Port du masque obligatoire France > Aubrac

xtofpol

xtofpol

  • 2 topos
  • 12 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 14 commentaires
  • 55 messages

Station de ski de fond du col de Bonnecombe

Durée : 2 à 4 jours

Distance : 22,0 km

Difficulté : Moyenne

Altitude de départ : 1340m

Altitude de chaussage: 1340m

Point le plus haut : 1460m

Pulka : accessible

Deux nuits pour s'immerger dans l'ambiance de l'Aubrac à partir du col de Bonnecombe. La météo hivernale (vent du nord soutenu et jour blanc) a modifié notre projet d'itinéraire initial. Nous sommes restés dans les Alpages des versants Sud du Signal de Mailhebiau alternant entre découverts et bosquets de hêtres.

9 commentaires
Télécharger la trace GPX

Philippe et moi sommes accueillis vers 12h à la station Nordique du col de Bonnecombe par Damien, un autochtone adepte du "ski d'arrière-pays". Le temps de s'équiper, d'organiser la pulka, Damien nous accompagne jusqu'aux alpages du Buron de Chantecoin (ou Cantecouyou selon IGN). 

Pendant une petite heure de cheminement commun,  d'abord le long de la piste de rando nordique, balisée de piquets rouges, puis entre les bosquets de fageas pétrifiés par la neige, nous échangeons sur le site, nos pratiques... Avant de nous lancer dans les grandes prairies balayées par le vent du Nord, Damien nous donne quelques conseils précieux : a priori, vue l'enneigement, nous ne devrions pas avoir de problème avec les passages de clôtures; les zones de tourbières seront recouvertes mais gare au passages de gués des ruisseaux au Nord du Mailhebiau qui sont larges; pour le premier bivouac, les clairières  de la plantation des Cazalets devraient nous offrir un abri confortable; la coulée basaltique entre le signal de Mailhebiau et le buron de Chantecoin devrait atténuer la force du vent du Nord.

Nous franchissons donc la première clôture enneigée et glissons en direction du buron de Chantecoin puis du buron de Mailhebiau. Les distances ne sont pas très grandes, mais la visibilité réduite les étirent. Les façades sud des burons n'offrent qu'un timide abri, nous ferons l'étape du jours d'une traite sans pause casse-croûte pour ne pas nous refroidir. Le secteur à l'ouest du buron de Mailhebiau est le plus ouvert et donc le plus exposé au vent : port du masque obligatoire ! (même ici, mais pour des raisons plus sympathiques). Quelle ambiance ! Visibilité de plus en plus réduite, nous butons sur quelques petites congères dont le contournement perturbe notre orientation. Dans cette ambiance, les clôtures nous paraissent comme des fils d'arianes, s'en éloigner est une sensation de saut dans l'inconnu. Nous faisons des points GPS réguliers pour nous rassurer. Après 3-4h de traversée, des ombres fantomatiques apparaissent puis disparaissent avant de se détacher clairement. Nous sommes à la lisière de la plantation des Cazalets. Tels des pénitents blancs géants, les sapins nous invitent dans leur abri : en quelque mètres, nous pénétrons dans l'ambiance feutrée et douce d'un cocon de neige poudreuse. Un bivouac de rêve nous attend!

Il nous faut une bonne heure pour installer le bivouac. Nous avons choisi une clairière avec une percée en direction du signal de Mailhebiau pour la vue au cas où le temps se lèverait demain matin. Le casse-croûte à l'abri est bien mérité, il est 18h. A 19h, nous sommes dans les duvets et commençons à nous relayer pour scier du bois dès 20h, de quoi signaler notre présence à tout loup qui errerait dans le voisinage. Damien nous a parlé d'une meute qui serait peut-être installée sur le plateau. Avant de remettre les machines en marche, nous tournons le cadran. Ces bivouacs hivernaux, bien installés, permettent vraiment de récupérer.

Pas de percée au réveil, le jour blanc et le vent du nord règnent toujours sur le plateau. Nous allons faire un tour vers la croix de la Rode en restant dans les bois. Une amélioration météo est prévue à la mi-journée. Elle n'arrivera qu'à la tombée du jour. Du coup, nous décidons de rester sur le flan sud de l'Aubrac comme la veille. Les conditions météo nous jouent des tours classiques mais très drôles. Convaincu de ne pas pouvoir m'arrêter malgré un chasse-neige appuyé, je chute : en fait, je suis à l'arrêt, le vent et le jour blanc m'ont fait perdre tous mes repères et mon équilibre. Un peu plus tard, nous réalisons soudainement que le vent est désormais de face, un point GPS nous confirme que nous tournons en rond sur le sommet du Carteyroux. Nous sortons alors la boussole pour garder le cap. Cet outil très simple a l'avantage d'être pratique à manipuler avec des gros gants. 

