N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Des congéloides au Svalbard Svalbard > Spitzberg

oliviera9

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 0 commentaire
  • 4 messages

Durée : 2 à 4 jours

Difficulté : Moyenne

Pulka : non accessible

Les congéloïdes est un groupe d’amis aux origines et profils divers qui depuis des années sillonnent les contrées froides ou polaires. Une passion qui s’est développée avec les années alors qu’aucun d’eux ne connaissait ce domaine auparavant. Skirandonnenordique.com va suivre cette équipe du 14 au 29 avril durant leur expédition sur l’archipel du Svalbard. Suivez-les en direct !

0 commentaire

Olivier Arnould-Laurent nous présente le projet de raid, l’équipe, les moyens et les objectifs de cette expédition au Spitzberg.

Pour ce printemps, du 14 au 29 Avril, nous organisons un raid itinérant d’une douzaine de jours au Svalbard. Aboutissement d’années de découvertes et d’initiations, ce projet est, de loin, le plus engagé que nous avons pu mettre sur pied.

Nous avons choisi de partager cette expérience avec vous. Ainsi, un topic sur le projet est ouvert sur le forum de Skirandonnenordique.com

Il sera tenu en temps réel tout le long de notre périple. En effet, quand nous serons sur le terrain, tous les trois jours, nous appellerons notre équipe de routeurs météo à qui nous donnerons quelques nouvelles succinctes qui seront inscrites sur le forum SRN.

Le

L'équipe du Svalbard

Olivier Arnould-Laurent
Arpentant les contrées polaires ou froides depuis des années, Olivier a découvert cet univers lors d’un stage pour une agence de voyage spécialiste de ces milieux. Cet emploi lui fit découvrir l’archipel de Svalbard sur l’ensemble d’une saison estivale. Il en rentra, intégrant un équipage, en bateau à voile.

Depuis, atteint par le virus du froid, il développe sa passion, petit à petit, en arpentant les pays au climat polaires (Islande, Groenland, Laponie Suédoise) et en France la montagne l’hiver.

Après des études universitaires de biologie, géologie, écologie et d’accompagnement en montagne, Olivier a passé les concours pour devenir professeur de Sciences de la Vie et de la Terre en collège et lycée. Emploi qu’il occupe aujourd’hui.

Mathieu Chesnais
Adepte de la randonnée et naturaliste depuis l’enfance, Mathieu peut vivre en pleine nature pendant des semaines sans que cela lui pose de problèmes particuliers. L’année dernière, emballé par le projet en Laponie se mettant en place, il se greffe au groupe, découvre de même, l’hiver et le grand froid.

Fort de cette expérience, partir au Spitzberg sur la banquise, l’année suivante lui est apparu comme une évidence.

Après quelques années d’étude universitaire dans le domaine scientifique, Mathieu choisit d’intégrer le monde du travail. Il est actuellement informaticien dans le domaine du Web et de la gestion de bases données.

Amit Patel
C’est d’abord l’esprit d’équipe et d’engagement qui animent Amit. Vivre des situations nouvelles et originales est une source de force pour lui.

L’amour qu’il voue à la nature n’est pas non plus en reste.

Ainsi, l’expérience du froid, il y a quelques années, aura suffisamment changé ses perceptions pour inexorablement le faire basculer du côté des accrocs du froid. Il a ainsi vécu ces dernières années, nombres d’aventures dans l’hiver, dont la Laponie Suédoise l’année dernière.

Autodidacte et travailleur dans l’âme, Amit a toujours progressé en autonomie. Il est aujourd’hui responsable d’une équipe de plusieurs dizaines de personnes qui s’occupent de déployer la fibre optique pour un opérateur téléphonique.

Julien Lebras
Sportif dans l’âme, Julien a toujours été passionné de rugby et de judo, où il a réalisé divers performances sportives. Appréciant la nature, avide de nouvelles expériences et accordant une valeur prépondérante à l’amitié, il fut naturel qu’il se retrouve à réaliser divers randonnées ou raids en raquette l’hiver.

Etant atteint lui aussi par le virus, il concrétise son expérience par un raid très engagé en ski de randonnée dans les montagnes marocaines et par notre séjour Lapon l’année dernière.

Cette année, malgré une phobie avérée des ours polaires (qui n’est pas sans fondement !!), il s’engage pour le Spitzberg.

Julien a mis à profit ses compétences de rigueur et précision en devenant conducteur de train pour la SNCF.

Arnaud Godignon
Passionné de montagne depuis l’enfance, Arnaud y retourne dès que cela lui est possible. C’est une nécessité pour lui. Il y assouvit ses passions, souvent en lien avec des pratiques sportives telles que : la randonnée (estivale ou hivernale), le snowboard ou encore l’alpinisme.

