Fait d’hiver : la cavale des contrebandiers continue France > Jura

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 229 actualités
  • 334 commentaires
  • 2307 messages

Durée : 2 à 4 jours

Difficulté : Facile

Pulka : accessible


C'est à une inquiétante course-poursuite qu'on dû se livrer, la semaine dernière, les militaires de la communauté de Mouthe dans le Haut-Doubs. Dimanche, vers 16 h 00, un douanier a été alerté par un témoin qui avait observé un groupe aux mœurs étranges filant vers la Suisse.

2 commentaires
Télécharger la trace GPX

Craignant avoir à faire à des individus dangereux, les gendarmes ont commencé à ratisser le secteur géographique compris entre Mouthe, Vallorbe (Suisse) et le Mont D’or. Les recherches ont duré plus de deux jours lorsque les suspects ont pu être appréhendés par les forces de l’ordre aux alentours du lieudit des Granges Raguin. A l’issue de cette arrestation, cent cinquante kilogrammes de Mont D’Or et de Comté AOC ont été saisis.

En direction de la frontière Suisse

Quatre hommes et une femme ont été arrêtés après une cavale éprouvante sur la zone frontalière du Jura franco-suisse. Pour faire transiter les fromages, les contrebandiers étaient munis de skis et de pulkas !

Conciliabule chez les passeurs

Après un long interrogatoire, l’un des passeurs avouait : « nous avons choisi le transport en ski-pulka pour être plus discrets…. Ce mode de déplacement est efficace, silencieux et permet d’emporter une grande quantité de produits ».

Les contrebandiers se servent copieusement dans les réserves

Trafic de Mont D’Or, sur la frontalière.

Depuis quelques années, trois Grenoblois et deux Jurassiens écumaient le massif, se faisant passer pour de simples vacanciers. Leur mode opératoire était toujours le même : ils commettaient leurs larcins dans les fruitières, puis s’enfuyaient à skis et à travers bois loin des regards indiscrets…

Une partie du butin

A ce jour, il est encore difficile d’estimer l’ampleur du phénomène. Mais pour les professionnels, les conséquences financières sont jugées importantes. A voir les clichés pris par les enquêteurs, les contrevenants n’étaient pas des plus discrets…

A l'abri des regards

De source policière, deux des récidivistes ont réussi à tromper la vigilance des gendarmes. Après quelques jours d’investigation, ils ont été repérés, en pleine nuit, à plusieurs centaines de kilomètres, dans le massif du Vercors… Ils étaient a priori en train de faire la traversée des Hauts-Plateaux par pleine lune…

Quand il y a de la gène, il n'y a pas de plaisir

Cette fiction est quasiment réelle. Une partie est toutefois romancée. Aucune arrestation n’a été observée. A priori les forces de l’ordre ne sont pas au courant des va-et-vient de ces cinq passionnées de ski de rando nordique. Les cinq larrons se sont véritablement promenés dans le Jura et par pleine lune dans le Vercors. Ils profitent en toute impunité des massifs de proximité et ceci par pur plaisir. Ils tractent des pulkas chargées de Mont D’or et de Comté agrémentés de vin du Jura. La convivialité autour d’une fondue ne doit pas faire oublier les conditions extrêmes rencontrées. … Il est fortement déconseillé de manger du fromage en faisant du ski. L’abus de rigolade est mauvais pour la santé… Merci de respecter l’environnement et de ne pas déranger inutilement les gardiens de la paix.

Le butin appréhendé par les forces de l'ordre


Texte et Photos : www.skirandonnenordique.com

2 commentaires