SRN forestier en direction des Monts de Bière Devant Suisse > Jura

talonlibre

talonlibre

  • 3 topos
  • 11 sorties
  • 1 test
  • 3 avis
  • 2 actualités
  • 125 commentaires
  • 1091 messages

Petit parking sous le col du Marchairuz versant Léman : 46°33′00.697″N 6°15′12.604″E

Durée : Demi-journée

Distance : 6,0 km

Difficulté : Moyenne

Altitude de départ : 1413m

Altitude d'arrivée : 1413m

Dénivelée : +188m -188m

Altitude de chaussage: 1413m

Point le plus haut : 1529m

Pulka : non accessible

A vouloir éviter les traces en suivant un vague chemin d'exploitation forestière, on finit par expérimenter une version assez "sanglier" du ski de promenade (cher au regretté Jérôme Pinoncely - lisez ses 2 remarquables bouquins disponibles chez Aventure Nordique). Tout cela demande de bonnes notions en orientation dans ce terrain mouvementé du Parc Jurassien Vaudois.
La vue sur les Alpes depuis Mont de Bière Devant offre une exceptionnelle récompense après quelques passages parfois pimentés.

2 commentaires
Télécharger la trace GPX

profil.pngProfil de l'itinéraire suivi

Je décide de monter au Marchairuz pour voir si la neige est présente en altitude et je me gare sous le col versant Léman pour une séquence d'exploration forestière (grouink-grouink).

parking.jpgLa vague piste d'exploitation forestière se devine en haut à droite de la photo.

Il n'y a pas encore suffisamment de neige pour ce ski forestier, il aurait mieux valu que j'emprunte la route forestière un peu plus bas (46°32′56.155″N 6°15′10.300″E). Je continue car le terrain et le faible enneigement ne me permette pas de descendre à droite pour retrouver la piste forestière en contrebas. Je suis un cap 50° nord en direction du point coté 1473 m. avant lequel je croiserai le sentier qui rejoint la route forestière.

Mont_de_Biere_00.jpgOuf, plus besoin de machette!

En attendant, j'ai droit à quelques courtes montées raides et techniques en canard et en choisissant là où je peux poser les skis. C'est le moment que choisit cette cochonnerie de bâton télescopique pour redevenir tout petit sans prévenir et je me retrouve le groin dans la neige dans le plus pur style du Seigneur des Hautes-Combes (Maitre Stofdefou). Une petite pièce suisse de un centime va me permettre de revisser le système de serrage du tube. Vive les bâtons classiques! Ils sont plus fiables mais plus encombrants.

Mont_de_Biere_01.jpgDe beaux rochers bordent chaque côté de mon chemin.

J'arrive au petit sentier, où sont passés des pratiquants de raquettes à neige (raquetteur, cela sent un peu trop le détournement de fonds à mon goût). Il est étroit et presque scabreux, merci à la maniabilité des Annums et à ce bon vieux stem. Technique, à moins que je vieillisse. Ce n'est pas de la grosse poudre vierge qui permet de tirer tout droit en débranchant les neurones.

scabreux.jpgUn sentier scabreux, vive les Annums!

Par contre, avec des skis de 50 mm au patin et longs de 2 m., j'aurais déchaussé et continué la descente à pieds, sans aucune honte.

Mont_de_Biere_02.jpgEnfin la route forestière... fini le ski "sanglier"!

Je rejoins la route forestière où trône une belle trace raquette, un court passage à gauche me permet de l'éviter et d'oser 2 ou 3 virages telemark dans de la poudreuse conservée par l'ombre.

montee.jpgUne petite montée tracée par des piétons qui connaissent le secteur.

Je prends le chemin qui monte au NE pour rejoindre le sentier qui relie les Monts de Bière Derrière aux Monts de Bière Devant. Il me permettra de parcourir un joli petit vallon tranquille où hélas la poudreuse en cours de réchauffement botte sous les écailles pourtant fartées la veille. Avec ce type de neige particulier, il n'y a hélas rien à faire. Mais quel plaisir que d'être seul et tranquille dans ce superbe et sauvage coin de montagne sans traces.

Mont_de_Biere_03.jpgUn joli vallon sauvage et préservé avec vue sur la Dôle.

Quelques zigzags pour trouver le terrain le plus adapté au ski me permettent de rejoindre le sentier souhaité dans un secteur pourvu de nombreux creux et bosses qui rendent la recherche d'itinéraire délicate. Un gps sera utile pour celui qui ne connaît pas le secteur. La petite arête bien ronde qui mène au point 1529 m. offre de superbes points de vue sur le Cunay et les Alpes.

Mont_de_Biere_04.jpgUne sympathique arête arrondie à souhait

Je profite du paysage mais reste attentif car les Monts de Bière Devant ne sont visibles qu'au tout dernier moment, et par faible enneigement, certains rochers non-recouverts doivent être contournés là ou en plein hiver, un virage dans la pente raide et amusante qui les recouvre permet de s'amuser un peu.

Mont_de_Biere_05.jpgAh les Alpes suisses.

La vue est toujours aussi remarquable surtout quand le stratus recouvre le Léman. La vue sur le Mont Tendre, point culminant du Jura suisse et les alentours donne des idées de futures sorties.

Mont_de_Biere_06.jpgLes Monts de Bière Devant

Après une petite acrobatie, j'arrive au Monts de Bière Devant et je me dirige vers la table d'orientation et le mât destiné à hisser les couleurs helvétiques, installés à l'occasion du 700ème anniversaire de la Confédération.

Mont_de_Biere.jpgLa table d'orientation

Les plus hauts sommets des Alpes sont visibles comme le Cervin, les Droites, la Verte et les drus, les Grandes Jorasses, le Mont-Blanc, puis la Pointe Percée et la chaîne des Aravis.

panorama_Mt_de_Biere.jpgUn panorama d'exception sur le massif du Mont Blanc

Il ne me reste plus qu'à descendre tranquillement pour rejoindre mon véhicule après avoir profité un long moment de cet endroit que j'apprécie tout particulièrement.

Météo

Soleil, importante inversion de température et transformation de la neige en cours. Remarquable stratus au-dessus du Léman.

Condition de neige

25 à 50 cm de neige en fonction des altitudes, bonne couche à partir de 1450 m. d'altitude. Un peu de tout : poudre tassé à l'ombre, neige transformé complément regelée sous les sapins ayant perdu leur manteau blanc, neige lourde au soleil, poudreuse hyper-collante et bottante en cours de transformation.

Activité avalancheuse observée

Pas de risque dans ce secteur.

2 commentaires

jmc63

jmc63

  • 0 topo
  • 33 sorties
  • 1 test
  • 2 avis
  • 5 actualités
  • 48 commentaires
  • 349 messages

Merci pour ce beau compte-rendu. Neige pas top, certes, mais neige vous avez dans les marches de l'Est !
En Auvergne, il n'y a rien en dessous de 1500 m )-:

talonlibre

talonlibre

  • 3 topos
  • 11 sorties
  • 1 test
  • 3 avis
  • 2 actualités
  • 125 commentaires
  • 1091 messages

Le redoux est en cours et risque de tout massacrer avec la pluie. Il faut aller haut. Et puis j'ai quand même trouvé un peu de poudreuse tassée ;)