Nouveaux skis Fischer, hiver 2015/2016

Actualités > Ski de Randonnée Nordique
Régis Cahn

Régis Cahn

  • 56 topos
  • 79 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 233 actualités
  • 346 commentaires
  • 2351 messages
Nouveaux skis Fischer, hiver 2015/2016

Pour l’hiver 2015/2016, Fischer lance une nouvelle série de skis de randonnée nordique scindée en 3 gammes, qui sont pour la plupart des modèles dotés du système Easy Skin.

Avant de vous dévoiler l’innovation majeure qui se nomme Easy Skin, vous trouverez ci-après une présentation des 3 gammes de skis de randonnée nordique. Ce qui peut interroger le pratiquant, c’est le nombre de skis existants et le découpage en 3 gammes….

Gamme Offtrack Cruising

L'Offtrack Cruising est la gamme la plus récente. Le concept Offtrack Crusing : il y a 8 à 10 cm de neige sur le sol, partez-vous balader près de chez vous, hors des traces.
Ce sont des skis relativement étroits qui sont très performants sur des grandes étendues et des terrains légèrement vallonnés. Depuis cette saison, le Traverse 78 Crown/Skin (Ex S-Bound 78) et l’Excursion 88 (Ex S-Bound 88) ont intégrés la série Offtrack (On peut se demander pourquoi - Auparavant, ils étaient dans la série S-Bound).

Skis Offtrack CruisingSkis Offtrack Cruising

Adventure 56 
Lignes de cotes : 56 - 48 – 54 mm
Tailles : 169, 179, 189 cm
Poids : 1690 g/ 179 cm
Avec écailles

Spider 62
Lignes de cotes : 62 - 52 – 60 mm
Tailles : 169, 179, 189 cm
Poids : 1790 g/ 179 cm
Avec écailles

Outback 68
Lignes de cotes : 68 - 59 – 64 mm

Tailles : 169, 179, 189 cm
Poids : 1990 g/ 179 cm
Avec écailles

Traverse 78 Crown/Skin
Lignes de cotes : 78 - 61 – 69 mm

Tailles : 169, 179, 189 cm
Poids : 2190 g/ 179 cm
Avec écailles + dispositif Easy Skin

Excursion 88 Crown/Skin
Lignes de cotes : 88 - 68 – 78 mm

Tailles : 169, 179, 189 cm
Poids : 2390 g/ 179 cm
Avec écailles + dispositif Easy Skin


Gamme Backcountry

C’est la gamme la plus ancienne de chez Fischer. Skis avec ou sans écailles. Skis de préférence étroits, robustes et réputés. Ce sont des skis de référence et encore très utilisés dans les pays nordiques et pour les expéditions arctiques, polaires…. Du fiable et qui glisse !

Skis BackcountrySkis Backcountry

Skis Backcountry E89, E99, E109...Skis Backcountry E89, E99, E109...

Country Crown/Wax
Lignes de cotes : 60 - 52 – 57 mm

Tailles : 180, 190, 200, 210 cm
Poids : 2660 g/ 200 cm
Disponible avec écailles (Crown) ou avec une semelle lisse (sans ecailles Wax)

E89 Crown / Tour Xtralite
Lignes de cotes : 59 - 49 – 55 mm

Tailles : 170, 180, 190, 200, 210 cm
Poids : 1850 g/ 200 cm
Disponible avec écailles (Crown) ou avec une semelle lisse (sans ecailles Tour Xtralite)

E99 Easy Skin Xtralite
Lignes de cotes : 66 - 54 – 61 mm

Tailles : 180, 190, 200, 210 cm
Poids : 1950 g/ 200 cm
Skis avec une semelle lisse (sans ecailles Xtralite) + dispositif Easy Skin

E99 Crown Xtralite
Lignes de cotes : 66 - 54 – 61 mm

Tailles : 180, 190, 200, 210 cm
Poids : 1950 g/ 200 cm
Avec écailles

E99 Tour Xtralite
Lignes de cotes : 66 - 54 – 61 mm

Tailles : 180, 190, 200, 210 cm
Poids : 1950 g/ 200 cm
Skis avec une semelle lisse (sans ecailles 
Xtralite)

E109 Crown / Easy Skin Xtralite
Lignes de cotes : 82 - 60 – 70 mm

Tailles : 170, 180, 190, 200, 205 cm
Poids : 2050 g/ 200 cm
Disponible avec écailles (Crown) ou avec une semelle lisse (sans ecailles Tour Xtralite) + dispositif Easy Skin


Gamme S-Bound

C’est la gamme la plus moderne au sens où ces skis apportent le plus à notre pratique du ski de randonnée nordique. Ce sont des skis larges, porteurs en poudreuses, faciles à manier en descente et qui se marient très bien avec la norme de fixations/chaussures 75 mm. Ces skis sont adaptés à nos territoires « alpins » et à nos terrains relativement accidentés (en comparaison avec les grandes étendues des pays nordiques). Un nouveau venu dans la série S-Bound, le 125 cm ! Ces lignes de côtes sont très larges et il ressemblent étrangement au BC 125 de chez Rossignol... Qui copie qui ?

