N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Les piétons du Grand Nord

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 219 actualités
  • 328 commentaires
  • 2282 messages

Durée : 2 à 4 jours

Difficulté : Moyenne

Pulka : non accessible

Auriez-vous pensé partir de Yellowknife pour une itinérance de 800 km à skis-pulka ? Yellowknife, les rives du Grand Lac des Esclaves, les territoires du Nord-ouest Canadien, cela vous parle-t-il ?

3 commentaires

Pascal Hémon et trois de ses compagnons font plus qu’y penser…
D’abord, parce que l’expédition est prévue pour la fin mars 2010, et aussi parce qu’ils reviennent d’un repérage « in situ » pour régler les derniers détails de la future aventure : la traversée des « Barren grounds ».

carte-pieton-du-grand-nord.jpg
Carte de Situation - Ouest Canadien

L’équipage « Piétons du Grand Nord »

fleche_droite.gif Pascal Hémon
44 ans, Aérodynamicien, ingénieur au CNRS
fleche_droite.gif Yann Couillard
37 ans, Accompagnateur en montagne en Vanoise
fleche_droite.gif Céline Espardellier
42 ans, metteur en scène, comédienne
fleche_droite.gif Dominique Simonneau
61 ans, ex-directeur de grands projets industriels
Soutien logistique en base arrière

Expédition : des Territoires du Nord-Ouest au Nunavut

Lorsqu’on pose la question à Pascal sur la genèse du projet, il répond simplement que cette expédition est inspirée des tribulations de Samuel Hearne.

A la découverte d’une nature grandiose et de peuples autochtones peu connus en France, cette traversée des Barren Grounds vers l'océan arctique, dans l'esprit du voyage de Samuel Hearne justement nommé le piéton du Grand Nord est perçue comme une itinérance. Ils marcheront ainsi sur les traces ancestrales des peuples nomades Dénés et Inuinnait, aujourd'hui sédentarisés.

itineraire-pieton-du-grand-nord.jpg
Le Trajet de l'expédition - Piéton du Grand Nord

Au départ de Yellowknife, sur les rives du Grand lac des Esclaves dans les Territoires du Nord-Ouest, ils se dirigeront, à l'est, du Grand lac de l'Ours situé sur le cercle polaire arctique. Une bifurcation les mènera ensuite, sur les rives de la rivière Coppermine, jusqu'au village de Kugluktuk au bord de l'Océan Arctique. Ils feront étape à la communauté amérindienne de Gameti (Rae Lakes) au premier tiers du parcours.

800 km à ski et pulka, 60 jours d’authentiques aventures…

Leur progression hivernale à ski et pulka, l'usage de raquettes lorsque le terrain l'imposera, leur permettra de rester en harmonie avec les territoires traversés. Sur ce territoire sub-arctique puis arctique, de la taïga à la toundra, les conditions climatiques et météorologiques imposeront une grande vigilance.

pieton-du-grand-nord.jpg

« « Repérage » »

www.skirandonnenordique.com suivra à la trace les tribulations des piétons du Grand Nord.Nous venons tout juste de rencontrer Pascal qui nous a confié quelques précisions sur ce repérage automnal…

« Le but principal était logistique, notamment enquêter sur l'approvisionnement en nourriture sur place, ainsi que sur la sécurité vis à vis de la faune sauvage.
Nos objectifs ont abouti au delà de nos espérances, les gens sur place y compris les média (CBC), les Franco-ténois (les francophones des Territoires du Nord-Ouest) et les autochtones ont été très intéressés. L'accueil a été formidable de gentillesse, de serviabilité et de convivialité (le pub a servi de QG ;-) )
Pour la nourriture les supermarchés sont correctement approvisionnés, et nous pouvons faire livrer la nourriture lyophilisée à l'association franco-culturelle de Yellowknife qui nous soutient.

Côté faune, le trajet de l'expé nous fait débuter sur le territoire des ours noirs, puis des grizzlys (un ours brun plus petit que son cousin kodiak de l'ouest du continent) et enfin les ours blancs. Au moment de notre départ, les noirs dormiront encore, les grizzlys seront à peine éveillés et arrivant par la terre nous éviterons les blancs. Tous ces éléments nous ont été donnés par un autochtone Chipewyan qui est officier dans une administration du type’’ eaux et forêts’’ et garde chasse réunis. Nous ne prendrons, donc, pas de fusils , seulement des fusées et de puissantes bombes au poivre. Les autres animaux seront certainement présents, loups, renards, carcajou (glouton) mais ils évitent les contacts ».

pieton_du_grand_nord.jpg

Pour en savoir plus consultez le site web de l'expédition.
Retrouvez régulièrement sur www.skirandonnenordique.com toutes les informations sur cette expédition.


Photos : Pascal Hémon

3 commentaires

MaCha

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 3 commentaires
  • 0 message

Une question: pourquoi partir si tard ?
60 jours, cela fait arriver mi-mai même si haut, c'est tard, non ?

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 219 actualités
  • 328 commentaires
  • 2282 messages

Tu crois que c'est trop tard ? A la mi-mai ça doit largement passer encore… c'est peut être pour avoir des températures plus clémentes ?

MaCha

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 3 commentaires
  • 0 message

Peut-être que ça passera mais y a des chances de pas mal de slush…avec un peu de bol l'hiver sera long !