N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Salomon et la rando nordique, c’est fini !

Actualités > Ski de Randonnée Nordique
Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 219 actualités
  • 328 commentaires
  • 2282 messages
Salomon et la rando nordique, c’est fini !

Pendant des décennies, Salomon fut en France, le leader sur le marché du ski de randonnée nordique. Il y a quelques années, le fabricant avait dépoussiéré la pratique Backcountry en inventant le X-Adventure, un pack constitué d’une paire de raquettes, d’une paire de skis (format court et large avec écailles) et une paire de chaussures compatibles avec les 2 engins.

Ce dispositif polyvalent alliant marche et glisse a rencontré un grand succès puis a été finalement été abandonné par Salomon au profit d’une gamme plus traditionnelle : ski X-ADV Grip, chaussures XADV et fixation SNS. Voir notre présentation de la gamme 2012-2013 qui n’a guère changé depuis, hormis la sérigraphie.

Les raisons de l’abandon ?

Depuis plusieurs hivers, Salomon n’avait pas fait évoluer la gamme de matériel de randonnée nordique. Elle était composée de 2 modèles de skis, 2 sortes de chaussures et des fixations SNS. Salomon n’avait plus la volonté de développer de nouveaux équipements ou de proposer un nouveau concept.

Au milieu de l’hiver dernier, à grand renfort de communication, Salomon a annoncé le lancement d’une gamme gamme Freeski – Randonnée – Backcountry. L’objectif de la marque est de se positionner sur la pratique du ski de randonnée alpin ! De ce fait, Salomon considère sans doute qu’il n’y a plus de place pour la randonnée nordique et qu’il est nécessaire de faire des choix en terme commerciaux, marketing, de distribution et de développement.

Salomon souhaite s’investir dans la randonnée alpine qui offre actuellement des taux de croissance impressionnant… Il est clairement plus intéressant d’aller prendre des parts de marché dans une activité grandissante que de s’endormir dans une discipline que l’on peut considérer encore aujourd’hui comme une « niche » ou insuffisante commercialement au regard de ce que peut représenter la randonnée alpine.

Chaussures Salomon X-ADV 8 - Norme SNSChaussures Salomon X-ADV 8 - Norme SNS

Bonne ou  mauvaise idée ?

Pour les raisons évoquées plus haut, il est clair qu’à ce jour la randonnée nordique ne représente sans doute qu’une petite goutte d’eau dans le chiffre d'affaires d’Amer Sports et qu’il est préférable pour un grand groupe de se positionner sur des marchés porteurs.
Mais c’est oublier que le ski de randonnée nordique fait son petit bonhomme de chemin et qu’il se développe surement. Ce n’est pas l’explosion, mais le nombre de pratiquants et de paires vendues augmente durablement en France. Il suffit de questionner Fischer ou Madshus pour se rendre compte des progressions, année après année.

En conservant une gamme de matériel de randonnée nordique, Salomon avec son image, aurait pu rester dans la course… et sortir du bois, si besoin (c’est-à-dire lorsque le SRN affichera des taux de progression plus important). Grâce à cet abandon, c’est Fischer et Madshus qui vont se frotter les spatules… d’autant que technologiquement, Fischer est en train de prendre un train d’avance… Un bon calcul ? l'avenir le dira, d'autant que l'offre sur le marché de la randonnée alpine est quasi-saturée.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Hormis ces considérations commerciales, est-ce une bonne ou mauvaise nouvelle pour les pratiquants ?

Mauvaise nouvelle

Ce n’est jamais une bonne chose, que de voir une marque abandonner un secteur d’activité. Ce n’est pas un bon signe pour la pratique. Ceci étant les logiques commerciales se moquent du développement ou non de la discipline (enfin dans ce sens). De plus, une marque qui n'innove plus et qui ne développe plus sa gamme de produit, est une marque qui ne répond plus aux besoins des pratiquants. Salomon n’était clairement plus dans la course...

