrus de la discipline en Auvergne. Pour bien des raisons, le manque de neige, des difficultés d'organisation, l'essouflement des bénévoles qui géraient le foyer, le nombre de pistes a diminué drastiquement sur les plateaux, et, même si les connaisseurs continuent de priser les forêts et les estives enneigées, on ne retrouve pas, loin de là, l'affluence d'autrefois. La problématique est connue de bien des foyers nordiques, dans le Massif Central et ailleurs : pour que ces espaces continuent d'attirer le public, il faut proposer des activités nouvelles.

Des Skis Hok pour redynamiser le territoire

L'hiver 2013, j'ai fait l'acquisition d'une paire de skis Hok : je suis avant tout un randonneur, été comme hiver, adepte du hors piste, mais j'avais du mal à trouver un moyen de déplacement sur la neige qui me convienne : les raquettes à neige ne m'amusent pas vraiment, et le ski de rando nordique pas toujours adapté à mes terrains d'exploration. Je n'ai pas lâché les Hok de toute l'hiver — comme bien des skieurs randonneurs, il m'a semblé que j'avais passé plus de temps sur les skis entre décembre et avril qu'à pied (et ça ne doit pas être loin d'être vrai).

DSCN0577.jpg

En acceptant de m'occuper du foyer nordique de la Haute-Planèze cet hiver 2014-15, j'ai tout de suite imaginé qu'on pouvait très bien y proposer en location, en plus des skis de fond et des raquettes, des skis Hok. J'ai donc entrepris d'en acquérir quelques paires et de les soumettre au jugement expert d'amis de la montagne, skieurs randonneurs amateurs ou professionnels. Les avis, sont pour le moment, tout à fait unanimes — mais je retiens celui d'une promeneuse en raquette qui, arrivée au sommet du Puy de Niermont, quelque peu essouflée, a déclaré : « c'est quand même plus sympa que les raquettes ! », ou encore celui d'un skieur nordique expérimenté : « Dans les descentes, il suffit de laisser glisser, et sur le plat on retrouve le plaisir du pas alternatif : c'est génial ! ». Effectivement, ces skis sont tout à fait polyvallents et conviennent à une grande variété de public.

Bref, les débuts sont prometteurs, et si la neige est au rendez-vous, les auvergnats (et les autres) pourront trouver au foyer nordique de Haute-Planèze des paires de skis Hok à louer pour explorer les hauts-plateaux du Cantal.

Un financement participatif pour acheter les skis

Pour financer l'achat des Skis Hoks, le foyer nordique de Haute-Planèze a lancé un appel à financement participatif sur http://fr.ulule.com/foyer-nordique/. 1 330 euros ont déjà été collectés sur les 2 500 nécessaires. Il reste trois semaines pour récolter le reste de la somme.

1 commentaire

Zyrian

Zyrian

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 3 commentaires
  • 3 messages

Bravo pour la relance de ce foyer de ski ! On revient aux valeurs simples et sûres.