Pionnier – Tubanet - Ambel France > Vercors

par
Régis Cahn avatar
Régis Cahn

Durée : 1 jour

Distance : 24,0 km

Difficulté : Moyenne

Altitude de départ : 1085m

Altitude d'arrivée : 1085m

Dénivelée : +665m -665m

Point le plus haut : 1337m

Pulka : accessible

En franchissant cette zone du Vercors méridional, vous entrez sur la limite reconnue entre les Alpes du Nord et les Alpes du Sud. Lors de cette excursion vous approcherez sans doute de cette ligne invisible… Vous vous enfoncerez d’abord dans de profondes forêts de sapins pectinés et de hêtres.

La beauté de la végétation fera oublier la monotone piste forestière. Puis, les immensités du pâturage montagnard d’Ambel récompenseront vos efforts. Le skieur appréciera les possibilités de glisse sur ce plateau sauvage. La ponctuation des refuges sur le terrain permettra de paisibles haltes…

Télécharger la trace GPX

Itinéraire

Du parking (1085 m), suivre la route enneigée D199 en direction du col de la Bataille. La piste s’enfonce tranquillement dans la forêt domaniale de Lente. Après 30 minutes de progression, laisser à droite la route forestière du Pionnier (1185 m). Ne pas emprunter le sentier central qui file au col de la Rama (0,7 km). Au Carrefour de la Carrière, quitter la route D199 et prendre à gauche la piste (barrière). Atteindre en quelques minutes le panneau indiquant le lieu dit (1310 m). Poursuivre en direction du refuge du Tubanet (3,9 km). L’orientation plein Sud et le balisage jaune et vert permettent un cheminement facile. Laisser à droite la piste forestière de Malatra qui rejoint la D199. Rejoindre un panneau donnant des indications réglementaires sur le plateau d’Ambel. Le refuge de Tubanet est alors distant de 1,6 km. Rentrer dans la forêt départementale d’Ambel. Atteindre les pâturages de Tubanet qui sont situés sur le plateau d’Ambel (1337 m). Le refuge de Tubanet est situé à 0,2 km en contrebas. (1330 m - 2 heures).

Du refuge (1330 m) revenir sur les pâturages de Tubanet et descendre dans la Combe de l’Aubasse. Rejoindre les traces du GR 93, remonter le vallon et entrer dans la forêt. Après de belles descentes, rejoindre le Verâtre (1198 m) situé sous la ferme d’Ambel . Tirer à droite (plein nord) dans le large vallon jusqu’à la combe de Louvaterre (1165m). Poursuivre jusqu’à la Gardiol (1125 m – refuge – monument commémoratif). Du refuge, emprunter la D199 pour rejoindre le parking. Depuis le refuge de Tubanet, compter environ 3 heures pour rejoindre le point de départ de la randonnée. Le cheminement sur la route départementale fait passer le skieur à la clairière de Malatra (1280 m).

Difficultés rencontrées

Le cheminement ne comporte pas de difficultés sur les pistes forestières. Sur le plateau d’Ambel et dans les combes, le brouillard arrive vite et se repérer devient difficile. En cas de mauvais temps, il est préférable de suivre le balisage en place.

L’accès hivernal au plateau d’Ambel est interdit par la route départementale 199 (Col de la Bataille – Fontaine de Pis) et par le chemin du Roc de Touleau (Col de la Bataille – Pas du Gouillat – GR93) : risques d’avalanches, de chutes de pierres et de glissades – Arrêté départemental n°3 du 11/02/1999.

Accès

Transport en commun
Il n’y a pas de transport en commun qui desserve le point de départ de la randonnée.

Accès routier
Depuis Grenoble, prendre l’A49 en direction de Saint Marcellin (direction Valence). Rejoindre Saint Nazaire en Royans, Saint Jean de Royans et Bouvante. Poursuivre en direction du col du Pionnier. Se garer à un kilomètre à l’intersection entre la route du Col de la Bataille D199 (fermée l’hiver) et la D331.

Cartographie

Carte IGN TOP25 3136 ET Combe-Laval – Forêt de Lente – PNR du Vercors

Hébergement

Refuge de Tubanet (1300 m)

  • Coordonnées GPS (UTM WGS84) : E 005.277045 N 44.888389
  • Refuge non gardé, ouvert toute l’année. 21 places.
  • Situation : situé à proxomité du GR93, le refuge de Tubanet est accessible par la piste forestière de Malatra.
  • Capacité d'accueil : 22 places
  • Equipement : poêle à bois, wc, écurie


Ferme d’Ambel (1222 m)

  • Coordonnées GPS (UTM WGS84) : E 005.246470 N 44.884385
  • Refuge non gardé, ouvert toute l’année.
  • Situation : le refuge est situé à 30 mm de marche au départ du parking de Gardiol
  • Capacité d'accueil : 19 places
  • Equipement : poêle à bois, source (eau non contrôlée), wc, écurie


Refuge de la Gardiol (1125m)

  • Coordonnées GPS (UTM WGS84) : E 005.254143 N 44.892586
  • Refuge non gardé, ouvert toute l’année. 
  • Situation : le refuge est situé au bord de la RD199, à proximité du local des écogardes et au départ des randonnées du site d'Ambel.
  • Capacité d'accueil : 16 places
  • Equipement : poêle à bois, source (eau non contrôlée), wc, parc à chevaux

À savoir

Un plateau du Vercors Sud
Au cœur d’un pli calcaire du Vercors, le plateau d’Ambel est constitué de vastes pelouses et d’une mosaïque de clairières et forêts. Limite entre les Préalpes du Nord et du Sud, faune et flore y sont particulièrement riches.