Bonne nouvelle

En arrêtant la production, la norme de fixation SNS va disparaître. Le système Salomon était uniquement compatible avec les chaussures Salomon. La disparition de cette norme va clarifier le choix pour les pratiquants du SRN. Dorénavant, il y aura 2 choix possibles dans le duo fixations/chaussures : norme 75 mm ou norme NNN BC et c’est tant mieux !

La pratique du ski de randonnée nordique évolue, tant au niveau des pratiquants, de l’esprit de la discipline, qu’au niveau des fabricants. Certains se retirent, d’autres arrivent sur le marché… Cela est signe de vitalité et de renouveau… A suivre.

Et vous, que pensez-vous de l'abandon du ski de randonnée nordique par Salomon ?

 

14 commentaires

Gedryg

Gedryg

  • 0 topo
  • 5 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 17 commentaires
  • 97 messages

Si l'abandon de la norme SNS ne constitue sans doute pas une grande perte, la disparition d'une marque qui a régulièrement innové dans le domaine du ski nordique ne peut pas être une bonne nouvelle.
Malheureusement, il faudrait probablement que des compétitions se développent, et avec elles un marché bien plus lucratif, pour que Salomon crée un ensemble fixation / chaussures à la hauteur de ce qu'on l'on trouve en skating par exemple ( Salomon Carbon Skate Lab : 860 g la paire ! ) mais "l'esprit" et la pratique du SRN risqueraient aussi de bien changer ...

talonlibre

talonlibre

  • 3 topos
  • 7 sorties
  • 1 test
  • 3 avis
  • 2 actualités
  • 120 commentaires
  • 948 messages

Compétition en SRN... aaargh! quelle horreur :(

Ernesto

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 2 commentaires
  • 0 message

En skis, ils ne me manqueront pas.
Par contre, en chaussures, l'offre SRN n'était déjà pas très large, et là ça sera encore pire.
Salomon a un savoir faire spécifique et historique dans les chaussures, que l'on retrouvait dans leurs produits SRN.
Fischer n'est pas du tout à ce niveau là et leurs chaussures actuelles en NNN Bc ne sont pas terribles.

ToneTrooper

ToneTrooper

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 0 test
  • 4 avis
  • 0 actualité
  • 5 commentaires
  • 310 messages

Je suis peut-être le seul, mais je les aimai bien moi les XADV Grip 89, certes pas taillés pour la vitesse, mais vraiment passe partout et super légers.
La disparition de la norme SNS est surtout dommage pour ceux qui devront changer chaussures ou fix et devront de fait changer l'ensemble....
La notoriété de la marque permettait peut-être aussi de distribuer des packs plus largement, que ce soit à la vente ou à la location. C'est sur que ce retrait ne fait pas du bien à la discipline.

Geoffroy - Oukiok.org

Geoffroy - Oukiok.org

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 1 avis
  • 0 actualité
  • 2 commentaires
  • 8 messages

Il est clair que les grandes parts de marché du SRN ne sont pas en France. Elles sont en scandinavie et en Amérique du nord. Et là-bas Salomon n'a jamais convaincu. Pourquoi ?

En grande partie parce que l'image choisie pour Salomon ne correspond pas à l'esprit du SRN dans les grands espaces. Regardez une chaussure Xdav - tas de plastique au look presque agressif - comparez là à une crispi stetind (pourtant italien mais présent partout au nord) au cuir sage, au look presque banal mais sûr de lui. En France, cela peut fonctionner, là-bas c'est vraiment l'effet nverse ...

Conjointement, cela fait bien longtemps que salomon n'est plus arrivé à faire de bonnes chaussures de SRN. Toutes celles que j'ai vu défiler depuis les greenland (qui furent marquantes à leur époque) posaient systématiquement des cloches à leurs utilisateurs. Les Xadv actuelles sont moins pire mais posent des problèmes divers de déchirures du tissu aux jointures que des modifications successives renforcant l'empiècement de caoutchouc n'ont pas vraiment résolu malgré une rigidification associée.

Les skis eux, sont plus récents mais, sauf erreur de ma part, n'ont jamais été spécifiques, d'abord fabriqués par Fisher puis plus récemment par Atomic (suite au rachat de Salomon par Amer Sport). Ils n'apportaient en fait rien sur les marchés bien servis par fisher.