Un haut sommet ou une pente vertigineuse représente un défi à relever.

Mais ce milieu montagnard, fut aussi le terreau dans lequel se développa sa passion pour la nature. Il est donc attentif et a toujours soif d’apprendre en ce qui concerne la faune, la flore et l’écologie de ses zones d’aventures.

La rudesse de la vie dans le froid et l’exploration de terres hostiles et désolées s’accordent tout à fait avec son esprit de vie.

Après des années d’études universitaires dans le domaine de biologie et l’écologie, Arnaud bifurque complètement pour se lancer dans la gestion des installations thermiques et ventilés de haute précision (laboratoires aux normes strictes). Sa très forte capacité d’adaptation se traduisant par une soif d’apprendre intense associée à une grande force motrice, lui permit de prendre en main rapidement ce domaine. Actuellement, il est responsable d’une équipe qui installe et règle ce type de matériel.

Tente

Nous ne sommes pas les seuls !
Il ne s’agit là que d’une présentation des membres de l’expédition se déroulant au Spitzberg. Nous sommes en réalité beaucoup plus à nous rassembler plus ou moins régulièrement. Nous sommes d’horizons variés. Il y a certes un noyau dur d’accrocs, mais au-delà, on peut estimer être une vingtaine de personnes passionnées.

Comment sommes-nous arrivés la ?
Régulièrement, durant nos congés, nous organisons des équipées montagnardes ou polaires pour randonner et vivre dans le froid de manière autonome pendant plusieurs jours.

Nos moyens de déplacements sont les raquettes et les skis de randonnée nordique (un genre de skis de fond plus larges avec des carres). Notre habitat, la tente, le queenzie (un type d’igloo de canadien) ou le refuge.

L’année dernière, nous avons décidé d’aller découvrir le vrai froid. Nous avons donc monté une expédition d’une dizaine de de jours en Laponie Suédoise (Abisko) durant le mois de février 2011. Aurores boréales, froids extrêmes et étendues blanches sans limites furent notre quotidien. Pour cette session, nous fîmes le choix d’utiliser les skis nordiques et les pulkas (sorte de luge nous permettant de tracter notre chargement, extrêmement volumineux et lourd).

Cette année, en avril, nous passons une étape en prévoyant un raid autrement plus engagée. Il s’agit de découvrir l’archipel du Svalbard (Norvège). L’occasion pendant une quinzaine de jours d’arpenter le pays des ours polaires, de la banquise et du jour perpétuel.

ItinéraireSource : http://toposvalbard.npolar.no/

Le raid au Svalbard
Un peu de géographie pour commencer. Le Svalbard est un archipel sous gouvernance norvégienne situé à proximité du pôle nord (moins de 1000km). Ces terres furent d’abords connues car elles représentèrent un des théâtres du massacre des baleines et autres cétacés durant le XVII-XVIII ème siècle. Par la suite, ces îles furent redécouvertes pour leurs réserves de charbons. A l’heure actuelle, l’exploitation minière continue, mais en réalité le Svalbard est maintenant connu essentiellement pour ses recherches scientifiques (base de Ny-Alesund) et comme haut-lieu du tourisme polaire pour les européens.

Le climat du Svalbard a un caractère tout à fait particulier. Sa proximité du pôle Nord engendre une alternance entre jour et nuit permanent très marquée. Durant la période d’Avril, le soleil ne se couche déjà plus rendant l’usage de lampe de poche obsolète, et l’observation d’aurores boréales impossible. Ces terres sont froides, mais moins que ce à quoi l’on pourrait s’attendre du fait de courants chauds venant mourir le long de ses côtes (Gulf-Stream). En Avril, l’extension de la banquise est maximale, l’hiver touche à sa fin et la débâcle peut vite arriver. Ainsi, en terme de température, durant cette période, elles peuvent osciller entre plus de 0°C et -40°C. Archipel au milieu de l’océan, ces terres sont soumises aux caprices des vents qui peuvent, par cette latitude être d’une violence inouïe.

Enfin, le Svalbard est le royaume de l’ours polaire où celui-ci vit en maître incontesté. Durant, ce raid, nous ne serons plus au sommet de chaine alimentaire. La présence de ce super-prédateur implique la mise en place de dispositifs de sécurité tels que la possession d’un fusil d’assez gros calibre, un pistolet lance-fusée, ou encore un système d’alarme de franchissement donnant l’alerte si un ours venait à franchir le périmètre de notre campement.