Skis S-Bound 98/112/125 Crown/skinSkis S-Bound 98/112/125 Crown/skin

 

S-Bound 98 Crown/Skin
Lignes de cotes : 98 - 69 – 88 mm

Tailles : 169, 179, 189 cm
Poids : 2390 g/ 179 cm
Avec écailles + dispositif Easy Skin

S-Bound 112 Crown/Skin
Lignes de cotes : 112 - 78 – 95 mm

Tailles : 169, 179, 189 cm
Poids : 2590 g/ 179 cm
Avec écailles + dispositif Easy Skin

S-Bound 125 Crown/Skin
Lignes de cotes : 115 - 95 – 120 mm

Tailles : 165, 175, 185 cm
Poids : 3150 g/ 179 cm
Avec écailles + dispositif Easy Skin

Si vous consultez la présentation de la gamme de skis de l’hiver 2011/2012, vous constaterez que les changements sont relativement mineurs. Il y a des glissements de modèle d’une gamme à l’autre, un changement de sérigraphie. L’innovation majeure réside dans le système Easy Skin et l'apport du S-Bound 125.


Le système Easy Skin


Il s’agit de la dernière innovation de Fischer. Pour être le plus juste possible et parce que vous aimez les confidences, l’Easy Skin est un système anti-recul qui ressemble fortement à ce qui existait déjà sur le marché : Kortfell de chez ÅsnesIntelligrip de chez Madshus, Skintec d'Atomic..

Système anti-recul Easy SkinSystème anti-recul Easy Skin

Le problème c’est que la marque norvégienne Åsnes avait déposé un brevet en 2003. Cet emprunt de technologie, non souhaité par Åsnes a fait l’objet d’un procès entre les deux fabricants. Lors du jugement, Fischer a été acquitté. Si vous souhaitez connaître les détails du démélé judiciaire, cliquez ici et ici (en norvégien). Pour en savoir plus sur le système de demi-peaux de phoque Åsnes, consultez notre article du 16 mars 2009, présentant les nouveautés SRN pour l’hiver 2009/2010. Vous constaterez que le nouveau système Easy Skin de Fischer ressemble beaucoup à celui d’Åsnes. Il y a toutefois des différences techniques au niveau du système d’attache et du percement des skis. C'est en autre sur ces points techniques qu'Åsnes a été débouté.

A la différence d’Åsnes, Fischer propose ce dispositif sur des skis avec et sans écailles… tandis que la firme norvégienne n'offre son système que sur des skis sans écailles, ce qui est moins adapté à notre discipline française (Entre parenthèse, Åsnes devrait sortir un peu de son marché norvégo-suédois et se rendre compte qu’il existe du potentiel en Europe du Sud…. A bon entendeur….).

La demi-peau de phoque traverse le skiLa demi-peau de phoque traverse le ski

Easy Skin : système anti-recul

L’Easy Skin est composé de 2 éléments : 1 fente dans la structure du ski et une paire de demi-peaux de phoque. Le principe est de glisser dans la fente l’avant de la peau de phoque et de venir la connecter sur le dessus du ski. Une fois que le système supérieur est verrouillé, il suffit de venir coller la peluche sur la semelle, au niveau de la zone des écailles.

L'Easy Skin se bloque sur le dessus du skiL'Easy Skin se bloque sur le dessus du ski

Easy Skin : à quoi cela sert ?

Pour les skis  Fischer dotés d’écailles, l’Easy Skin vient en complément des ces dernières. Si les écailles n’accrochent plus suffisamment (parce que vous êtes trop lourd :-), que la neige est trop glissante ou que le degré de pente est trop important pour vous ; allez forcer un peu, prenez les bons appuis !) alors l’Easy Skin vient vous sauver la mise, sans devoir utiliser des peaux de phoque intégrales.

La demi-peau vient en complément des écaillesLa demi-peau vient en complément des écailles

Voici une vidéo que j’ai réalisée dans le cadre d’Aventure Nordique et qui vous permet de visualiser le dispositif. 

