N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Enontekiö, périple en Laponie finlandaise Finlande

polpulka

  • 0 topo
  • 2 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 1 actualité
  • 4 commentaires
  • 47 messages

Durée : Plus de 4 jours

Difficulté : Moyenne

Pulka : non accessible

Avant de débuter la lecture du récit finlandais de Polpulka, sachez que ce dernier rentre tout juste de Suède ! Polpulka est un inconditionnel des terres nordiques. Il arpente chaque hiver, seul et accompagné d’amis, les neiges froides de Scandinavie et de Finlande.

3 commentaires

En attendant que Polpulka nous conte son dernier périple au Sarek, il dévoile quelques ambiances tracées là-haut.

Laponie finlandaise : périples dans la région d’Enontekiö – Hetta
Son périple en Laponie finlandaise a été scindé en deux boucles autour d'Hetta, situé dans la région d’ Enontekiö, à environ 200 km au nord du cercle polaire arctique.

Il a réalisé une première boucle de 4 jours au sud d’Hetta puis une autre de 8 jours au nord de ce même village. Il a parcouru les montagnes d’Hetta seul, tandis que la seconde incursion en pays Saami a été effectuée en compagnie de son ami guide (+ 3 personnes et une chienne) dans le but de réaliser un raid de reconnaissance non loin de la frontière norvégienne.

04polpulka.jpg

Itinéraire 1 : dans le parc national de Pallas-Yllästunturi
Je suis donc parti d’abord vers le sud d’Hetta en longeant le flanc ouest du massif de Ounastunturi. Avec son prolongement au Sud par Pallastunturi il fait partie du Parc National très connu en Finlande, le Pallas-Yllästunturi National Park. Ses collines arrondies entourées de forêts de pins et de sapins sont un paradis pour les skieurs de fond avec 4 stations et des centaines de kilomètres de pistes damées. Mais en dehors des traces, il y a suffisamment de place pour les randonneurs avec pulka : une dizaine de refuges (payants et gratuits) les attendent (pendant ces 4 jours j’ai rencontré 3 personnes). Pour traverser l’ensemble du parc il faut compter une semaine, mais on peut « broder » des variantes selon son goût car la neige battue par les vents est dure et on peut passer partout. Mais il faut d’abord arriver là haut…

01polpulka.jpg

Ce sont là les aléas d’un raid en solitaire et hors pistes. Les deux premiers jours, la progression a été bonne car réalisée en partie sur d’anciennes traces de motoneige. Même dans la poudreuse, en traversant des forêts clairsemées, cela allait encore. Mais il en a été autrement à partir du col Ruoto (au sud d’Outtakka) lorsque j’ai été obligé de poursuivre vers l’est par une rivière. Très vite celle-ci est devenue un ruisseau qui, serpentant dans la forêt sur le flanc de la montagne, était encombré de barrages d’arbres tombés… J’ai rebroussé chemin et j’ai planté ma tente au col dont les pentes raides et la neige profonde m’ont vite fait oublier tout projet de montée directe.

02polpulka.jpg

Donc, par une longue étape de 27 km, je suis revenu vers le nord et sur une piste damée, sur les flancs du Pyhäkero, j’ai pu admirer un coucher du soleil digne d’une carte postale.

03polpulka.jpg

Il fallait encore traverser le fameux vallon Haaravaara, étroit, sous des corniches impressionnantes et menaçantes de 5-7 mètres, avant d’arriver, enfin, au confortable refuge de Sioskuru (réchaud à gaz dans la partie gratuite). Le lendemain, par très beau temps, la conquête du sommet d’Outtakka (723 m) a été un pur plaisir. Du sommet, on pouvait voir tout le Pallas et au Nord jusqu’à la frontière norvégienne. Mais j’ai surtout apprécié la liberté de passer partout sur la neige glacée.