Ci-dessus, le détail de l’itinéraire minimal prévu. Malgré sa faisabilité, il est nécessaire de garder des jours de sécurité afin de pouvoir prendre le temps de pallier aux problèmes que nous pourrions rencontrer (temps exécrable, casse matériel, blessures…).

Détail

Quels sont nos moyens ?
Jusqu’à maintenant, nous avons été autonomes. L’ensemble des moyens financiers et matériels déployés pour mener à bien nos projets ont été strictement personnels. Ces projets n’impliquaient que, nous, et ont été réalisés sur la base de nos fonds propres.

Nous bénéficions, par ailleurs, de l’appui de professionnels et experts du milieu polaire qui nous conseillent, nous orientent et nous fournissent une partie du matériel spécifique nécessaire à nos réalisations.

Il va de soi que la mise en place, d’une expédition au Svalbard est très onéreuse, spécifique et demande de ne rien laisser au hasard.

C’est d’abord la passion qui nous anime. N’ayant pas les moyens financiers de pouvoir aborder cette voie de vie comme un simple hobby, l'investissement personnel, tant humain que matériel, est énorme et témoigne de notre motivation issue de cette passion.

Toutes ces expériences nous ont permis d’acquérir des compétences qui, mises à profit dans leur ensemble, nous permettent d’organiser cette expédition au Svalbard.

Nos expériences de vie personnelles et professionnelles nous permettent aujourd’hui de pouvoir partager nos expériences.

Aurore

Pour la suite…
Fort de nos expériences et à l’issue de nombreuses réflexions et discussions, l'envie nous est venue de partager notre expérience avec d’autres.

En effet, ce type de voyage est extrêmement formateur et particulier. Cette pratique du froid nous aura non seulement montré la beauté de la montagne et de l’hiver extrême, mais elle nous a également appris à vivre dans des conditions parmi les plus drastiques (desquelles découlent des savoirs faire, une condition physique et psychologique particulière), à organiser des projets pointus où rien ne doit être laissé au hasard, et à comprendre certaines problématiques actuelles liées au réchauffement climatique et à la préservation de territoires vierges ou sauvages.

Cette tranche de vie, nous voulons la transmettre aux plus jeunes aujourd’hui.

C’est dans cette optique que nous souhaiterions partager notre expérience. Il s’agit de s’adresser à des publics jeunes (élèves du secondaire ou étudiants) et leur expliquer les différentes facettes de nos actions. L’intérêt de ce projet est de lier la dimension du raid engagé à celles des problématiques liées à la préservation de l’environnement.

La réalisation de ce projet futur peut prendre divers aspect. Panneaux pédagogiques, exposition photographiques, jeu de société…

Les idées ne manquent pas. Toute aide est bienvenue. Si ce projet à dimension pédagogique vous intéresse, votre participation serait être appréciée. N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Ski-pulka"

Les partenaires sans qui peu de choses seraient possibles
Inspiration : l’association loi 1901 qui héberge notre collectif. - http://asso-inspiration.franceserv.com

Grand Nord Grand Large : agence de voyage spécialisée dans les pays froids et le bateau à voile. Ils nous conseillent et nous loue une partie du matériel. - www.gngl.com

Aventure nordique : magasin en ligne specialiste du du ski de randonnée nordique, pulka et du matériel d'expédition. Ils nous fournissent de précieux conseils et nous ont vendu une partie du matériel.- www.aventurenordique.com

Gérard Manceau : guide spécialiste du Spitzberg l’été en tant que moniteur kayak et l’hiver à skis. Il nous conseille pour l’expédition.

Gérard Bodineau : spécialiste et guide reconnu sur le Spitzberg. Il nous conseille pour l’expédition.

Nicolas Dubreuil : guide spécialiste du Groenland l’été en tant que moniteur kayak et l’hiver à skis. Il nous conseille pour l’expédition.

Jurazimut : association loi 1901. Ils mettent gracieusement à disposition certains matériels et nous conseillent. - www.jurazimut.com

Skirandonnenordique.com : le portail du ski de randonnée nordique - Ski-Pulka qui nous permet de vous faire découvrir notre projet ! www.skirandonnenordique.com

Neige

Les copains restés en France alimenteront le fil de discussion « des congéloides au Svalbard » sur le forum de SRN. Vous serez au courant de tout : impressions, météo, progression de l'expé; Ne perdez pas une miette de l’aventure de cette bande de copains congelés ! N’hésitez pas à poser vos questions, à interagir avec le team des congéloïdes!

Pour toutes demandes d'informations complémentaires : oliv.arn.lau@gmail.com

Commentaires

Aucun commentaire