Le système est bien étudié, car en randonnée nordique, l’intérêt est d’être le plus léger possible et d’avoir le moins de manipulation à faire. La plupart du temps, une demi-peau de phoque est suffisante pour ne pas reculer dans la pente. Ceci étant, il y a quelques bémols :

  • Suivant le poids que vous portez/tractez, il peut être nécessaire, voir obligatoire d’avoir une paire de peaux de phoque intégrale. L’Easy Skin ne remplace donc pas la peau de phoque intégrale mais vient en complément.
  • Pour la saison 2015-2016, l’Easy Skin n’existe qu’en 35 mm (650 x 35mm) et 50 mm (650 x 50mm) de largeur. Ce n’est pas suffisant pour des skis aux larges lignes de cotes : S-Bound 112, S-Bound 125 et dans certaines circonstances sur le S-Bound 98. Il Faudrait que l'Easy Skin soit proposé dans des largeurs plus importantes.

Est-ce que la fente fragilise la structure du ski ?
J’entends déjà que vous vous posez la question. A ce jour, nous n’avons aucun retour la dessus. Personnellement, je pense que non, mais l’avenir le dira !

Est-ce que la demi-peaux de phoque est vendue avec les skis ?
Non, le système d'encoche est présent sur les skis cités plus haut (Crown / Skin pour skis avec écailles et Easy Skin pour des skis sans écailles), mais la paire de demi-peaux de phoque est vendue séparément. 

L'encoche dans le skiL'encoche dans le ski

 


Fischer a oublié les « petits » gabarits…


Fischer peut être fier de lui ! Le fabricant devance tous ses concurrents avec sa belle gamme de ski, et son nouveau système anti-recul. Oui sauf que Fischer a oublié un petit détail…. Le 159 ! En effet, il n’existe plus dans sa gamme des skis en 159 cm. Alors si vous aviez un « petit gabarit » vous allez devoir utiliser des skis plus grands que vous, c’est-à-dire 169 cm (mesure réelle à 165 cm). Vous pouvez toujours regarder chez les concurrents, ce n’est pas mieux : taille mini chez Madshus 165 pour Eon, Epoch, Annum. Il n’y a que le BC 90 de chez Rossignol qui commence à 159 cm.

Ce choix est difficilement compréhensible, notamment pour la gamme des skis S-Bound qui sont larges et porteurs. Avec des skis larges, il est préférable de skier avec des skis plus petits (pou à sa taille)… Si vous mesurez 1m50, 1m60 et 1m65, il faudra vous reporter chez Fischer sur du 169 cm…. Fischer devrait arrêter de considérer que la randonnée nordique s’apparente à du ski de fond. Le choix d’un ski SRN ne se fait pas qu’en fonction du poids, mais se décide aussi en fonction de la taille et d’autres critères plus subjectifs…. J’en profite pour dire qu’il ne faut pas prendre en compte le tableau du choix des tailles des fabricants de SRN (trop souvent relayé par les magasins), car ils ne correspondent pas à notre pratique. Ce détail est valable pour les skis larges.

La gamme des chaussures SRN reste inchangéeLa gamme des chaussures SRN reste inchangée

Pour conclure, Fischer fait du bien au ski de randonnée nordique. L’Easy Skin apporte un vrai plus au SRN et facilite la pratique et sa démocratisation. La gamme des skis larges va dans le sens d’une discipline plus orientée dans le plaisir de la glisse. Jusqu’ici bravo, reste à réintégrer une gamme de skis plus courts ; 159 cm et moins (pour nos enfants - J'insiste, ils aimeraient bien venir avec nous !), à proposer des demi-peaux de phoque plus larges et à ne pas augmenter les prix d’année en année pour que le Backcountry reste accessible au plus grand nombre. En espérant que les ingénieurs en R&D et la direction commeciale consultent ce retour…. En tout cas, vous les pratiquants, vous avez le droit de donner votre avis et de poser vos questions !

9 commentaires

jmc63

jmc63

  • 0 topo
  • 39 sorties
  • 1 test
  • 2 avis
  • 5 actualités
  • 53 commentaires
  • 385 messages

Bonjour Régis.

Je ne vois pas comment "L’Easy Skin apporte un vrai plus au SRN" :

Il faut toujours déchausser pour enlever le skin, puis le recoller sur son film protecteur et le ranger,
descendre la pente ...
puis déchausser, reposer les peaux ...

La même galère qu'avec des peaux classiques !

J'ai du louper un épisode ;-?

marcolino

marcolino

  • 1 topo
  • 0 sortie
  • 2 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 16 commentaires
  • 133 messages

Bon, j'utilise le système Åsnes, défoquer est facile, refoquer demande un peu de souplesse et d'équilibre. Le système Fischer me parait un peu plus compliqué. Sur ski lisse, c'est très bien (appréciation personnelle), tient parfaitement sur les farts, remplace pratiquement le klister. Par contre, je vois pas trop l'intérêt de demi-peaux sur un ski à écaille (grosse poudreuse ?)

N_75

N_75

...également parties verglacées (peut-être une spécialité du Massif Central ) ?
Le système "easy skin" est-il plus easy qu'une demie peau ?