Itinéraire 2 : boucle vers le nord jusqu’au lac Pöyrisjärvi

05polpulka.jpg

Le second périple a consisté à faire une boucle vers le Nord (lac Pöyrisjärvi). Huit jours de pays sauvage avec seulement quelques traces de rennes et d’élans ( !) et les anciennes pistes de motoneiges des éleveurs (rares). Ce n’est pas une réserve mais presque : les éleveurs n’aiment pas la présence des touristes. Il n’est pas étonnant que, dans les livres d’or des trois refuges visités (le long de la rivière Keähkkiljohka et Suukisjoki), les dernières inscriptions dataient du mois d’octobre dernier… Le terrain est très varié : grands lacs, rivières, marécages, forêts en passant des pins à la toundra rabougrie et enfin étendues envoûtantes des tunturis (vrai terrain nordique). La progression sur ces terrains a été facile surtout sur les marécages qui forment des espaces pittoresques où l’on passe d’un bassin à l’autre sans encombre. Seule difficulté : la traversée des rivières dont les berges peuvent être escarpées et où il faut franchir des bosquets de bouleaux serrés. Il faut parfois chercher le bon passage sur des kilomètres. La neige y est aussi plus profonde (on ne voyait que les oreilles de notre chienne Tchaya – mais à 3 tout est plus facile). Il faut aussi se méfier des rapides : les ponts de poudreuse ne portent pas.

06polpulka.jpg

Mon plus beau souvenir : la traversée des douces pentes des tunturis à la frontière norvégienne. Au bout d’un certain temps de progression monotone nous sommes entrés dans une sorte de transe où nous ne savions plus ce qui était la neige et ce qui était le ciel à l’horizon. Testez vous-même !

Les conditions météo étaient assez bonnes : une seule journée dans le brouillard épais et 2 jours, tout de même, à -28°, ce qui a transformé chaque petite branchette d’arbre et d’arbuste en œuvre d’art raffinée. Pas de tempête de neige ou de vent violent – la chance… A recommencer sans modération !

09polpulka.jpg
10polpulka.jpg

Informations pratiques :
fleche_droite.png 250 km en 12 jours (de 8 à 40 km (en descendant et sur piste !) / Jour mais en moyenne 20-23 km/j)
fleche_droite.png Avion Paris-Kittila 350 € (pas de surcharge : j’ai bourré le sac de cabine et le surplus de 5 kg dans la soute m’a seulement coûté un grand sourire…)
fleche_droite.png Taxi et bus Kittila – Enontekiö - Hetta A/R 80 €

fleche_droite.png Nourriture : j’ai apporté de France des plats lyophilisés et des céréales (dans des sachets journaliers – très pratique) mais, sur place, à Hetta, il y a une superette bien équipée (sauf en lyophilisés). Il y a aussi la possibilité de location de skis / bâtons / chaussures et de… pulka !

Sites utiles :
fleche_droite.png village d’Enontekio (Hetta) : www.enontekio.fi
fleche_droite.png site de randonnée en Finlande : www.luontoon.fi

12polpulka.jpg

3 commentaires

talonlibre

talonlibre

  • 3 topos
  • 7 sorties
  • 1 test
  • 3 avis
  • 2 actualités
  • 120 commentaires
  • 946 messages

quelles ambiances et lumières magnifiques!

Marc

Marc

  • 2 topos
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 26 commentaires
  • 142 messages

Belles photos d'ambiance! Elles me rappellent mon excursion dans le coin en 2003 (en traîneau à chiens). Après la nuit en refuge à Kiekerö, traversée en passant par Enontekiö jusqu'à Leppajärvi. Super beau ces étendues! On attendait impatiemment tes photos et compte-rendu après la mise en bouche dans un autre post

Sur le grand lac-autoroute devant d'Enontekiö…

macolive

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 2 commentaires
  • 2 messages

La traversée du Parc Pallas-Yllästunturi est magique !!! Les refuges sont super bien équipés et isolés. L'un d'eux au centre est équipé d'un sauna !! Extraordinaire ! A faire en étant très bien équipé car le froid finlandais est extrême (-36°C testé...). Une expérience unique et pas si loin de chez nous !