Rottefella Xplore : ils l’ont testés et livrent leurs impressions (4/4)

Actualités > Ski de Randonnée Nordique
Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 34 sorties
  • 38 tests
  • 0 avis
  • 52 actualités
  • 44 commentaires
  • author: Mikael
Rottefella Xplore : ils l’ont testés et livrent leurs impressions (4/4)

4ème retour d’expérience de la nouvelle norme Xplore pour le ski de randonnée nordique, cette fois-ci depuis la Savoie avec Benoît. Lancées par Rottefella, les premières fixations sont arrivées en France il y a tout juste quelques semaines. Ils sont déjà quelques uns à avoir expérimenté le backcountry en mode Xplore.

Rottefella Xplore : tout savoir sur la nouvelle norme du ski backcountry

Quelle est ta pratique du ski de randonnée ?

Les derniers hivers, j’évoluais sur des skis Fischer Excursion 88 montés avec une fixation NNNBC automatique et des chaussures Fischer BCX. Pour cette première phase de test, j’ai utilisé deux combinaisons de matériel : des skis Alpina avec des chaussures Alaska également de la marque slovène et des Åsnes Ingstad avec les nouvelles chaussures Alfa Free A/P/X. Il s’agit de skis intermédiaires en terme de patin. Le test c’est déroulé en deux temps :

  • sur une journée lors d’une formation où j’ai pu dans un premier temps appréhender le système pour enclencher les chaussures, le confort du pied lors de phases de glisse et leur réactivité en tirant une pulka,
  • lors d’un raid de deux journées dans le Haut-Bugey. La Traversée est vallonnée, avec des portions très planes mais sans fortes pentes.

Pour le moment, je ne les ai pas encore “martyrisées” dans des profils plus alpins pour appréhender leurs capacités à tenir le pied lors de mise en dérive, de dérapages ou lors de descentes intégrales en telemark.

IMG_1180.jpg

Tes premières impressions ?

Une sensation de légèreté ! Pourtant, d’aspect elles ne paraissent pas particulièrement fragiles. Il faudra voir sur la durée. On est sur un poids équivalent à des fixations NNNBC. On est donc très loin sur ce point de la norme 75. Sur un raid, c’est effectivement très appréciable en limitant notamment la fatigue musculaire. Elles sont également moins encombrantes que des norme 75 (un peu plus que des NNNBC) et dans le train cela nous a facilité la logistique (nous avions les 3 types de fixations dans le groupe, nous avons ainsi pu comparer) notamment pour les ranger dans les portes bagages au-dessus des sièges.

La fixation Xplore est-elle facile d’utilisation ?

Le principe pour enclencher les chaussures est relativement simple, mais il nécessite un minimum d’attention. J’imagine qu’il va falloir attraper le coup, mais régulièrement le pin d’un côté de la chaussure si elle n’était pas parfaitement perpendiculaire, ne s’enclenchait pas correctement. Peut-être que la petite leash qui sera proposé par Rottefella limitera le risque de voir son ski disparaître à l’horizon dans une pente un peu forte si on a mal enclenché la fixation (cela m’est arrivé il y a quelques années lors d’un raid très typé alpin entre Clarée et vallée Étroite). A la différence des chaussures en NNNBC, il est appréciable de ne pas avoir de la neige qui se coince dans une partie de la chaussure.

Quelle skiabilité en terrain vallonné ?

Là où la glisse est essentielle, les Xplore sont très performantes. On retrouve un très bon déroulé de pied, identique à des NNNBC. Le fait que le point de fixation soit légèrement plus bas (et en latéral) ne m’a pas dérangé. Les skis filent bien et on peut sans difficulté donner de l’impulsion comme en style classique. Dans les montées, il faut un peu de temps pour retrouver un positionnement permettant de pleinement exploiter ses écailles. L’évolution de la localisation du point de fixation est ici plus sensible. Avec des demi-peaux (je n’ai pas utilisé de peaux intégrales pour le moment) la difficulté ne se pose pas bien évidemment ! Personnellement, n’étant pas un grand adepte des peaux, c’est un point qui va me demander un temps d’adaptation plus long.

IMG_1203.jpg

Et en descente ?

Les premières sensations sont bonnes. Les skis répondent bien, beaucoup mieux qu’avec la norme NNNBC... même si je n’ai pas encore été titiller des fortes pentes. La rigidité des semelles des chaussures de la norme Xplore permettent en effet de ne pas avoir le pied qui bouge en latéral. On retrouve à mon sens le même guidage qu’avec la norme 75 que j’ai déjà utilisé par ailleurs. Il faut encore trouver ses marques pour le virage telemark, les chaussures étant plus rigides au niveau de la pliure sur l’avant du pied.

Verdict final ?

Si cela se confirme, cette nouvelle norme permettra la combinaison des points forts des deux normes que nous utilisons principalement en SRN : poids, déroulé de pied et conduite des skis. C’est donc très prometteur. Il reste également à confirmer la durabilité du produit et sa résistance au froid lors des raids dans le Grand Nord.

A suivre...

Commentaires

Aucun commentaire