@jmc63 : j'ai toujours plié mes peaux colle sur colle, le film protecteur étant parti à la poubelle dès sa sortie de boîte. Mais peut-être ai-je tord ?
Par contre mes peaux font 38 mm ou 50mm de large, séparer les deux bouts étant aisé.

jmc63

jmc63

  • 0 topo
  • 39 sorties
  • 1 test
  • 2 avis
  • 5 actualités
  • 53 commentaires
  • 385 messages

@N_75 : j'ai essayé une fois en pensant gagner du temps. J'ai eu un mal fou pour les séparer. Mais c'est vrai que les coller sur le film par vent bien froid est une vraie galère. Dans les portions où il y a des longues montées coupées par des petites descentes (autour du Guery / Aiguiller par exemple ou enchainement de volcans comme Pariou + petit et grand Suchet) je garde les peaux.

N_75

N_75

Salut jmc63 !
J'imaginais justement le film papier bien secoué par grand vent !
Je décolle sans soucis mes peaux de 50mm de large pleine longueur, et pour les coins que tu cites, même sur des skis larges, ça doit bien suffire.
Je verrais bien l'intérêt d'un système Easy Skin, norvégien ou autrichien, pour ces coins, d'autant plus s'ils sont complètement verglacés.
Mais s'il faut néanmoins déposer les skis pour les mettre, ou nécessiter la souplesse d'un rat d'opéra, quel intérêt par rapport à une paire de demie-peaux, à part gagner un peu de glisse par l'absence de plaque métallique, et gagner un peu de poids dans le sac à dos ?
Mais peut-être que dans 10 ans, un fois que tous les fabricants auront adopté le système, on ne se posera plus de questions...

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 56 topos
  • 79 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 233 actualités
  • 346 commentaires
  • 2351 messages

Salut jmc63,
"L’Easy Skin apporte un vrai plus à la pratique du ski de randonnée nordique". Il faut considérer cette expression dans les sens suivants :

1) Fischer innove
Le fabricant autrichien développe un nouveau système anti-recul. Ce qui signifie que la marque fait de la recherche et du développement pour améliorer les skis de SRN. On peut donc penser qu’elle croit en la discipline. A ce titre, je pense que le développement de nouveaux produits adaptés fait du bien à notre pratique et participe au développement de cette dernière.

En faisant évoluer le matériel, elle améliore notre expérience sur le terrain et poussera ses concurrents à faire encore mieux. Depuis des décennies aucunes innovations sur les skis n’étaient apparues.

2) L’innovation au service des pratiquants :
Le système est facile à mettre en place. Il permet si besoin de pallier au manque d’accroche des écailles (suivant l’état de la neige, le poids du skieur, le degré de pente…) et permet de conserver un bon ratio accroche/glisse.

Le système est léger et prend peu de place. L’Easy Skin est un système anti-recul qui vient en complément des écailles. Ce duo permet de répondre à 90 % des cas rencontrées en rando nordique. Le reste du temps, il est nécessaire d’utiliser des peaux de phoque complètes.

Pour des skieurs en apprentissage, il n’est pas toujours aisé d’avoir les bons appuis et donc d’utiliser au mieux les écailles. Cette petite peau facile à mettre en place aidera. Dans les transitions de plats, descentes, montées, plats, pas de manipulation à faire, on peut garder les peaux, puisque la glisse n’est pas trop altérée. Pour les moins débrouillés, il est même possible de garder la peau pour se sécuriser dans les premières descentes…

Le problème d’une peau longue, c’est que le frottement est plus important et qu’elle ralenti et fatigue le skieur. Avec une demi-peau de phoque, la glisse est plus efficace.

Le défaut d’une demi peau, c’est que dans certains cas, elle n’est pas suffisante et que le skieur « chasse » au niveau des extrémités des skis ». Le défaut de l’Easy Skin, c’est qu’il n’est pas possible de mettre ou d’enlever les peaux lorsqu’on a les skis aux pieds…

talonlibre

talonlibre

  • 3 topos
  • 11 sorties
  • 1 test
  • 3 avis
  • 2 actualités
  • 131 commentaires
  • 1136 messages

Bonsoir à tous,

J'ai eu l'occasion d'avoir en main les nouveaux Fischer avec l'Easy Skin.
me semble
Ce système me semble avoir été développé pour du SRN traditionnel et ne remplace en aucun cas une peau intégrale.

L'effort de Fischer est louable comme le dit Régis. Cette peau me semble surtout destinée à palier le manque d'efficacité des écailles dans la poudreuse ou sur neige très dure... cela remplacera avantageusement le coup de fart sur les écailles, tout en conservant de la glisse pour la marche... sur un terrain très nordique bien sûr.

La véritable innovation, Fischer l'a réservé au ski de randonnée alpine avec sa peau plastique à écailles qui me parait être très adaptée au SRN.