Le seule apport de Salomon était dans sa fixation SNS-BC, très solide, inspirée de la SNS et qui avait poussé les scandinaves à la copier pour faire la NNN-BC. Sans être vraiment meilleure que la NNN-BC elle avait des avantages, entre autre son système de fermeture qui se coince moins vite avec la poudreuse. Mais aussi des inconvénients (plus de frottements et de bruits, neige plus vite coincée entre chaussure et fix). Utilisées avec des bonnes chaussures, comme les Alfa norvégiennes, c'est cela que l'on perdra. Mais Alfa et les autres sont passés sur NNN-BC, cause ou conséquences ?

Reste à espérer que Rotefella fera évoluer ses fixations malgré l'absence de concurence. Le plus grand dommage ou risque est là.

Geoffroy
Oukiok.org

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 219 actualités
  • 328 commentaires
  • 2282 messages

Pour faire suite aux commentaires de :

ToneTrooper :
Non, tu n'es pas le seul ! Ce ski a équipé un nombre incroyable de skieurs de randonnée nordique et beaucoup de magasins de location ou d'agences de voyage. Ces skis étaient les plus légers du marché et parfaits en poudreuse. Cependant, ils n'apportaient plus rien vis à vis des gammes de chez Madshus et de chez Fischer.

Geoffroy :
Ta remarque concernant la norme NNN BC est judicieuse. Rotefella n'a plus de concurrent. Le problème, c'est que cette entreprise norvégienne n'investit plus dans la randonnée nordique : NNN BC (Magnum ou Auto), Super Telemark et Chili....et c'est tout ! Et je ne serais pas surpris que la Chili soit abandonnée... De toute façon, je crois que la révolution ne viendra pas du ski de fond (par extension de la norme NNN BC)... La rando nordique d'aujourd'hui est à mon sens plus proche du ski de rando/telemark. C'est sans doute par la norme 75mm et surtout par l'évolution des fixations de randonnée alpine que viendra les innovations.... L'avenir le dira. A ma connaissance, aucune marque ne fait de recherche et de développement dans ce sens mais le développement des ventes poussera les entreprises à innover...

forez

forez

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 1 avis
  • 1 actualité
  • 28 commentaires
  • 495 messages

Eh oui ! Salomon n’avait guère évolué au niveau des skis de rando nordique …
Le seul reproche que je leur fais (mes premiers skis étaient des Salomon que j’ai toujours en réserve) est d’un point de vue lignes de cotes trop creusées qui rendent les dévers en neige dure impossibles, pire qu’avec une paire de ski de fond de piste de compétition qui tiennent mieux sur les carres. C’est quand même un comble pour des skis équipés de carres métalliques, censés mieux accrocher que les bords droits de ski de fond.
Pour les chaussures la qualité a, à mon sens, régulièrement baissée depuis la super BC Greenland tout en cuir avec le talon droit (elle ressemblait d’ailleurs à une chaussure de rando d’été mis à part la semelle rainurée pour s’adapter aux fixations) qui permettait de l’utiliser aussi bien avec les raquettes à neige ou les crampons à glace.
J’ai les chaussures les XADV mais j’ai été très déçu par la qualité du produit et surtout trop proche des chaussures de ski de fond avec le talon « fuyant », plus droit comme les Greenland.
C’est pour cela et surtout à cause de « l’esseulement » de Salomon SNS dans les fixations de rando nordique que j’ai opté pour la norme NNN. J’ai des chaussures Fischer mais il est vrai là aussi, qu’elles ne sont pas top, pas mauvaises mais quelconque.
Je pencherais comme Régis pour une adaptation/innovation/recherche des fixations de rando alpine et de télémark vers le ski de randonnée nordique.

sancho

sancho

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 1 actualité
  • 26 commentaires
  • 511 messages