Après une bonne journée de ski, nous nous abritons contre le mur du relai des lacs pour une pause thé chaud et fruits secs à l'abri du vent. C'est l'heure de chercher notre bivouac dans la forêt de Bonnecombe. Emoussés par le vent, nous nous enfonçons dans les bois et renonçons à la vue. Un nouveau tour de cadrant et c'est la récompense : la brume matinale se lève et dévoile un paysage féérique. Je n'ai pas les mots pour les décrire. Nous bartassons de plaisir dans la chantilly des bois avant de rejoindre les prairies parsemées de hêtres en sucre glace. Mais il est temps de quitter le plateau. C'est bien tristement que nous rejoignons la station en chantant "Heigh-ho, heigh-ho, on rentre du buron!"

Météo

Conditions hivernales : températures entre -5°C et -10°C je pense les deux premiers jours avec un refroidissement éolien important dû à un vent du Nord régulier et fort (50-60 km/h en pointe peut-être).

Condition de neige

Très bon enneigement : 80cm annoncés à la station. La neige froide et fraiche de surface permet une bonne accroche et glisse. Superbes conditions.

Activité avalancheuse observée

Aucun  risque d'avalanche sur l'Aubrac. Mais par visibilité réduite il faut faire attention à d'éventuelles "corniches" de congères. 

Le territoire de l'Aubrac n'est pas un terrain difficile sur point de vue ski, mais reste très engagé en fonction des conditions météorologiques. Il ne faut pas s'y engager sans préparation ni équipement adapté.

9 commentaires

jmc63

jmc63

  • 0 topo
  • 39 sorties
  • 1 test
  • 2 avis
  • 5 actualités
  • 53 commentaires
  • 385 messages

Bravo pour le récit de cette belle expédition !

Ce n'est plus de mon age, mais 20 ans plus tôt, j'aurais aimé participer.

La photo 11 est superbe !!!

dav

dav

  • 0 topo
  • 3 sorties
  • 0 test
  • 1 avis
  • 0 actualité
  • 10 commentaires
  • 63 messages

Splendides photos ! Alpin d'adoption, je serais bien tenté par l'Aubrac :-)

jmg07

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 1 commentaire
  • 23 messages

Belle rando !
Concernant le feu pour se signaler aux loups, cela n est pas nécessaire...sauf à se rassurer soi même.
Superprédateurs comme nous les Hommes, ils nous fuient.
Allez déranger une louve au printemps près de sa tanière peut générer éventuellement quelques grognements....

xtofpol

xtofpol

  • 2 topos
  • 12 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 14 commentaires
  • 55 messages

@dav: c'est le moment d'en profiter alors ! Mais je crois que ces conditions de début d'année sont assez générales sur l'ensemble des massifs.

@jmg07: non, non, nous n'avons pas fait de feu ! "scier du bois" est juste une expression imagée pour dire que nous ronflions à souhait l'un et l'autre ;-)

Damien63

  • 0 topo
  • 2 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 5 commentaires
  • 97 messages

Chapeau les gars d'avoir eu le cran d'affronter de telles conditions ! Même si l'itinérance fut "limitée", l'ambiance grand nord rend la montagne à vache intense et majestueuse.

Au plaisir de se croiser

Damien63

Agy

Agy

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 0 test
  • 2 avis
  • 1 actualité
  • 6 commentaires
  • 108 messages

Bravo pour cette belle aventure. J'imagine cette super impression de se sentir seul au monde au milieu de cette nature sauvage. Le plateau de l'Aubrac est un super coin pour la rando Nordique. Il me tarde d'y retourner.
Agy

jms

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 2 commentaires
  • 3 messages

bien joué,belle ambiance,j'attends un peu plus de visibilité,en espérant que la neige tienne,j'ai tracé une boucle qui emprunte pas mal le tour des Monts d'Aubrac,vous qui connaissait bien la région on est pas trop embêter par le passage des tourbières plus au nord ouest (croix de la Rode)?

xtofpol

xtofpol

  • 2 topos
  • 12 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 14 commentaires
  • 55 messages

Bonsoir,
Le mieux est de poser la question sur les tourbières à Damien63, c'est le local de l'étape. Dans sa sortie "Aubrac être en l'air" il a l'air de dire qu'en début de semaine, il n'y avait pas de souci. Vu la quantité de neige, je crois qu'il faudra plus que 2 journées légèrement positive pour tout ravager.
Xtof

Damien63

  • 0 topo
  • 2 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 5 commentaires
  • 97 messages

Bonsoir à vous

Pas de problème pour traverser les tourbières jusqu'à ce we, très bon regel et neige béton (peaux de phoques indispensables suite à la pluie verglaçante de la nuit de samedi + vent). Faire plutôt attention à l'eau courante, les ruisseaux sont relativement larges, même proche de leurs sources. Au dessus de La Croix de La Rodde il n'y a pas de problème. Par contre dégel cette semaine donc à surveiller.