Haute route du Jura suisse Suisse > Jura

labobine

  • 0 topo
  • 7 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 0 commentaire
  • 1 message

Durée : Plus de 4 jours

Distance : 22,0 km

Difficulté : Moyenne

Altitude de départ : 1000m

Altitude de chaussage: 1000m

Point le plus haut : 1607m

Pulka : non accessible

Nous avons effectué une petite session en SRN dans le Jura Suisse, entre Mauborget et Tavannes, près des lacs de Neuchâtel et Bienne.

1 commentaire

Ce raid a été proposé par le CAF Oisans du 23 au 28 févier 2016.

Nous étions 10 à partir, la météo n'était pas propice, l'hôtelier du Chasseral m'a même appelée 2 jours avant pour savoir si nous maintenions notre réservation malgré le manque de neige....

Jour 1: A Mauborget, vers Ste Croix , la route qui devait nous emmener à Couvet est enneigée...du coup c'est là que démarrera notre périple. Nous passons la journée sous les capes de pluie avec une neige très mouillée. L'itinéaire est simple , c'est la piste de fond juqu'au grand Vy. Puis nous redecsendons par la forêt surle village de Noiraigue (730m). Nous portons bien sûr les skis une grande partie de la descente. A la ferme Robert, un homme nous propose de monter tous dans sa voiture...A Noiraigue, opération séchage des affaires et dîner à l'auberge du village (près de la Gare qui fait d'ailleurs aussi épicerie et vente d'absinthe).

Haute route du Jura suisse.jpg

Jour 2 : de Noiraigue à la Tête de Ran: à nouveau une longue étape et le soleil reste très timide. Une fine couche de neige de la veille recouvre la forêt et le sentier qui serpente. Puis nous parcourons des combes avec des métairies éparses,la combe Hory,  les Alisiers , le Crêt Pettavel, col de la Tourne, Petit Coeurie. Nous n'irons pas au Mont racine car la visibilié est nulle et nous continuons sur la Charbonnière pour arriver à la Tête de Ran. Nuit à la tête de Ran , grand hôtel très confortable ou nous nous régalerons d'une raclette.

Haute route du Jura suisse (3).jpg

Jour 3 : nous partons à nouveau dans le blanc pour le col de la vue des Alpes...Pour la vue, il faudra encore attendre un peu...Nous poursuivons par le Mont d'Amin. Toujours des combes et des métairies mais on ne s'en lasse pas! Les métahairies Chaux d'Amin, Grande berthière, Petite Berthière, Derrière Perthuis sont autant de repères sur notre parcours sans grande visibilité. Nous arrivons aux Bugnenets. C'est là que se termine le tracé des pistes de fond de la traversée du Jura suisse. Nous avons en partie emprunté ces pistes.. Durant la montée au Chasseral, le brouillard nous englobe. La route forestière n'est plus visible, et une grande congère nous barre le chemin. Nous la passons et poursuivons vers le col du Chasseral , les conditions sont vraiment hivernales. Et nous sommes bien étonnés de nous retrouver un peu plus tard, le col du Chasseral passé, dans un immense hôtel (1556m). Il n'y a que nous, ils ont ouvert l'hôtel pour nous accueillir !

Haute route du Jura suisse (4).jpg

Jour 4 : nous apercevons enfin les Alpes, et un peu plus loin la station de télécommunication ressemble à la fusée de Tintin et à un vaisseau spatial. Dans le brouillard c'est étrange et beau à la fois. La descente par la crête du Chasseral est magnifique, la neige est bonne et c'est un régal! Au point 1288, nous retrouvons des pistes tracées pour le fond. Un groupe de raquettistes compte suivre notre trace pour monter au Chasseral. Nous redescendons sur Sonceboz par la forêt, métairie de Gleresse, Pont des anabaptistes, Cernil du bas. Bien sûr , nous déchausserons assez vite car le village de Sonceboz est à 642m... quelques courses puis nous voilà repartis pour la Métairie de de Werdt.  Nous prenons un raccourci qui s'avère très pentu, puis nous débouchons au Brahon puis à la métairie de Werdt. La neige fut rare sur cette montée et nous avons beaucoup porté. Arrivées au coucher de soleil , nous sommes accueillis à bras ouverts. Très belle auberge que l'on vous recommande ++. On décide d'y rester 2 nuits...

Haute route du Jura suisse (5).JPG

Jour 5 : le soleil est là ! La vue sur les Alpes magnifique et notre journée sur la crête tient toutes ses promesses. belle neige et quelques belle pentes pour quelques virages. Nous allons jusque la bergerie de bevilard et la montange de Sorvilier puis retour à l'auberge de Werdt.

Haute route du Jura suisse (6).jpg

Jour 6 : nous redecendons sur Tavannes en passant par le Grimm en ski, puis à pied sur la route forestière. A Tavannes, nous prendrons le train (avec changements à Bienne et Yverdon les bains ) pour Ste Croix puis un taxi pour reprendre les voitures à Mauborget et repartir sur Grenoble.

 

Météo

météo contrastée, neige mouillée , brouillard , éclaircies et finalement le soleil !

Condition de neige

un manque de neige pour ce parcours avec des étapes qui étaient déjà longues...d'où l'idée de changer la fin du raid en se posant à l'auberge de Werdt...

 

Activité avalancheuse observée

pas d'activité avalancheuse observée . néanmoins la zone pour aborder le Chasseral peut s'avérer "compliquée" par météo difficle Notre hôte nous a raconté en avoir repêché plus d'un.

1 commentaire

stofdefou

stofdefou

  • 0 topo
  • 7 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 26 commentaires
  • 296 messages

Bonsoir,
probablement une erreur sur la localisation et la trace GPS !
Bois de Prépoulain et trace GPS sont dans les Bauges
Sinon, dommage pour le manque de neige et la météo, Val de Travers, Montagne du Droit, que de noms évocateurs de ce beau Jura Suisse !