Ca ne me semble pas être un énorme effort en recherche et développement pour des marques comme Salomon, Fischer et Rossignol qui savent faire des écailles: de les proposer en option sur leurs ski de rando alpine. C'est sûr qu'on est pas dans le même ordre de prix que ce qui se pratique actuellement en SRN, mais c'est pas non plus la même qualité de matériel. Personnellement je serais preneur et je pense que je ne serais pas le seul.
Ce qu'on demande à un SRA c'est d'être léger à la montée et efficace à la descente.
Ce qu'on demande à un SRN c'est pareil, mais en deux fois moins cher et avec des écailles. Mais dans le deux fois moins cher on en a aussi pour notre argent:
- en matière d'usure prématurée du matériel (carres, sérigraphie, qualité de semelle...)
- ainsi qu'en matière de qualités techniques

Sinon en perdant la norme xadv on ne perd pas grand chose. Comme Régis et Forez je pense que l'innovation peut venir d'une adaptation des innovations en fix et en chaussures de la rando TK et alpine. Mais je crois qu'avant de voir l'effort d'adaptation par des grandes marques, va falloir méchamment grossir le volume de pratiquants.
En attendant in leather I trust, et je rêve de voir renaitre de beaux modèles old school en cuir, à crémaillères et un peu plus cossus que la Svartisen.

N_75

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 1 avis
  • 0 actualité
  • 44 commentaires
  • 889 messages

Sancho, si "in leather tu trust", va faire un tour sur les sites des boutiques en ligne françaises spécialisées en SRN...

Et comme tous, quand je vois l'offre de Rottefella en SRN je me dis qu'il faut se tourner vers le TLK ou le SRA pour voir du neuf.

Après un sujet "la chaussure de nos rêves", un autre "la fix de nos rêves" ??? ...Robert, tu l'ouvres...

sancho

sancho

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 1 actualité
  • 26 commentaires
  • 511 messages

J'avais vu les Alico N_75, mais c'est pas forcément le type de modèle que je recherche, faudrait tester. Je veux bien le même genre, avec une tige un tout petit peu plus haute, et au moins une crémaillère au coup de pied à la place du scratch. Voir même une deuxième crémaillère, et pas forcément de chausson amovible.

Sur les fix le sujet est pas simple à traiter:
Un meilleur maintient implique de reculer l'ancrage, voir de le doubler comme sur les fix pilot (en ski de fond) ou NTN en TK, le problème c'est que le système est propice à récupérer de la glace au plat et en montée.
En reculant l'ancrage, on perd en déroulé de pied, et si c'est pour avoir une position montée et une position descente le SRN perd en fluidité..........................
Robert ?????......................

sancho

sancho

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 1 actualité
  • 26 commentaires
  • 511 messages

Salomon sort cette année les SRN les plus légers du marché: 1440g la paire, avec des lignes de côtes copiées aux Epoch ou Sbound 98. Les inconditionnels du gramme près sur le matos sauront apprécier, mais le problème c'est que pour 999€ la paire ils ont omis de mettre des écailles.

Pit

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 3 commentaires
  • 0 message

Bonsoir.
C'est sûr que ce n'est pas une bonne nouvelle, ce retrait de Salomon, même si ça clarifie le marché en terme de fixations.
Mais comme mes vieilles chaussures Greenland étaient mortes (elles avaient largement plus de 10 ans), mais que les skis sont toujours OK, ça tombait bien j'ai acheté des ADV avec 35% de réduction sur le prix de l'an passé.
Vu mon âge, ça ira bien jusqu'à la fin.
:-)

Lifou

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 4 commentaires
  • 151 messages

Bonsoir

C'est de la trahison pour un fidèle aux chaussures Salomon. L'essentiel de mes sorties nordique étant dans le Grand Nord, je privilégie du matériel adapté aux longues randonnées (10 à 15 jours en autonomie), fiable, étanche, pratique, permettant une vraie marche dans la neige le cas échéant pour les chaussures.
Pas de telemark et norme 75, pour moi le système de loin le mieux adapté était la SNS + XAdv8 (jamais pris en défaut). D'où ma grande déception... Vu qu'il semble que le matériel soit soldé, je vais faire du stock!
+
Lifou