Un paysage modelé par les hommes
L’exploitation de la forêt et le pâturage des troupeaux sont connus dès le 12ème siècle. Aujourd’hui encore, les activités pastorales contribuent à l’entretien des pelouses et l’ONF assure la gestion de la partie forestière.

Un espace naturel remarquable à préserver
Le conseil général de la Drôme gère le plateau d’Ambel dans le cadre de sa politique de protection et de mise en valeur des espaces naturels. La volonté de préservation du milieu s’harmonise avec le maintien des activités humaines traditionnelles (pastoralisme, sylviculture) qui ont façonné le paysage actuel. Propriété départementale classée espace naturel sensible (ENS), le plateau d'Ambel s'étend sur 1231 ha, partagés entre forêt et pâturage.

Faune : Le cerf, le plus grand animal sauvage du plateau
Chaque année en septembre, la forêt de Lente résonne de mugissements : c’est l’époque du rut ou brame du cerf, lorsque les mâles cherchent à s’approprier les faveurs des hardes de biches. Le rut est court (mi-septembre à mi-octobre) mais intense : les cerfs peuvent perdre jusqu’à 20 kg pendant le brame ! Au printemps, les bois des cerfs tombent. Heureusement, ils repoussent aussitôt recouverts d’une peau velue : le velours. L’été venu, les cervidés s’en débarrassent en frottant leurs bois contre les arbres. Si vous apercevez un cerf, sachez qu’il peut vous sentir à plus de 300 mètres. Ne vous en approchez surtout pas : il s’enfuirait ; en restant immobile, vous pourrez l’observer longuement. Respectez les interdictions : l’accès à la forêt départementale de Lente est interdit du 15/09 au 15/10 : protection de la faune sauvage.

La clairière de Malatra : la forêt assassinée
Dans la nuit du 7 au 8 novembre 1982, une tempête avec des vents de plus de 150 Km/h s’abat sur une grande partie de la France et frappe violement le Vercors. Toutes les forêts du plateau sont touchées : à Lente, en une seule nuit, 150 000 arbres sont cassés ou renversés. A Malatra, le vent s’est engouffré dans le vallon et a abattu l’ensemble du peuplement de hêtres et de sapins. Pendant quatre années, de 1983 à 1986, les forestiers ont reconstitué les sites dévastés pour redonner vie à la forêt disparue. Ainsi, dans les forêts de Lente et de Léoncel, plus de 220 000 arbres ont été plantés.

Résistance
C’est sur le territoire de ce plateau d’Ambel que fut crée en 1942, le camp n°1 du maquis du Vercors. Premier maquis de France. Un monument commémoratif est présent sur le site de la Gardiol.

La montagne est un milieu hostile. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Prenez vos précautions. En cas de doute, faites appel à un professionnel de l'encadrement. La randonnée nordique est une pratique respectueuse et responsable : vous évoluez dans des milieux naturels sensibles, merci de les préserver.

3 commentaires

par Zyrian
Zyrian avatar
 

Bonjour,
Je connais bien le plateau d'Ambel et je confirme l'intérêt de ce site pour une initiation car relief pas trop difficile, mais aussi sur l'immersion quelques fois impressionnante dans ces grands espaces.
On peut faire une jolie boucle d'une journée au départ de Font d'Urle et en franchissant le pas de l'Infernet. (descente un peu technique, mais il n'y a pas de honte à déchausser !). Retour par Tubanet et le col de la Rama.
Je confirme que le plus grand danger est l'arrivée du brouillard !
Je pense pouvoir faire un descriptif dans les jours prochains.
Note: je crois me souvenir qu'il y a de l'eau à Gardiol.

par talonlibre
talonlibre avatar
 

Superbe topo...

Belle découverte hivernale de ces lieux où j'ai crapahuté en été, il y a plus de 30 ans.

par stofdefou
stofdefou avatar
 

Merci Régis, tant pour l'itinéraire que pour le "à savoir".
En effet, magnifique plateau que, comme talonlibre je n'ai parcouru qu'à pieds (début mai 2016) au départ d'Omblèze. Il restait bien un peu de neige en cette fin de saison et ton récit renforce ma "frustration" du moment, quand du haut de la Tête de la Dame je m'imaginais "dévalant" la combe menant au Tubanet...
Vivement que par chez nous il sorte la grosse grille à flocons... peut être la semaine prochaine !

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.